Saint-Androny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Gironde
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Gironde.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Saint-Androny
Mairie et foyer de Saint-Androny.
Mairie et foyer de Saint-Androny.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Blaye
Canton L'Estuaire
Intercommunalité Communauté de communes de l'Estuaire - canton de Saint-Ciers-sur-Gironde
Maire
Mandat
Pascal Riveau
2014-2020
Code postal 33390
Code commune 33370
Démographie
Gentilé Saint-Andronysiens
Population
municipale
549 hab. (2014)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 11′ 26″ nord, 0° 38′ 55″ ouest
Altitude Min. 0 m – Max. 36 m
Superficie 11,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Androny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Androny
Liens
Site web saintandrony.free.fr

Saint-Androny est une commune du Sud-Ouest de la France, dans le département de la Gironde (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Saint-Andronysiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

Saint-Androny est situé à 60 kilomètres de Bordeaux, 8 kilomètres de Blaye et au bord de l'estuaire de la Gironde. Le bourg est sur une faible hauteur, à 1 km de l'estuaire.

La commune offre un paysage naturel et apaisant où l'on peut croiser ragondins et hérons au détour d'un canal.

Saint-Androny possède un petit port de pêche très représentatif du patrimoine paysager de l'estuaire.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Androny
estuaire de la Gironde Braud-et-Saint-Louis Anglade
Pauillac Saint-Androny Eyrans
Saint-Julien-Beychevelle Saint-Genès-de-Blaye (île Bouchaud) Fours

C'est la première commune de la rive droite de l'estuaire en allant vers le sud qui touche une commune de la rive gauche[1].

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

L'île de Patiras, émergée au début du XVIIe siècle, se trouve au milieu de l'estuaire, en face de Pauillac. L'île est un refuge pour les oiseaux sauvages.

Depuis sa butte de 37 mètres d'altitude, le Puy de Lignac offre un point de vue sur l'estuaire et le Médoc.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune comprend la moitié est de l'estuaire, et l'île de Patiras.

Les canaux et ruisseaux sont nombreux avec notamment le Grand canal du Marias, le pont de Longay. Avec ses 1 200 ha de marais, la commune de Saint-Androny est une terre de prédilection pour les chasseurs et les pêcheurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Situé au nord du canton, la commune de Saint-Androny présente un caractère rural et viticole.

Autrefois Saint-Androny s'appelait Saint Andronicus qui vient du martyr grec saint Andronic, persécuté en l'an 304 apr. J.-C.

Au début du siècle, les terres cultivées occupaient 675 ha, les vignes 400 ha et les près 475 ha. Plus de 70 propriétaires produisaient du vin rouge et beaucoup exportaient du foin. De nos jours, plus de dix châteaux exploitent plus de 200 ha de vignes.

Le village a la particularité d'être situé en bordure des marais et d'étendre son territoire sur une partie de l'estuaire de la Gironde et notamment sur l'île de Patiras.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours Pascal Riveau   Agriculteur
1995 2001 Pierre Charrier    
Les données manquantes sont à compléter.

Pour les élections municipales française de 2014, deux listes à Saint-Androny et un candidat isolé. Celle du maire sortant, Pascal Riveau et celle de Ludovic Carteau, 24 ans, un des plus jeunes candidats à conduire une liste en gironde. La liste de Pascal Riveau (SE) est élue et bride un troisième mandat. La liste de Ludovic Carteau (SE) est battue.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 549 habitants, en diminution de -5,51 % par rapport à 2009 (Gironde : 5,99 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
525 539 599 647 757 746 765 787 778
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
767 745 782 765 828 810 816 851 846
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
898 891 828 682 672 602 585 593 583
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
587 562 442 584 547 566 570 564 549
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Commerces[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Au petit port de Saint-Androny : la Belle Étoile. Sa jetée aménagée dispose d'un parking d'accueil permettant l'accès à l'estuaire.

Sur l'île de Patiras : gîte pour vacanciers.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]