Équipe du Bénin de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau : Bénin Équipe du Bénin
Écusson de l' Équipe du Bénin
Généralités
Confédération CAF
Emblème Écureuils
Couleurs jaune et blancs
Surnom Les Écureuils
Stade principal Stade de l'Amitié Mathieu Kérékou
(35 000 places)
Classement FIFA en augmentation 82e (25 juillet 2019)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : France Michel Dussuyer
Capitaine Stéphane Sessègnon
Plus sélectionné Stéphane Sessègnon (78)
Meilleur buteur Stéphane Sessègnon (22)
Rencontres officielles historiques
Premier match Benin Drapeau : Bénin 0 - 1 Drapeau : Nigeria Nigeria
()
Plus large victoire Benin Drapeau : Bénin 7 - 0 Drapeau : Mauritanie Mauritanie
()
Plus large défaite Nigeria Drapeau : Nigeria 10 - 1 Drapeau : Bénin Bénin
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Afrique Phases finales : 4
Quarts de finale en 2019
Championnat d'Afrique des nations Phases finales : 0

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe du Bénin de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs béninois sous l'égide de la Fédération béninoise de football. L'équipe est surnommée les Écureuils.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

L'équipe du Bénin de football est constituée par une sélection des meilleurs écureuils du parc national de Cotonou sous l'égide de la Fédération béninoise de football. Le premier match officiel du Dahomey s'est joué à domicile contre le Nigeria le et s'est soldé par une défaite de 1 à 0. Le match fut joué alors que le pays dépendait encore de la France (, date de l’indépendance).

Elle est fondée et affiliée à la FIFA depuis 1962 et est membre de la Confédération africaine de football depuis 1969.

Coupe d'Afrique des nations 2004[modifier | modifier le code]

Le Bénin se qualifia pour la première fois de son histoire pour la phase finale de la CAN en 2004. Les Béninois furent éliminés au premier tour, après s'être incliné à trois reprises (contre l'Afrique du Sud, le Maroc et le Nigeria). Face au Nigeria, Moussa Latoundji inscrit le premier but de son pays lors d'une phase finale de la CAN.

Coupe d'Afrique des nations 2008[modifier | modifier le code]

En 2008, le Bénin se qualifia pour la deuxième CAN de son histoire. Le Bénin est à nouveau éliminé au premier tour en perdant ses trois matches (contre le Mali, la Côte d'Ivoire et le Nigeria). Le Bénin inscrit un seul but durant le tournoi. Il est l'œuvre de Razak Omotoyossi contre la Côte d'Ivoire (défaite 1-4).

2010 : Crise au sein de la Fédération[modifier | modifier le code]

Le Football béninois traverse depuis un certain temps une crise due au fait que les différents acteurs chargés de la gestion du football n’arrivent pas à s'entendre. De telle sorte qu’aujourd’hui, la fédération béninoise de football est devenue un monstre à deux têtes tiraillé de part et d’autre. Cette crise a entraîné la suspension du championnat de football.

Puis a eu lieu l’interpellation et l’incarcération du président de la fédération de football Anjorin Moucharaf. Pour avoir plus d’éclaircissements en ce qui concerne ce dossier, deux membres de la Fédération à savoir Augustin Ahouanvoèbla et Adam Chabi Wahab, furent reçus au cours de l’émission « Ma part de vérité ». Selon Adam Chabi Wahab, lorsque l’on en veut seulement au président Anjorin, cela est injuste car ce n'est pas normal qu’on l’accuse pour gestion solitaire. Toujours dans le même ordre d’idées, Augustin Ahouanvoèbla a précisé qu'Anjorin Moucharaf a été injustement emprisonné.

Conformément aux dispositions de la CAF et de la FIFA, le tribunal est incompétent pour se prononcer sur ce dossier. En réalité selon les textes, seul le premier vice-président et le trésorier général apposent leur signature sur le chèque. Puisque le président de la Fédération n’est pas autorisé à signer le chèque a-t-il précisé, Augustin Ahouanvoèbla persiste et signe qu'Anjorin Moucharaf fut injustement emprisonné.

Éliminatoires de la Coupe du monde 2010[modifier | modifier le code]

Lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, le Bénin termine en tête de son groupe lors du deuxième tour. Le Bénin avait pourtant commencé ce tour par une défaite en Angola. Les Béninois remportent les quatre matchs suivants et assurent ainsi leur qualification avant la dernière journée.

Lors du troisième tour des éliminatoires, le Bénin termine deuxième de son groupe, à trois points du Ghana. Si le Bénin n'est pas qualifié pour la Coupe du monde, sa deuxième place lui assure une participation à la Coupe d'Afrique des nations 2010.

Coupe d'Afrique des nations 2010[modifier | modifier le code]

Le Bénin participa à sa troisième CAN en 2010. Lors de la première journée, le Bénin fait match nul contre le Mozambique et décroche le premier point de son histoire lors de la CAN. Le Bénin perd ensuite ses deux autres matches (contre le Nigeria et l'Égypte). Terminant troisième de son groupe, le Bénin est éliminé au premier tour.

2012 : fin de la crise[modifier | modifier le code]

Quelques jours après la décision de la cour d’appel qui condamnait le gouvernement et Anjorin, la cour suprême donne finalement son verdict en annulant la décision de la cour d’appel et confirme donc la légalité du Bureau d’Anjorin Moucharaf qui ira au terme de son mandat en . La crise qui secouait le football béninois depuis connaît ainsi son épilogue après deux années de bataille juridique entre les camps Anjorin et Attolou.

2013 : Le nouveau bureau de la FBF[modifier | modifier le code]

Le nouveau bureau de la Fédération Béninoise de Football entra en fonction le au siège de la Fédération Béninoise de Football. La passation de service eut lieu dans une bonne ambiance : le public qui était présent au siège de la FBF a donc eu droit à des accolades entre Valère Glèlè et le président sortant, Anjorin Moucharaf ; des poignées de main sincères entre Moucharaf et Ahouenvoebla et des discussions franches entre Quentin Didavi (membre du bureau sortant et frère de Bruno Didavi) et les membres du nouveau bureau.

Éliminatoires de la Coupe du monde 2014[modifier | modifier le code]

Au deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, le Bénin est placé dans le groupe H avec l'Algérie, le Mali et le Rwanda. Le Bénin termine troisième de ce groupe où seul le premier se qualifie pour le troisième tour des qualifications.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'argent, Afrique Finale du Tournoi des 4 Nations d'Accra en 2008.

Classement FIFA[modifier | modifier le code]

Classement FIFA de l'équipe du Bénin
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement mondial 130 143 161 143 137 127 140 148 152 146 121 122 113 114 97 101 59 71 124 75 99 89 78 66 82 94


Tournoi de L'UEMOA[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1962 : Non inscrit
  • 1966 : Non inscrit
  • 1970 : Non inscrit
  • 1974 : Tour préliminaire, sous le nom du DAHOMEY
  • 1978 : Non inscrit
  • 1982 : Non inscrit
  • 1986 : Tour préliminaire
  • 1990 : Non inscrit
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : Non inscrit
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : Tour préliminaire
  • 2014 : Tour préliminaire
  • 2018 : Tour préliminaire
  • 2022 :

Parcours en Coupe d'Afrique[modifier | modifier le code]

Liste des sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

L'équipe du Bénin à la Coupe d'Afrique des nations 2019
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
999 G Farnolle, FabienFabien Farnolle 12 647 5/2/1985 (34 ans) 999 999 Drapeau : Turquie Yeni Malatyaspor
999 G Allagbé, SaturninSaturnin Allagbé 9 435 22/11/1993 (25 ans) 999 999 Drapeau : France Niort
999 G Kakpo, Cherif DineCherif Dine Kakpo 999 999 Drapeau : Bénin Buffles du Borgou
999 D Salomon, JuniorJunior Salomon 12 220 08/4/1986 (33 ans) 999 999 Drapeau : Nigeria Plateau United
999 D Verdon, OlivierOlivier Verdon 8 753 05/10/1995 (23 ans) 999 999 Drapeau : Espagne Deportivo Alavés 2019
999 D Adenon, KhaledKhaled Adenon 12 474 28/7/1985 (34 ans) 999 999 Drapeau : France Amiens SC
999 D Adilehou, MoïseMoïse Adilehou 8 726 01/11/1995 (23 ans) 999 999 Drapeau : Grèce Levadiakos
999 D Kiki, DavidDavid Kiki 9 432 25/11/1993 (25 ans) 999 999 Drapeau : France Red Star
999 D Imorou, EmmanuelEmmanuel Imorou 11 328 16/9/1988 (31 ans) 999 999 Drapeau : France SM Caen
999 D Fassinou, RodrigueRodrigue Fassinou 7 428 22/5/1999 (20 ans) 999 999 Drapeau : Bénin Buffles du Borgou
999 D Barazé, SeïdouSeïdou Barazé 10 564 20/10/1990 (28 ans) 999 999 Drapeau : France Moulins-Yzeure
999 M Kossi, RodrigueRodrigue Kossi 7 012 11/7/2000 (19 ans) 999 999 Drapeau : Tunisie Club Africain
999 M Adéoti, JordanJordan Adéoti 11 151 12/3/1989 (30 ans) 999 999 Drapeau : France AJ Auxerre
999 M Seibou, MamaMama Seibou 8 669 28/12/1995 (23 ans) 999 999 Drapeau : France SC Toulon
999 M Anaane, TidjaniTidjani Anaane 8 212 29/3/1997 (22 ans) 999 999 Drapeau : Tunisie US Ben Guerdane
999 M d'Almeida, SessiSessi d'Almeida 8 707 20/11/1995 (23 ans) 999 999 Drapeau : Angleterre Yeovil Town
999 M Sessègnon, StéphaneStéphane Sessègnon 12 896 01/6/1984 (35 ans) 999 999 Drapeau : Turquie Gençlerbiligi
999 A Poté, MickaëlMickaël Poté 12 781 24/9/1984 (34 ans) 999 999 Drapeau : Turquie BB Erzurumspor
999 A Mounié, SteveSteve Mounié 9 124 29/9/1994 (24 ans) 999 999 Drapeau : Angleterre Huddersfield
999 A Azankpo, Désiré SegbeDésiré Segbe Azankpo 9 635 06/5/1993 (26 ans) 999 999 Drapeau : Slovaquie FK Senica
999 A Dossou, JodelJodel Dossou 10 050 17/3/1992 (27 ans) 999 999 Drapeau : Liechtenstein FC Vaduz
999 A Soukou, CebioCebio Soukou 9 851 02/10/1992 (26 ans) 999 999 Drapeau : Allemagne Hansa Rostock
999 A Djigla, DavidDavid Djigla 8 796 23/8/1995 (24 ans) 999 999 Drapeau : France Niort
Sélectionneur



Légende


Références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 8 avril 2019).
  2. .

Liens externes[modifier | modifier le code]