Plateau de Cordouan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Plateau de Cordouan
Vue d'une partie du plateau de Cordouan en direction du nord-est depuis le phare avec le récif rocheux et les bancs de sable ; la côte charentaise est visible dans le lointain.
Vue d'une partie du plateau de Cordouan en direction du nord-est depuis le phare avec le récif rocheux et les bancs de sable ; la côte charentaise est visible dans le lointain.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Aucun
Localisation Golfe de Gascogne (océan Atlantique)
Coordonnées 45° 35′ 12″ N, 1° 10′ 22″ O
Île(s) principale(s) Phare de Cordouan
Point culminant ≈ 0 m
Géologie Récifs et bancs de sable
Administration
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Commune Le Verdon-sur-Mer
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Fuseau horaire UTC+01:00

Géolocalisation sur la carte : Gironde

(Voir situation sur carte : Gironde)
Plateau de Cordouan
Plateau de Cordouan

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Plateau de Cordouan
Plateau de Cordouan
Le plateau de Cordouan sur une ancienne carte marine de l'entrée de l'estuaire de la Gironde.

Le plateau de Cordouan est une zone de hauts-fonds rocheux et sablonneux située en France, à l'entrée de l'estuaire de la Gironde, dans l'océan Atlantique. Le phare de Cordouan a été construit sur les rochers qui ont permis la formation de bancs de sable dont le dernier, non nommé, a été découvert en .

Géologie[modifier | modifier le code]

Au Plateau de Cordouan et au Rocher Saint-Nicolas alternent :

  • des calcaires beiges, très durs, cryptocristallins, lithographiques, devenus vacuolaires par la dissolution de petits organismes, à Milioles nombreuses, Ophtalmidiidés, Discorbidés ;
  • des calcaires blancs, tendres, à fond cryptocristallin, graveleux, très vacuolaires, à Milioles abondantes, quelques Alvéolines et Rotaliidés, en bancs de 0,20 m d'épaisseur, accompagnés de passées de marne sableuse verte[1].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Le plateau vu depuis le phare.

Les zones calcaires de ce plateau rocheux offrent des habitats originaux qui abritent les espèces marines qui peuvent résister à l’assaut des vagues ou bien des espèces comme les étrilles qui s'y réfugient. Les rochers servent d’habitat à de nombreuses espèces telles que les daurades, les étoiles de mer, les oursins… Mais ces écosystèmes sont fragiles[2].

L'arrêté du 31 décembre 2015 qui porte désignation du site Natura 2000 panache de la Gironde et plateau rocheux de Cordouan (système Pertuis Gironde) (zone spéciale de conservation) a été consolidé le 03 mai 2016[3]. Le territoire protégé couvre les espaces marins situés sur l'estran et au-delà de la laisse de basse mer. Les annexes de l'arrêté donnent la liste des types d'habitats naturels et des espèces de faune et flore sauvages concernés :

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. BRGM 1968, p. 3
  2. SMIDDEST, « L'estuaire extraordinaire, une mosaïque de milieux naturels », (consulté le 3 mai 2016).
  3. F. Mitteault et M. Achari, « Arrêté du 31 décembre 2015 », Légifrance, (consulté le 3 mai 2016).