Stade René-Gaillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stade René-Gaillard
Image dans Infobox.
Généralités
Noms précédents
Stade de la Venise Verte
Surnom
La Venise Verte, RG
Adresse
105 avenue de la Venise Verte
79000 Niort
Construction et ouverture
Ouverture
Rénovation
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville de Niort
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
6 398 places
Tribunes
Officielle : Honneur
Latérale : Pesages
Populaire sud : Sud
Populaire nord : Nord
Affluence record
16 715 (Niort - Marseille) ()
Dimensions
105 m × 68 m
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
voir sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Poitou-Charentes
voir sur la carte de Poitou-Charentes
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Deux-Sèvres
voir sur la carte des Deux-Sèvres
Red pog.svg

Le stade René-Gaillard (auparavant stade de la Venise verte) est un stade qui allie l'athlétisme et le football, situé dans le quartier de La Venise Verte au sud-ouest de la ville de Niort dans le département des Deux-Sèvres.

Depuis 1974, c'est le terrain de jeu du Chamois niortais Football Club, qui évolue en Ligue 2. Le stade René-Gaillard a une capacité totale de 6 398 places[1]. Les places assises sont réparties en tribune Honneur, Pesage, Visiteurs et espace VIP Bodard. 21 places sont réservées aux personnes handicapées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade de la Venise verte a été inauguré le , puis rebaptisé plus tard stade René-Gaillard en mémoire de l'ancien maire de Niort, René Gaillard. Les Chamois Niortais délaissèrent alors le stade de Genève qu’ils occupaient depuis 1925 pour investir ce nouveau site.

Le record d'affluence du stade remonte à la saison 1987-1988, l'unique saison des Chamois en Division 1. Le , ils sont 16 715 à s’entasser dans les travées de la Venise Verte pour assister à la venue de l'Olympique de Marseille.

Longtemps, le club niortais a joui d'une dérogation pour évoluer en deuxième division dans un stade qui ne respectait pas les normes de l'antichambre de l'élite. Il faudra attendre 2006 pour que les différents aménagements nécessaires à l'homologation de l'enceinte soient menés : sécurisation du parcage visiteur, pose de nouvelles caméras de surveillance, et rénovation des vestiaires.

Pourtant, et malgré ces quelques aménagements, le stade René-Gaillard est aujourd'hui obsolète, inapte à la pratique du football professionnel et à ses exigences (confort, loges, presse...). Depuis plusieurs années, la promesse du Grand Stade de Niort animent la vie politique locale, mais le projet est sans cesse repoussé. En 2004, l’architecte chilien Borja Huidobro se voyait confier la réalisation d’un stade de 12 000 places aux normes de la Ligue 2, dont la capacité pourrait facilement être portée à 20 000 places. L’ensemble devant coûter 25 millions d'euros (7 millions supplémentaires pour agrandir l’enceinte). Aux dernières nouvelles, le projet « s'inscrit dans un avenir à douze ans »... à moins qu'une éventuelle remontée des Chamois en Ligue 1 vienne changer la donne.

Malgré les critiques concernant son obsolescence pour des matchs de football, ce stade bénéficie d'une piste d'athlétisme parmi les plus belles de France. Le Stade Niortais Athlétisme est le deuxième locataire de cette enceinte avec les Chamois Niortais. Cette piste a d'ailleurs accueilli les championnats de France "Elite" en 1999 et 2007, les championnats de France Jeunes en 2004 et 2010 et les championnats de France interclub jeunes en 2012 en présence de Bernard Amsalem (président de la FFA) et reste toujours une référence pour la Fédération Française d'Athlétisme.

En la pelouse a été refaite a neuf par les équipes de jardiniers municipaux. Le chantier a démarré le , s'est déroulé en plusieurs étapes :

  • décapage et rabotage de 3,5 centimètres de tapis végétal,
  • semis le pour faciliter le drainage,
  • adjonction de produits a bases d'algues pour renforcer les petits brins et les semis de complément

La réfection du tapis vert, plus basse de quelques centimètres a également nécessité le repositionnement des arroseurs automatiques.Pour obtenir la "licence club" de la LFP à la rentrée 2014, une nouvelle tribune est installée à la charge du Club des Chamois ainsi que des nouveaux bancs de touche portant ainsi la capacité du stade à 10 028 places assises, et des panneaux publicitaires à LED.

En 2019 un grand projet de restructuration du complexe (23 millions d'euros) est lancé avec un nouveau stade de football de 8500 places sur l'emplacement du terrain annexe, tout en modernisant la piste pour la pratique de l'athlétisme[2]. Malgré les concours et études lancées, le projet est suspendu au début de l'année 2021.

En 2019 est construit un nouvel espace de réception VIP avec terrasse appelé espace Bodard.

Informations techniques[modifier | modifier le code]

  • Éclairage : 1300 lux
  • 1 terrain d'honneur 105 m × 68 m, éclairé avec arrosage intégré
  • 1 piste synthétique d'athlétisme 8 couloirs (longueur totale 400 m)
  • 1 piste synthétique annexe 4 couloirs
  • 2 terrains annexes : 1 gazonné 105 × 68 m, non éclairé avec arrosage intégré et piste synthétique d'athlétisme 4 couloirs, 1 terrain synthétique 105 × 68, éclairé
  • 7 vestiaires (avec douches collectives) dont 1 avec un bain de récupération
  • 1 tivoli pour les réception
  • salle polyvalente (VIP)[3]
  • Tribune d'Honneur : 2 109 places assises
  • Tribune Pesages : 3 760 places assises
  • Tribune Populaire Nord
    • A : 588 places assises (tribune supprimée en 2019 pour l'espace Bodard)
    • B : 396 places assises (tribune "bâchée" depuis 2015)
    • C : 496 places assises (tribune "bâchée" depuis 2015)
  • Tribune Populaire Sud
    • D : 736 places assises (tribune "bâchée" depuis 2015)
    • E : 946 places assises (tribune supprimée en 2016)
    • F : 976 places assises (tribune visiteur)
  • Places debout : 1 324 (devant tribunes Pesages et Populaires A,B,C,D,E,F)
  • Places "Handicapés" : 21

Événements[modifier | modifier le code]

Athlétisme[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant indique les matchs de la Coupe de France disputés au stade Réné-Gaillard en phase finale (hors Chamois niortais FC).

Date Tour Équipe 1 Résultat Équipe 2 Affluence
32e de finale AS Libourne 3 - 2 FC Tours 2 091
32e de finale Stade rennais FC 3 - 2ap Limoges FC 3 563
32e de finale FC Girondins de Bordeaux 4 - 0 ES La Rochelle 7 967
32e de finale Stade poitevin PEPP 2 - 6 AS Monaco FC 6 387
16e de finale CSC Thouars 1 - 2 Le Havre AC 2 311
32e de finale Thouars Foot 79 1 - 3 Paris Saint-Germain FC 10 500
16e de finale Vendée Fontenay Foot 1 - 0 CS Sedan-Ardennes 5 000
8e de finale Vendée Fontenay Foot 2 - 2ap, 4 - 5tab Olympique lyonnais 10 000
32e de finale FC Chauray 1 - 5 FC Lorient 6 650

Galerie[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]