Bruno Irles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bruno Irles
Image illustrative de l’article Bruno Irles
Bruno Irles en 2018
Situation actuelle
Équipe QRM (entraîneur)
Biographie
Nationalité Français
Naissance (46 ans)
Rochefort (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 1994 - 2003
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
AS Monaco
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1994-2001 AS Monaco084 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1997 France espoirs
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2014 AC Arles-Avignon03v 04n 05d
2016 Sheriff Tiraspol07v 01n 03d
2019-2020 Pau FC26v 12n 11d
2020- QRM22v 14n 15d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 20 septembre 2021

Bruno Irles, né le à Rochefort (Charente-Maritime), est un footballeur français ayant évolué au poste de défenseur, reconverti en tant qu'entraîneur et consultant sur les chaînes du groupe Canal+. En mai 2020, il devient l'entraîneur de l'US Quevilly Rouen Métropole en National.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Bruno Irles commence le football à l'ACL Mably puis à l'AS Roanne. Lors de la Coupe nationale cadets qu'il effectue avec l'équipe "Rhône Alpes" en 1992, il est repéré par plusieurs clubs professionnels pour intégrer leur centre de formation. Son choix s'oriente sur l'AS Monaco, seul projet lui proposant de poursuivre parallèlement ses études scientifiques.

Sous les ordres de Pierre Tournier et Paul Piétri, lors de la saison 1992/1993, il joue en U17 nationaux puis intègre rapidement l'équipe réserve et l'équipe de France juniors de Jean-François Jodar.

Il est lancé en pro par Arsène Wenger avec l'AS Monaco à Caen le 12 août 1994 en Division 1.

Il est même nommé capitaine de l'équipe de France espoirs sous la houlette de Roger Lemerre (finaliste du Tournoi de Toulon) puis de Raymond Domenech.

En club, il remporte deux titres de champion de France avec l'AS Monaco, en 1997 (avec Jean Tigana) et 2000 (avec Claude Puel) ainsi que le Trophée des champions en 2000 face au FC Nantes. Il participe aux différentes campagnes européennes de Monaco, notamment en 1997-1998 lorsque le club atteint les demi-finales de la Ligue des champions.

À la suite d'une blessure à un genou, il met un terme à sa carrière de joueur à la fin de l'été 2003.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Bruno Irles en 2011 à Monaco.

Bruno Irles commence sa carrière d'entraîneur au centre de formation de l'AS Monaco. Il supervise d'abord les adversaires pour le staff de Didier Deschamps la saison de la finale de la Ligue des champions 2004[1].

Entre 2005 et septembre 2011, il entraîne l'équipe U17 du club. En septembre 2011, il prend les rênes de l'équipe réserve monégasque en CFA[2] ainsi que la direction du centre de formation.

De nombreux jeunes joueurs monégasques nés entre 1989 et 1999 passent entre ses mains. Certains jouent aujourd'hui dans les plus grands clubs européens : Yannick Ferreira Carrasco, Layvin Kurzawa, Dennis Appiah, Almamy Touré, Abdou Diallo, Valentin Eysseric, Valère Germain ou encore Kylian Mbappé.

Sa gestion du talentueux Mbappé, alors âgé de quinze ans, est mal supporté par le joueur et sa famille. En effet, Bruno Irles l’écarte régulièrement de l’équipe première des moins de 17 ans, lui reprochant son manque d’implication défensive[3].

En juin 2014, dans le cadre d'un partenariat amorcé entre l'AS Monaco et l'AC Arles-Avignon, Bruno Irles est nommé entraîneur de l'équipe qui évolue en Ligue 2[4] avant de devenir adjoint en octobre[5].

Sheriff Tiraspol[modifier | modifier le code]

Après l'obtention de son brevet d'entraîneur professionnel en 2016, il devient entraîneur principal au Sheriff Tiraspol en Moldavie. Il remporte la Supercoupe de Moldavie en août 2016 et dispute le 2e tour de qualification de la Ligue des Champions. Au soir d'une défaite à l'extérieur fin octobre 2016, il est démis de ses fonctions de façon surprenante alors que son équipe est en tête du championnat moldave avec 6 victoires en 8 matches et la meilleure attaque.

Consultant TV[modifier | modifier le code]

En janvier 2017, alors sans club, il devient consultant sur les chaînes du groupe Canal+. Il démarre à Infosport+ puis intègre l'équipe du Late Football Club sur Canal+Sport à son lancement en août 2017. Chaque semaine, il tient dans l'émission une rubrique Tableau Noir où il analyse en palette une question précise, le jeu d'une équipe ou d'un joueur. Il continue d'intervenir sur le plateau comme consultant en parallèle de sa carrière d'entraîneur.

Pau FC[modifier | modifier le code]

Le 16 janvier 2019, il est nommé entraîneur du Pau FC, qui lutte alors pour le maintien en National[6]. Il démarre par trois victoires consécutives et parvient à maintenir le club en National en terminant à la 10e place avec le deuxième meilleur bilan sur cette période.

La saison 2019-2020 démarre encore mieux. Le Pau FC se retrouve pour la première fois de son histoire en tête du championnat de National et termine même la phase aller à la première place. Le 16 janvier 2020, un an jour pour jour après son arrivée, il réalise un exploit en 16e de finale de la Coupe de France en éliminant Bordeaux (3-2 ap.)[7]. Il qualifie le Pau FC pour son premier 8e de finale de Coupe de France depuis 1998.

Son équipe est première de National quand le championnat est arrêté à cause de pandémie de Covid-19. En fin de contrat, il annonce le 11 mai qu'il n'entraînera pas les palois la saison suivante en dépit de la montée en Ligue 2[8].

Quevilly-Rouen Métropole[modifier | modifier le code]

Le 29 mai 2020, il rejoint Quevilly Rouen Métropole en National[9].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles[10]
Saison Club Pays Championnat Coupe d'Europe
Division Matches Buts Compétition Matches Buts
1994 - 1995 AS Monaco Drapeau de la France France Division 1 1 0 - - -
1995 - 1996 AS Monaco Drapeau de la France France Division 1 7 0 - - -
1996 - 1997 AS Monaco Drapeau de la France France Division 1 11 0 C3 4 0
1997 - 1998 AS Monaco Drapeau de la France France Division 1 10 0 C1 5 0
1998 - 1999 AS Monaco Drapeau de la France France Division 1 7 0 C3 3 0
1999 - 2000 AS Monaco Drapeau de la France France Division 1 8 0 C3 1 0
2000 - 2001 AS Monaco Drapeau de la France France Division 1 9 0 C1 6 0
2001 - 2002 AS Monaco Drapeau de la France France Division 1 4 0 - - -

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Équipe Championnat de à Statistiques
J V N D % de v.
Sheriff Tiraspol Championnat de Moldavie 11 7 1 3 64 %
Pau Football Club National 41 23 10 8 56 %

Dernière mise à jour :

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Repères[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « En 2004 je me suis déguisé en supporter du FC Porto pour les espionner avant la finale de LDC », sur Twitter, @LateFootClub
  2. B.Irles à la tête de la CFA, S.Legwinski en U17
  3. « TV – Kylian Mbappé ou l’enfance d’un surdoué », sur Le Monde.fr (consulté le )
  4. « Bruno Irlès aux commandes d’Arles-Avignon », sur ledauphine.com, .
  5. Jérémy Patrelle, « 10 trucs que l’on a appris sur Kylian Mbappé dans le docu 'Kylian, hors normes' de L’Équipe », GQ,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. National : Bruno Irles remplace Raffaele Novelli au poste d'entraîneur de Pau sur L'Équipe, 16 janvier 2019
  7. Coupe de France : l’immense exploit du Pau FC face à Bordeaux ! sur La République des Pyrénées, 16 janvier 2020
  8. Pau : Bruno Irles annonce son départ
  9. « National : Bruno Irles nommé entraîneur de Quevilly-Rouen (officiel) », sur lequipe.fr,
  10. « Fiche de Bruno Irles », sur footballdatabase.eu
  11. a et b « Bruno Irles - Fiche joueur - Football », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]