Jau-Dignac-et-Loirac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jau-Dignac et Loirac
Le Port de Richard, sur l'estuaire.
Le Port de Richard, sur l'estuaire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Lesparre-Médoc
Canton Le Nord-Médoc
Intercommunalité CC Médoc Atlantique
Maire
Mandat
Gilles Coutreau
2014-2020
Code postal 33590
Code commune 33208
Démographie
Population
municipale
1 026 hab. (2014en diminution de -2.52 % par rapport à 2009)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 24′ 32″ nord, 0° 57′ 24″ ouest
Altitude Min. 0 m – Max. 14 m
Superficie 41,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte administrative de la Gironde
City locator 14.svg
Jau-Dignac et Loirac

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Jau-Dignac et Loirac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jau-Dignac et Loirac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jau-Dignac et Loirac
Liens
Site web http://www.jau-dignac-loirac.com/

Jau-Dignac-et-Loirac est une commune du Sud-Ouest de la France, dans le département de la Gironde (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Jau-Dignac et Loirac est située dans le Sud-Ouest de la France. Plus précisément dans le Médoc (Gironde), bordant l'estuaire de la Gironde sur sa rive gauche, à environ 30 km au sud de la pointe de Grave, 15 km à l'est des plages de l'océan Atlantique et à 80 km au nord de Bordeaux.

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

La commune comporte les villages de Jau, Dignac, Loirac et le Centre. La mairie, l'église et les commerces sont situés au Centre.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Jau-Dignac-et-Loirac
Saint-Vivien-de-Médoc estuaire de la Gironde
Vensac Jau-Dignac-et-Loirac
Queyrac Bégadan Valeyrac

Histoire[modifier | modifier le code]

Une histoire peu commune : Fusion de trois îles

Autrefois, des villages entourées d'eau où on ne se déplaçait qu'en barque, maintenant trois petites communes regroupées depuis un siècle et demi, entre estuaire et océan.

La commune de Jovis pour les romains se compose de trois paroisses distinctes, qui se réunissent en 1851, Saint Pierre de Jau, Saint Pierre de Dignac et Saint Romain de Loyrac, elles forment les extrémités d'un triangle dont le centre de gravité se nomme : Jau-Dignac et Loirac ou Le Centre.

Ses marais asséchés par les Hollandais au XVIIe siècle, bordés de tamaris, nourrissent de nombreux bovins, ovins et équins, produisent des céréales, tandis que sur ses buttes de grave on récolte un vin généreux, avec 17 crus d'appellation médoc (AOC).

Une valorisation touristique en pleine évolution

Ce village du Médoc garde une âme d'antan basée sur le respect de la nature et des traditions. Il allie le modernisme et l'esprit de la France "rurale".phare-richard-jau-dignac-loirac

La commune possède le deuxième site touristique le plus visité du Médoc, le Phare de Richard, monument du 19° siècle sorti de l'oubli par des jeunes avec son musée sur la vie de l'estuaire de la Gironde du XIX° siècle à nos jours.

L'ancien port ostréicole de Richard vous accueille avec son paysage changeant en fonction des marées. Les écluses d'époque rythme le flux des chenaux de la région.port-richard-jau-dignac-loirac

site-archeologique-jau-dignac-loirac   Le site achéologique de "La Chapelle" est ouvert  librement au public. Il représente une maquette des structures datant du I° siècle avant JC au XVIII°. Une passerelle, contenant des panneaux explicatifs, surplombe l'ensemble. La CDC Pointe Médoc a participé activement à la réalisation finale.

Superficie de 4 585 hectares

Nombre d'habitants : 1026

Logo de la commune de Jau Dignac et Loirac.png

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune est en zone de revitalisation rurale

Jaudignac eg4.JPG
La mairie

La mairie est située au Centre.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Serge Lafond    
mars 2008 2014 Gino Cecchini Proche UMP  
mars 2014 en cours Gilles Coutreau DVD Retraité Fonction publique
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 007 habitants, en diminution de -2,52 % par rapport à 2009 (Gironde : 5,99 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
594 1 068 1 362 1 519 1 608 1 707 1 730 1 787 1 798
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 805 1 747 1 730 1 747 1 825 1 880 1 879 1 826 1 749
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 593 1 633 1 539 1 275 1 290 1 211 1 242 946 1 050
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
946 909 808 803 836 866 1 010 1 009 1 007
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Zone viticole du Médoc.

Commerces[modifier | modifier le code]

Épicerie générale

Une épicerie générale se trouve au Centre.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Équipements, services et vie locale[modifier | modifier le code]

Manifestations[modifier | modifier le code]

Evénements notables réguliers :

  • 3e week-end de juin : fête du village ;
  • Fin juillet : fête du phare de Richard ;

avec Les JAU'lympiades (journée récréative).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale Saint-Paulin est située au Centre.
  • Le château Saint-Aubin[5].
  • Phare de Richard
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jacques Baurein, Variétés Bordeloises, t. 1, Bordeaux, , 2e éd. (1re éd. 1786) (lire en ligne) : article 2.VI, pages 252–254, article 2.VII, pages 254–255 et article 2.VIII, pages 255–257.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  5. Jennifer Riberolle, « Le château Saint-Aubin de Dignac », sur Blog de l'estuaire, Patrimoine et inventaire d'Aquitaine, (consulté le 1er avril 2016).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes[modifier | modifier le code]