Bernard Laporte-Fray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Laporte-Fray
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Bernard Laporte-Fray
Nationalité
Autres informations
Équipe

Bernard Laporte-Fray, né le à Pau, est un entrepreneur et président de club français[1]. Il est aujourd'hui président du Pau FC depuis le , après avoir sauvé le club en 1995[2],[3].

En 2021, Laporte-Fray se porte acquéreur, avec son ancien entraineur et ami Dado Pršo, du Demba Diop FC, évoluant en deuxième division au Sénégal[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été joueur au FC Pau et à l'Union jurançonnaise, Bernard Laporte-Fray devient président de son club de cœur.

Laporte-Fray était en effet le gardien titulaire au FC Pau lors de la saison de Division 4 1982-1983 où le club obtint la montée en Division 3, avec Joël Lopez en 10 et Robert Péré-Escamps en 6.

Le Football-Club de Pau renaît de ses cendre à la suite de la liquidation judiciaire de 1995, grâce à Laporte-Fray[5],[6],[7]. Alors directeur d'une agence bancaire, il devient repreneur du club et assainit les finances, et s'oriente aussi vers la gestion de deux EHPAD en Béarn, le Beau Manoir à Uzos et les Chênes à Artix[8].

En 2001, Bernard Laporte-Fray et le directeur sportif Richard Allenda sont condamnés à de la prison avec sursis pour possession de cocaïne[9],[10],[11]. La présidence du Pau FC est alors assurée par Jacques le Coadou, avant qu'un ancien co-équipier de Laporte-Fray, Joel Lopez ne reprenne la main[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Coronavirus : Le président de Pau entre le foot et l'Ehpad », sur Franceinfo, (consulté le 22 juillet 2021)
  2. « Football : "Nous sommes attachés à préparer la suite" », sur Europe 1 (consulté le 22 juillet 2021)
  3. « Bernard Laporte-Fray : « Pour connaître la Ligue 2, il faudrait déjà rester en National » », sur La République des Pyrénées (consulté le 22 juillet 2021)
  4. « Football : Bernard Laporte-Fray achète un club au Sénégal », sur La République des Pyrénées, (consulté le 22 juillet 2021)
  5. « FC Pau en liquidation judiciaire », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2017)
  6. « Une équipe de repreneurs tient la corde à Pau », Sud Ouest,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  7. « Laporte-Fray: une âme de bâtisseur », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne)
  8. « Entre le FC Pau et ses Ehpad, Bernard Laporte-Fray est sur tous les fronts », sur L'Équipe (consulté le 22 juillet 2021)
  9. Philippe Pascot, Délits d’élus : 400 politiques aux prises avec la justice, Pau, Max Milo, , 448 p. (ISBN 978-2-315-00544-4 et 2-315-00544-2, lire en ligne)
  10. « Les trois hommes écroués », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne)
  11. « Le président et le directeur du Pau FC en prison », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  12. Christian Sempé, « Joel Lopez passe président », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]