Football club flérien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
FC Flers
Logo du FC Flers
Généralités
Nom complet Football Club Flérien
Noms précédents Union Sportive Flérienne
Sporting Athlétic Flérien
Fondation
(115 ans, 3 mois et 5 jours)
Statut professionnel Jamais
Couleurs Rouge et blanc
Stade Stade du Hazé
(3 501 places)
Siège 20 rue Pierre de Coubertin
Championnat actuel masculinRégional 1
fémininRégional 1
Président Drapeau : France D.Lottin
Drapeau : France Ch.Cases
Entraîneur Drapeau : France A.Husson
Drapeau : France L.Poisson (Féminines)
Site web http://www.fcflers.fr/

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Localisation du Stade du Hazé au sein la ville de Flers.

Le Football Club flérien est un club français de football, fondé en 1904, basé dans la ville de Flers, située dans le département de l'Orne (Normandie).

Pour la saison 2018-2019, trois équipes masculines seniors évoluent au sein de la Ligue de Normandie, l'équipe fanion en Régional 1 (R1), l'équipe réserve en Régional 2 (R2), et enfin l'équipe 3 en Régional 3 (R3).

L'équipe féminine évolue aussi en Régional 1.

Historique[modifier | modifier le code]

Création et premières années du club (1904-1945)[modifier | modifier le code]

En , à l’initiative de MM. Duguey, Cardon, Pernelle et Caillot, est créée la première association sportive de Flers, l'Union sportive flérienne[1]. Elle regroupe quatre sections principales et plusieurs disciplines, dont le football. La première rencontre, relatée par le Courrier de Flers a lieu le 27 mars, sur l’ancien champ de foire. Elle oppose l’USF et l’Union sportive condéenne.

En 1912, le club dispute son premier championnat officiel sous l'égide de l’USFSA. L'équipe débute en deuxième série, le deuxième niveau régional, avant d’accéder en 1914 en première série, devenue ensuite la Division d'honneur.

En 1918, l’USF change de nom et devient le Sporting Athlétic flérien. Et c’est sous cette appellation qu’a lieu le premier événement de l’histoire du club. En effet, en 1922, l'US Flers rate l’accession en championnat de France, battue par Brest (0-0 en Bretagne et 0-2 à Flers).

En 1928, le SAF reprend son ancien nom. Quatre ans plus tard, l’USF devient championne de Basse-Normandie de deuxième division et rejoint l’élite régionale avec l’Olympique bas-normand (futur AS Cherbourg), le Stade saint-lois (futur FC Saint-lô), Vire (futur AF Virois), l'AS Valognes et le SU Dives.

Lors de la saison 1938-1939, le club élimine le Stade lavallois (3-3 à Flers puis 3-1 à Laval) en Coupe de France, mais perd, par la suite, face au Stade français[2]. Lors de la saison 1944-45, l’USF accède à la Division d’honneur de Normandie avec le Stade Malherbe de Caen, l'Union sportive normande, le FC Saint-Lô et l'AS Trouville-Deauville. C’est cette dernière équipe qui élimine l'US Flers en 64e de finale de la coupe de France[2].

Montées et descentes au niveau régional (1945-1980)[modifier | modifier le code]

Inauguration du parc des Sports en 1956.

Le nombre de licenciés augmente après la Seconde Guerre mondiale, 200 sont ainsi enregistrés en 1950. Cette augmentation rend nécessaire la réalisation de travaux sur l'unique terrain, contigu à l'étang du château. Le 9 septembre 1956, le parc des sports de Flers est inauguré par Guy Mollet, alors président du Conseil[3].

Guy Mollet et Raoul Diagne à Flers lors de l'inauguration de 1956

L’USF évolue de nombreuses années en Promotion d’Honneur de Normandie avant de descendre en 1re division et de connaître le purgatoire durant deux saisons (53-54 et 54-55). Sous l’impulsion de Raoul Diagne, dix-huit fois sélectionné en équipe de France, l'USF retrouve à nouveau la Promotion d'Honneur[4]. Après six saisons passées en PH, l’USF rejoint l’élite régionale à l’issue de la saison 1960-1961.

Elle va rester cinq ans en DH-Normandie. C’est au cours de ces années que de prestigieuses équipes professionnelles viennent disputer des matchs de gala à Flers : le Stade de Reims notamment le 8 mars 1964 avec Raymond Kopa, mais également,Roger Piantoni, et cela, devant 3 000 spectateurs, ainsi que le maire d'alors : Georges Vallée[5].

Le club flérien redescend en PH à l’issue de la saison 1965-66. Ce n’est qu’en 1974 que l'US Flers de Jacques Gautier accède à la DHR de Normandie. Quatre ans plus tard, sous l’impulsion d’Alain Jublan, c’est le retour en DH de Normandie. Ce retour au plus haut niveau régional ne va pas durer. L’USF connaît deux descentes successives passant de la DH à la DHR de Basse-Normandie (car, fin juin 1979, naît la ligue de Basse-Normandie, regroupant les districts du Calvados, de la Manche et de l'Orne)[1].

Stabilisation du club au plus haut niveau régional (1985-2017)[modifier | modifier le code]

Sous la conduite d'Étienne Plessis, l'équipe réalise en 1985 le doublé coupe-championnat. Champions de DHR groupe ouest et vainqueur de la Coupe de Basse-Normandie (victoire 1-0 sur l'ASPTT Caen). En 1987, ils remportent pour la deuxième fois la Coupe de Basse-Normandie (victoire 2-1 aux dépens de Condé Sports). En fait cette coupe avait déjà été remportée en 1964 par l’équipe réserve de Flers.

En 1989, la section football de l’Union Sportive Flérienne devient indépendante et prend alors le titre de Football Club Flérien. C’est sous la présidence de Jean-Pierre Grisanti que le FC Flers, entraîné par Philippe Fourrier, nommé en 1992[6], accède au niveau national à l’issue de la saison 1993-1994[7]. Douzième et premier relégable de Nationale 3, le club redescend en fin de saison en Division d'honneur[8].

Le retour au niveau national se fait en 1997 avec l’accession en CFA2, nouveau nom de la Nationale 3. L'équipe remporte le titre en Division d'honneur avec deux points d'avance sur la réserve de l'USO Mondeville, elle ne concède que deux défaites durant la saison[9]. Le FC Flers y reste pendant six années consécutives[10]. Au cours de la saison 1999-2000. Le FC Flers atteint le 8e tour de la Coupe de France (défaite contre le Stade brestois 29), cette année-là est également celle de l’inauguration de l’éclairage du stade du Hazé (victoire 1-0 contre la réserve du Football Club de Nantes). Au niveau présidentiel la succession est assurée, c’est une tradition au sein de l’association, par un ancien du club : Alain Jublan. C’est enfin la montée de la 1B en DH.

Le club comptant 400 licenciés évolue par la suite en DH avec à sa tête Deen Touré nommé en 2003. L’équipe première termine troisième, à une victoire de la place de barragiste. À ce moment-là, l’équipe 1B évolue en D.S.R[1].

L’équipe n’est pourtant pas passée loin lors de la saison 2007-2008 avec une défaite lors du premier tour des barrages. La consolation pour les 550 licenciés du club aura été de voir son équipe s’imposer en finale de la Coupe de Basse-Normandie, au Stade Michel-d'Ornano, face à l’équipe de l’Union sportive alençonnaise 61(pensionnaire de CFA2)[11].

La saison 2010-2011 se traduit par le record français de l'année à ce niveau, l'équipe fanion du club termine en tête de son championnat avec un bilan très flatteur de 91 points sur 104 possibles, soit: 20 victoires, 5 matchs nuls pour une seule défaite (78 buts marqués / 18 buts encaissés). le FC Flers remporte donc en mai 2011 le championnat de Division d'Honneur et accède au championnat de CFA2, huit ans après l'avoir quitté. Au terme de cette saison, l'entraîneur Deen Touré, nommé conseiller technique départemental du Calvados[12], est remplacé par l'ancien professionnel Thierry Moreau[13].

En fin de saison de CFA2 2011-2012, le FC Flers redescend en championnat de Division d'Honneur de Basse-Normandie, un an après l'avoir quitté. Au terme du championnat de Division d'Honneur 2012-2013, le FC Flers s'impose contre l'ASPTT Caen (3-1). Un succès qui permet aux Flériens de se maintenir en Division d’Honneur, Thierry Moreau quitte alors le club[14].

En 2013-2014, la saison débute par une nouveauté, en effet, pour la première fois de son histoire, le club est dirigé par trois co-présidents (Christian Cases, David Lottin et Stéphane Mercier) en misant sur une division des responsabilités pour une multiplication des idées. L'arrivée d'un jeune entraîneur général, en la personne de Mickael Derouet, apporte une nouvelle dynamique et permet de retrouver une certaine sérénité sportive après deux saisons compliquées ayant suivi la montée en CFA2, le club réalise une bonne saison, aussi bien en séniors hommes, qu'en séniors féminines, à la suite d'une solide deuxième partie de saison pour les premiers, et une saison très honorable pour les féminines, surtout en championnat interrégional dans un groupe de bonne facture, ainsi qu'un parcours jusqu'aux 32e de finale de Coupe de France féminine.

La saison 2014-2015 s'annonce dans la continuité et la confirmation de la précédente, en s'engageant dans une politique sportive axée en particulier sur la formation. Les séniors hommes terminent à la 6e place en championnat et s'inclinent en finale de Coupe de Basse-Normandie face au Bayeux FC. Les féminines quant à elles terminent à la 4e place en championnat et remportent la finale de coupe de l'Orne pour leur première participation.

Saison 2015-2016 : Mickael Derouet quitte le club avant le terme d'une saison très terne pour l'équipe fanion, reprise par un duo d'anciens ayant pour objectif de maintenir le F.C Flers en DH-Basse-Normandie.

Les féminines sont en progrès, le Championnat Interligue Maine-Normand se conclut sur le podium, en ce qui concerne les coupes : bilan mitigé.


Pour la saison 2016-2017: Les coupes régionales, aussi bien pour l'équipe masculine que pour l'équipe féminine, sont des échecs.

Le nouvel entraîneur, A.Husson, termine à la tête de l'équipe première masculine du club lors de l'ultime championnat de Division d'Honneur de Basse-Normandie dans une triste deuxième partie de tableau (10e).

Les féminines enregistrent leur meilleur parcours en Coupe de France féminine en s'inclinant face à Tours FC en 16e de finale. Concernant le dernier Championnat Interligue Maine-Normand, il se termine par une 3e place prometteuse avec une équipe très jeune et à sa tête un nouvel homme fort venu du Mans (T.Campion).

En juin 2017, le club obtient officiellement le "Label Jeunes Elite" (projets associatif, sportif, éducatif, l'encadrement et la formation) délivré par la fédération française de football en compagnie de 8 autres clubs normands.

Après la fusion des ligues : "Régional 1" (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

Nouveaux championnats pour la saison 2017-2018, avec un nouvel entraîneur pour les féminines qui intègrent le championnat de Régional 1 féminine. A. Husson continue son travail avec l'équipe première séniors dans l'un des deux groupes de Régional 1.

Saison 2017-2018 : 3 finales de coupes jouées et 3 finales gagnées pour les féminines.

Retour à la tête des séniors féminines, en début de saison 2018-2019, en Régional 1, de Ludovic Poisson.

En 2019, l'équipe fanion homme arrête son parcours de Coupe de Normandie en 1/2 finale [15].

Féminines[modifier | modifier le code]

  • : Création de la section féminine du F.C Flers[16].
  • (8 ans): Première participation au Championnat de DH féminine Basse-Normandie.
  • 2011 : Première participation au Championnat Interrégional Féminin.
  • 2012 : Première participation au 1er tour fédéral de Coupe de France de football féminin.
  • 2013 : Le FC Flers a fêté les 10 ans d’existence de sa section féminine autour de deux rencontres et d’un rassemblement de jeunes joueuses bas-normandes.

La tribune du stade du Hazé a affiché complet pour le match de gala entre les équipes seniors filles de l'En Avant de Guingamp et du Mans F.C. Le rendez-vous était combiné au rassemblement annuel du football féminin bas-normand qui a assuré une grande partie de l’affluence dans les gradins. Le plateau régional a en effet réuni 160 joueuses âgées de 6 à 13 ans (dont une trentaine de non licenciées), venues « essentiellement de l’Orne et du Calvados ». Le FC Flers recherche des joueuses qui voudrait adhérer au nouveau projet proposé.

L’objectif, de l'équipe première, lors de la saison 2013-2014 est « d'accéder au tournoi Interrégion qui détermine ensuite les clubs pouvant accéder en Division 2 ». L'accession, un objectif que les entraîneurs ont fixé à cinq ans.

Depuis plusieurs années, les écoles féminines de football fleurissent sur tout le territoire. En 2011, avec la contribution du partenaire Carrefour, très impliqué dans le développement de la pratique féminine, la FFF a décidé d’encourager le processus en créant un label spécifique avec des critères accessibles mais rigoureux, axés sur la quantité de l’effectif et surtout la qualité de l’accueil des jeunes filles. La saison 2012-2013 a été assez prolifique puisque la FFF a enregistré une progression de 50%. Le Bureau Exécutif de la Ligue du Football Amateur (LFA) a validé la labellisation de 159 clubs, la bonne image véhiculée par le football féminin d’élite est la base de cette belle évolution.

S’y ajoute le regard nouveau des acteurs du football vis-à-vis de la pratique féminine, comme en témoigne l’augmentation des clubs qui ont organisé des journées "portes ouvertes" lors de la semaine du football féminin[17].

Remise du label école de foot féminin.

  • 2014 : Première participation aux 32es de finales de Coupe de France féminine.

Première victoire pour le club dans le championnat Inter-Région.

Remise du label école de foot féminin pour la deuxième année consécutive.

Qualification pour la finale MOZAIC FOOT CHALLENGE 2013-2014:

Pendant deux jours, les équipes les plus offensives de France se sont donné rendez-vous à Clairefontaine, pour la finale du Crédit Agricole Mozaïc Foot Challenge. Les féminines de l'ES Gonfreville s'imposent dans leur catégorie.Le FC Flers a également été mis à l'honneur avec le prix du fair play, ce qui a permis à sa capitaine de remporter un superbe voyage pour assister au match des Bleus face à l'Équateur au mythique stade Maracana lors de la Coupe du monde[18].

Première participation au Championnat Interligue Maine-Normand (Regroupement de la DH féminine du Maine et de la DH féminine Basse-Normandie). Première participation de l'équipe réserve féminine au championnat de PH féminine Basse-Normandie.

Première participation à la Coupe de l'Orne féminines, et première victoire en finale pour le club.

Deuxième participation à la Coupe de l'Orne féminines, et deuxième victoire en finale pour le club.

  • 2017 : Année marquée par une première participation aux 16es de finales de Coupe de France féminine.

Les flériennes s'y sont faites éliminées sur le terrain d'un ancien pensionnaire de D2, Tours FC.

Première participation au nouveau championnat crée à la suite de la fusion des ligues de Haute et Basse-Normandie : Régional 1 féminine

Victoire en finale de Coupe de Normandie futsal féminines, ainsi qu'en finale de Coupe de l'Orne futsal féminines.

Victoire en finale de Coupe de l'Orne féminines.

Équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Les juniors remportent le championnat de Normandie et c’est le seul titre de Normandie de l’histoire du club. Au cours de son histoire, des équipes de jeunes se sont illustrés en gagnant des titres régionaux ou en brillant en Coupe Gambardella. Lors de cette compétition nationale, les juniors se sont distingués en 1959, en 1970 (16e de finale perdu contre le Football Club Lorient à Laval), en 1973 et en 1986 (32e de finale). Les juniors ont gagné le championnat de Basse-Normandie en 1970, 1976, 1986, 1989. Ils ont remporté la coupe de Basse-Normandie en 1976. Ils ont aussi évolué en championnat national « moins de 17 ans ». Les juniors se distinguent au sein de la Coupe Gambardella en 1999 (32e de finale perdu contre l'US Créteil-Lusitanos).

Les cadets ont réalisé le doublé coupe-championnat de Basse-Normandie en 1984. Champions de Basse-Normandie en 1967, 1981, 1982. Eux aussi ont joué au niveau national.

  • Champions de Basse-Normandie : poussins 1981.
  • Coupe de Basse-Normandie : pupilles en 1986, minimes en 1988.
  • Champions de Basse-Normandie : minimes 1991.
  • Les cadets ont réalisé le doublé coupe-championnat de Basse-Normandie en 1992.

Le club organise le tournoi des métiers et le trophée Deb-Pouss.

Les U19, se sont bien comportés lors de la saison 2013-2014, aussi bien en championnat (1er en DHR) , qu'en Coupe Gambardella (1er tour fédéral), ou encore en coupe de Basse-Normandie (1/2 finale perdue face au Stade Malherbe de Caen).

En juin 2015, deux équipes de jeunes s'imposent en finale de Coupe de Basse-Normandie, il s'agit de l'équipe U17 face au Stade Malherbe de Caen, ainsi que l'équipe féminine U16 contre l'Avant-Garde Caennaise[19].

Un an plus tard, en mai 2016, l'équipe U17 accède au championnat national en finissant champions[20]. L'équipe féminine U16 s'impose à nouveau en finale de Coupe de Basse-Normandie, cette fois contre le FCF Condéen. L'équipe masculine U18 s'impose de son côté aux pénalties face à l'US Avranches, également lors de la finale de Coupe de Basse-Normandie.

Relégation logique de l'équipe masculine U17 de National en 2017 un an après y avoir accéder.

En début d'année 2019, en U18F, le FC Flers s’est hissé à la première place après s’être adjugé la finale de Coupe de Normandie futsal face au Havraises. Le Havre AC qui aura fait une performance en alignant 3 équipes féminines lors des finales régionales. Flers remportera une belle victoire 2 buts à 1.

Personnalités liées au club[modifier | modifier le code]

'Anciens'[modifier | modifier le code]

M.Roger Hardy, décédé à l'âge de 89 ans en janvier 2018, surnommé le ministre de l'équipement (bénévolat) enregistrait 58 licences au sein du FC Flers.[21]

Thibault Moulin

Joueurs[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

  • MM. Duguey, Cardon, Pernelle, Caillot
  • Jean-Marie Dubois
  • Jean-Pierre Grisanti
  • Alain Jublan
  • Stéphane Mercier

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Entraîneurs du FC Flers masculin
Rang Nom Période
1 Drapeau : France Raoul Diagne xxxx-xxxx
2 Drapeau : France Jacques Gautier xxxx-xxxx
3 Drapeau : France Alain Jublan xxxx-xxxx
4 Drapeau : France Étienne Plessis 1984-1990
5 Drapeau : France Gilbert Zoonekynd 1990-1992
6 Drapeau : France Philippe Fourrier 1992-2002
7 Drapeau : France Stéphane Thomas 2002-2003
8 Drapeau : France Deen Touré 2003-2011
9 Drapeau : France Thierry Moreau 2011-2013
10 Drapeau : France Mickael Derouet 2013-2016
11 Drapeau : France Mickael Fouanon (intérim) 2016
Entraîneurs du FC Flers féminin
Rang Nom Période
1 Drapeau : France Ludovic Poisson 2003-2015
2 Drapeau : France Maxime Hébert 2015-2016
3 Drapeau : France Tony Campion 2016-2017
4 Drapeau : France Michael Wentzinger 2017-2018

Stade et structures du club[modifier | modifier le code]

Stade du Hazé[modifier | modifier le code]

Le stade du Hazé comprend 3 501 places dont 701 assises couvertes, 800 non couvertes et 2 000 debout[23].

Le stade fait partie des terrains sélectionnés pour accueillir la phase finale du Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans 2010. Trois rencontres se déroulent dans le stade :

1re journée _ Groupe A:


18h00 (HEC)
Autriche Drapeau : Autriche 2 – 3 Drapeau : Angleterre Angleterre Stade du Hazé, Flers
Alaba But inscrit après 52 minutes 52e
Trauner But inscrit après 73 minutes 73e
Nouble But inscrit après 13 minutes 13e But inscrit après 29 minutes 29e
Cruise But inscrit après 55 minutes 55e
Arbitrage : Drapeau : Suède Markus Strömbergsson
Rapport

2e journée _ Groupe A:


18h00 (HEC)
France Drapeau : France 5 – 0 Drapeau : Autriche Autriche Stade du Hazé, Flers
Griezmann But inscrit après 19 minutes 19e But inscrit après 73 minutes 73e
Lacazette But inscrit après 66 minutes 66e But inscrit après 83 minutes 83e
Reale But inscrit après 80 minutes 80e
Arbitrage : Drapeau : Irlande du Nord Alan Black
Rapport

3e journée _ Groupe B:


16h00 (HEC)
Espagne Drapeau : Espagne 3 – 0 Drapeau : Italie Italie Stade du Hazé, Flers
Rochina But inscrit après 17 minutes 17e
Pacheco But inscrit après 23 minutes 23e
Ezequiel Réussi
Arbitrage : Drapeau : Russie Vladislav Bezborodov
Rapport

Lorsque l'aventure du championnat d'Europe U19 débute, Alain Jublan, président du FC Flers, ne savait pas encore quel retentissement allait avoir l'événement pour son club. « Après maintenant deux matchs au stade du Hazé, je suis comblé. Je partage le sentiment de fierté de tous les bénévoles qui se sont investis pour l'organisation des trois matchs sur notre stade. Cette semaine de juillet fera date dans l'histoire déjà longue du club. »

Avec déjà près d'un demi-siècle de licences, comme joueur bien sûr, puis entraîneur et enfin dirigeant dans son club de cœur, la réussite de l'événement est vécu par Alain Jublan comme une récompense. Jamais le stade du Hazé n'avait accueilli autant de monde (près de 4 500 spectateurs pour le match France-Autriche). « Lorsque nous nous sommes lancés dans l'aventure avec la municipalité nous avions en tête de réussir notre coup. La présence à nos côtés de Sandrine Laborie, responsable des équipements sportifs de la ville, a été d'une très grande aide. Sans l'aide logistique de la municipalité, la Ligue n'aurait pas validé notre candidature. »

Terrain d'honneur du stade du Hazé

Le match où les Bleuets ont brillé (victoire 5-0 contre l'Autriche) restera également dans les mémoires de beaucoup d'enfants du club. « Ça aussi c'est un sentiment de fierté. Après le fiasco de l'équipe de France de football en Afrique du Sud, les jeunes français ont su se montrer disponibles et sympas avec tous les petits ramasseurs de balles en leur signant des autographes. Ce renouveau de l'état d'esprit d'une équipe de France, mis à mal, a été vécu ici en direct sur notre stade. Flers restera dans les mémoires pour ça aussi. »[16]

Autre évènement pour le stade du Hazé, l'accueil du Tour Elite 2015[24] : phase de qualification au Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans[16]. Après son beau parcours lors du tour préliminaire de l’Euro 2015 en octobre dernier (1re de son groupe avec 7 points), la sélection U19 va disputer le Tour Elite de la compétition au mois de mars. Le tirage au sort effectué à Nyon, le 3 décembre dernier, a désigné la France comme pays hôte de ce mini-tournoi. Les joueurs de Patrick Gonfalone affronteront donc en Basse-Normandie l’Azerbaïdjan, le Danemark et l’Angleterre. Les sept vainqueurs de cette phase de qualification rejoindront la Grèce, hôte de la phase finale qui aura lieu du 6 au 19 juillet 2015. Deux rencontres ont lieu dans l'enceinte du stade :


Autre vraie reconnaissance, d'organisation de qualité, de la part de la Fédération Française de Football envers la ligue de football de Basse-Normandie et de ses clubs (Bayeux, Saint-Lô, Flers), l'offre d'un nouveau tournoi européen du 19 au 24 mars 2016 : Le tour Elite U17 Féminin[27].

Programme au Stade du Hazé :

Samedi 19 mars 2016 : Drapeau : France France - Drapeau : République tchèque République tchèque (17h30)

Lundi 21 mars 2016 : Drapeau : République tchèque République tchèque - Drapeau : Irlande Irlande (19h00)

Structures[modifier | modifier le code]

En dehors du terrain d'honneur, le complexe du stade du Hazé comprend :

  • trois terrains de football à 11
  • deux terrains à 8
  • deux terrain U7
  • un mini-terrain
  • un terrain stabilisé
  • un terrain de foot à 5 (gazon synthétique)

Tous sont équipés de l'éclairage.

Le club dispose également de :

  • un terrain à 11 (situé au stade du Hariel)
  • une salle de musculation
  • un espace détente : "Le Club-House".
  • trois parkings

Palmarès (Séniors hommes)[modifier | modifier le code]

Titres et trophées[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif de l'U.S Flers

DH-Basse-Normandie
Vice-Champion : 1988
DHR-Basse-Normandie (1 Titre)
Champion : 1985
PH-Normandie (2 Titres)
Champion : 1946, 1974
Vice-Champion : 1957, 1959, 1960, 1961, 1970
1re Division de District Normandie (2 Titres)
Champion : 1939, 1955
Championnat de Basse-Normandie
Finaliste : 1943
Coupe de Basse-Normandie (2 Titres)
Vainqueur : 1985, 1987
Finaliste : 1988

Tableau récapitulatif du F.C Flers

DH-Basse-Normandie (3 Titres)
Champion : 1994, 1997, 2011
Vice-Champion : 1990, 2008
Coupe de Basse-Normandie (1 Titres)
Vainqueur : 2008
Finaliste : 1996, 2015
Coupe de l'Orne futsal (1 Titres)
Vainqueur : 2019

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Bilans en championnat[modifier | modifier le code]

Bilan partiel de l'U.S Flers en championnat (de 1944 à 1989)

Championnats Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
DH-Normandie 9 0 160 43 49 68 188 282 -94
DH-Basse-Normandie 5 0 110 47 24 39 153 142 +11
DHR-Normandie 4 0 - - - - - - -
DHR-Basse-Normandie 4 1 - - - - - - -
PH-Normandie 21 2 - - - - - - -
1reDivision-Normandie 2 1 - - - - - - -


Bilan exhaustif du F.C Flers en championnat

Championnats Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
National 3 1 0 26 6 6 14 22 56 -34
CFA2 7 0 210 71 57 82 277 297 -20
Régional 1 1 0 22 8 4 10 24 29 -5
DH-Basse-Normandie 20 3 498 219 149 130 805 546 +259


Saison en cours[modifier | modifier le code]

Championnat 2018-2019[modifier | modifier le code]

Le F.C Flers est engagé en championnat de Régional 1[17].

Normandie region location map.svg
City locator 4.svg
AF Vire
City locator 4.svg
Maladrerie OS
City locator 4.svg
US Ducey
City locator 4.svg
JS Douvres
City locator 4.svg
AS Tourlaville
City locator 4.svg
LC Bretteville/Odon
City locator 4.svg
FC Flers
City locator 4.svg
ES Pointe Hague
City locator 4.svg
AG Caen


Clubs évoluant en Régional 1 (Groupe A)


Liste par département :
Calvados (7) : SU Dives (Relégué)0, AG Caen (Promu)0, JS Douvres, LC Bretteville/Odon, Maladrerie O.S , AF Vire, USON Mondeville (Relégué admin.)0.

Manche (4) : AS Tourlaville, US Ducey, ES Pointe Hague, US Granville Rés. (Promu)0.

Orne (1) : FC Flers.

(Relégué)0 Club relégué de National 3

(Promu)0 Club promu de Régional 2


Coupe de France de football[modifier | modifier le code]

Vainqueur au 2e tour : St G. Domfront (R3) - FC Flers (0-7).

Vainqueur au 3e tour : Et.S. Thury-Harcourt (R3) - FC Flers (1-3).

Éliminé au 4e tour : FC Flers - Bourguébus-Soliers (R2) (2-2 tab1-3).

Coupe de Normandie[modifier | modifier le code]

Vainqueur au 4e tour : US Putanges (D3) - FC Flers (0-12).

Vainqueur au 5e tour : ESFC Falaise (R3) - FC Flers (1-1 tab:3-5)

Vainqueur au 6e tour : FC Flers - FC Equeurdreville/Hainneville (R2) (3-1)

Vainqueur au stade des 8èmes de finale : AS Tourlaville (R1) - FC Flers (1-2)

Vainqueur au stade des quarts de finale : FC Flers - CS Carentan (R2) (2-0)

Éliminé en demi-finale : FC Flers - US Avranches rés. (N3) (0-1)

Equipes Réserves[modifier | modifier le code]

Palmarès (Séniors féminines)[modifier | modifier le code]

Titres et trophées[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif du F.C Flers féminines

Championnat interrégional féminin (CIR)
Vice-Champion : 2014 (Groupe F)
DH-Basse-Normandie (2 Titres)
Champion : 2012, 2014
Vice-Champion : 2011, 2013
Coupe de Normandie futsal (1 Titre)
Vainqueur : 2018
Coupe de Basse-Normandie futsal (1 Titre)
Vainqueur : 2016
Coupe de l'Orne futsal (1 Titre)
Vainqueur : 2018
Coupe de l'Orne (3 Titres)
Vainqueur : 2015, 2016, 2018
Finaliste : 2017

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Bilans en championnat[modifier | modifier le code]

Bilan du F.C Flers Féminines en championnat

Championnats Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
Championnat interrégional féminin (CIR) 3 0 18 2 3 13 22 51 -29
Régional 1 féminine 2 0 44 16 7 21 85 117 -32
Championnat Interligue Maine-Normand 3 0 52 32 8 12 163 66 +97
DH Basse-Normandie féminine 4 2 38 26 7 5 174 38 +136

Saison en cours[modifier | modifier le code]

Championnat 2018-2019[modifier | modifier le code]

Le F.C Flers est engagé en Régional 1 féminine[17].

Normandie region location map.svg
City locator 5.svg
AS Cherbourg
City locator 5.svg
OC Briouze
City locator 5.svg
CS Beaumont
City locator 5.svg
FC Féminin Rouen PE
City locator 5.svg
ESM Gonfreville
Principaux clubs féminins Normands (R1)


Liste par département :
Seine-Maritime (5) : ESM Gonfreville (Promu)0, FC Rouen 1899 (Relégué)0, Le Havre AC rés. (Promu)0, FC Féminin Rouen PE, US Quevilly-Rouen Métropole (Promu)0.

Manche (1) : AS Cherbourg (Promu)0.

Eure (2) : Évreux FC, CS Beaumont.

Calvados (2) : AG Caen, AS Ifs.

Orne (2) : FC Flers, OC Briouze.

(Relégué)0 Club relégué de D2F

(Promu)0 Club promu de Régional 2


Coupe de France de football féminin[modifier | modifier le code]

Vainqueur au 2e tour : ESM Gonfreville (R1) - FC Flers (1-1, tab:4-5)

Eliminé au 3e tour : FC Flers - FC Rouen 1899 (R1) (1-3)

Coupe de Normandie[modifier | modifier le code]

Vainqueur au 2e tour : FC Flers - US Ste-Croix St-lô (R2) (5-1)

Vainqueur en 8èmes de finale : E.FCF Condé/A.Messei (R2) - FC Flers (1-2)

Eliminé en quarts de finale : FC Flers - AG Caen (R1) (1-1, tab:2-4)

Coupe de l'Orne[modifier | modifier le code]

Équipe réserve[modifier | modifier le code]

Pas d'équipe réserve féminine.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Simon, Un siècle de football normand, Éditions Charles Corlet, Bayeux, 1998 (ISBN 2-85480-753-7)
  • France Football, no 520 du 6 mars 1956, « Que sont-ils devenus : Raoul Diagne », p. 23
  • 1904 - 2004 : 100 ans de football flérien (livre écrit à l'occasion des 100 ans du Club).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c 1904 - 2004 : 100 ans de football flérien, livre écrit à l'occasion des 100 ans du Club.
  2. a et b Jacques Simon, Un siècle de football normand, Éditions Charles Corlet, Bayeux, 1998 (ISBN 2-85480-753-7)
  3. « historique du club », sur fcflers.org.pagesperso-orange.fr (consulté le 27 février 2015)
  4. France Football, no 520 du 6 mars 1956, « Que sont-ils devenus : Raoul Diagne », p. 23
  5. http://www.lornecombattante.fr/2017/03/10/souvenirs-raymond-kopa-a-joue-sur-le-stade-de-flers-orne-en-mars-1964/
  6. Ludovic Billac, Philippe Le Brech et Denis Troch, DT Foot Le guide du Football, Saint-Germain-en-Laye, DT Sport international, , 738 p. (ISBN 2-9515650-1-1), p. 373
  7. « Football - Résultats de DH Basse-Normandie Saison 1994 », sur footballenfrance.fr (consulté le 27 février 2015)
  8. « Football - Résultats de National 3 B Saison 1995 », sur footballenfrance.fr (consulté le 27 février 2015)
  9. « Football - Résultats de DH Basse-Normandie Saison 1997 », sur footballenfrance.fr (consulté le 27 février 2015)
  10. « flers », sur footballenfrance.fr (consulté le 27 février 2015)
  11. Site officiel lornecombattante.fr
  12. « Thierry Moreau nommé manager général du FC Flers », sur ouest-france.fr (consulté le 26 février 2015)
  13. Ludovic Lemoine, « Thierry Moreau quitte le FC Flers, Mickaël Derouet le remplace », sur lornecombattante.fr, (consulté le 26 février 2015)
  14. « Thierry Moreau : « Trahi par certains joueurs » », sur ouest-france.fr, (consulté le 26 février 2015)
  15. Flers tombe sur des avranchinais plus réalistes
  16. a b et c Site officiel ouest-france.fr
  17. a b et c Site officiel fff.fr
  18. Site officiel planetfootaufeminin.com
  19. http://www.smcaen.fr/2014-2015/depeche/centre-de-formation/cbn-u17-flers-sm-caen-4-3
  20. https://www.ouest-france.fr/normandie/flers-61100/football-les-u17-du-fc-flers-accedent-au-national-4242471
  21. https://www.ouest-france.fr/normandie/flers-61100/flers-figure-du-football-local-roger-hardy-est-decede-5503476
  22. http://www.flers-agglo.fr/euro-2016-equipe-de-france-connaissez-nom-premier-joueur-de-couleur-selectionne-equipe-de-france/
  23. Site officiel F.C Flers
  24. https://www.ouest-france.fr/football-tour-elite-u19-la-france-va-jouer-saint-lo-et-flers-3153915
  25. https://www.ouest-france.fr/championnat-elite-u19-le-haze-se-met-sur-son-31-pour-les-bleus-3287144
  26. http://www.fff.fr/actualites/145746-554423-le-tour-elite-en-basse-normandie#i4ycmWSh2GAFlWya.99
  27. http://bassenormandie.fff.fr/cg/1500//www/terrain/feminines/2163644.shtml
  28. Site officiel footballenfrance
  29. Site officiel footofeminin.fr