Castelnau-de-Médoc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Castelnau-de-Médoc
Castelnau-de-Médoc
Mairie de Castelnau-de-Médoc.
Blason de Castelnau-de-Médoc
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Lesparre-Médoc
Intercommunalité Communauté de communes Médullienne
(siège)
Maire
Mandat
Eric Arrigoni
2020-2026
Code postal 33480
Code commune 33104
Démographie
Gentilé Castelnaudais
Population
municipale
4 788 hab. (2018 en augmentation de 15,29 % par rapport à 2013)
Densité 200 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 01′ 41″ nord, 0° 47′ 53″ ouest
Altitude Min. 14 m
Max. 47 m
Superficie 23,92 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Castelnau-de-Médoc
(ville isolée)
Aire d'attraction Bordeaux
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton du Sud-Médoc
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Castelnau-de-Médoc
Géolocalisation sur la carte : Gironde
Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Castelnau-de-Médoc
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Castelnau-de-Médoc
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Castelnau-de-Médoc
Liens
Site web www.mairie-castelnau-medoc.fr
Castelnau-de-Médoc en Gironde.

Castelnau-de-Médoc est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Les habitants en sont les Castelnaudais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Castelnau-de-Médoc, traversée par le 45e parallèle nord, est de ce fait située à égale distance du pôle Nord et de l'équateur terrestre (environ 5 000 km).

Commune de l'aire urbaine de Bordeaux située dans le Médoc entre vigne et forêt des Landes de Gascogne. À 10 km à l'ouest de l'estuaire de la Gironde, 31 km à l'est de l'océan Atlantique et à 29 km au nord-ouest de Bordeaux, elle se trouve sur la route départementale 1215, anciennement N.215, ex D.1, route importante traversant le Médoc entre Bordeaux et la pointe de Grave.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Castelnau-de-Médoc[2]
Moulis-en-Médoc
Sainte-Hélène Castelnau-de-Médoc[2] Avensan
Salaunes

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Castelnau-de-Médoc est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5]. Elle appartient à l'unité urbaine de Castelnau-de-Médoc, une unité urbaine monocommunale[6] de 4 778 habitants en 2017, constituant une ville isolée[7],[8].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Bordeaux, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 275 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[9],[10].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (83,3 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (82,8 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (51,4 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (31,9 %), zones urbanisées (10,2 %), zones agricoles hétérogènes (4,5 %), prairies (1,2 %), cultures permanentes (0,9 %)[11].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est documenté sous les formes latines Castrum Novum (nominatif, 1273), Castro Novo (ablatif, 1278)…

En roman (donc ici en gascon), le nom devient logiquement casteth nau (du latin castellum novum[12]) 'château neuf'. Le nom officiel adopte la forme languedocienne castel nau jugée à l'époque plus « prestigieuse » (car plus proche du latin).

Les toponymes « château neuf » « désignent des « bourgs castraux » créés entre le XIe et le XIIIe siècle dans une phase de défrichements » et de redistributions de population[13].

Après s'être appelée : Castel-Nau, Château-Neuf, Castelnau, en 1957, le nom de la ville s'est singularisé en Castelnau-de-Médoc.

Le nom gascon est Castèth Nau (dau Medòc) /kastet naw/.

Castelnau-de-Médoc étant en Médoc, pays gascon, la plupart des lieux-dits anciens y sont explicables par le gascon, par exemple la Herreyre, le Barrail, les Arneys, Campet, Casse bigney, Garric soulet, Grand Casaou, Hourton, la Bernède, le Bernada, le Bourdieu, le Déhès, le Poujeau, le Sarga, Pomeys, Poumeyrau...[14]

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers 1050, la seigneurie de Castro-Novo est créée. En 1108, le château de Castel-Nau est construit par Roland de Castro-Novo. Il hébergea plusieurs grandes familles : Puy-Paulin, Bordeaux, Grely (Grailly), Foix de Candale, jusqu'au XVe siècle où il sera racheté par messire d'Essenault seigneur d'Issan. Toujours en 1108, la chapelle Jacobi de Castro-Novo est construite non loin du château. Au XVIIIe siècle, la chapelle fut pourvue d'un clocher et devint plus tard l'église Saint-Jacques.

Le dernier baron de Castelnau fut M. de Blazy. Il émigra en 1789, ses biens furent confisqués et vendu 9.100 livres. Le château, passablement en ruine, fut vendu au cordonnier Lasserre. Il procéda à sa démolition et vendit le matériau pour servir à bâtir les maisons cossues de la bourgeoisie naissante.Plus souvent à la taverne qu'à l'atelier, il revendit son bien au notaire Bonnet, qui paracheva sa démolition. Il alla jusqu'à tamiser les fondations pour récupérer la moindre pierre. Aujourd'hui, le seul vestige existant est l'ancienne entrée des écuries, sous la forme d'un long porche, sur la place de l'église.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Castelnau-de-Médoc Blason
Écartelé : aux premier et quatrième d’azur à la fasce d’argent (variante : d'or), chargée des inscriptions de sable « Castelnau » au premier et « Médoc » au quatrième, accompagnée de trois besants d'or, aux deuxième et troisième d’azur à la bande d’argent chargée de trois bouterolles de gueules.
Détails
présent sur le site officiel de la commune

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1956 André Lasserre    
1956 1965 Raymond Theil    
1965 1971 Norbert Gerbaud    
1971 1983 Guy Coubris DVG  
1983 mars 2001 Robert Georget (1921-2014)[15]   Sylviculteur et président d'une coopérative forestière[16]
mars 2001 mars 2014 Jean-Claude Durracq PS Vice-président de la Cdc Médullienne[17]
2014 En cours Eric Arrigoni Modem puis Centre Vice-président de la Cdc Médullienne,Président du SIAEPA de Castelnau-de-Médoc
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[19]. En 2018, la commune comptait 4 788 habitants[Note 3], en augmentation de 15,29 % par rapport à 2013 (Gironde : +6,4 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1051 0081 1931 0781 1231 2001 2111 3071 369
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4441 5201 5901 6451 7211 7531 6991 6691 653
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 6791 6791 6211 5171 4191 3661 2921 2081 316
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 3881 5732 1482 6212 7733 1653 5803 7284 560
2018 - - - - - - - -
4 788--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[21].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'éducation est assurée dans la commune par une crèche, une école maternelle, une école élémentaire et un collège.une micro creche privée

Sports[modifier | modifier le code]

Équipements :

Castelnau est une ville dotée de très nombreuses associations sportives comportant les sports suivants : gymnastique, football, basket-ball, cyclo-marcheurs, courses à pied, tir à l'arc, pétanque, judo, jujitsu, aïkido, taekwondo, rugby, badminton, tir à la cible, squash, tennis, tennis de table, escalade, danse et yoga.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Bad Sachsa (Allemagne) depuis 1973[23]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 18 avril 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr, consulté le 23 juin 2014.
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 27 mars 2021).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  6. « Unité urbaine 2020 de Castelnau-de-Médoc », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 27 mars 2021).
  7. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  8. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  9. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  11. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 18 avril 2021)
  12. En roman, castrum est très souvent remplacé par son diminutif castellum 'château'.
  13. Jacques Astor, Dictionnaire des noms de famille et des noms de lieux du midi de la France, Millau, Éditions du Beffroi, , 1293 p. (ISBN 2-908123-59-2, notice BnF no FRBNF39034098)..
  14. « Lòcs / Lieux-dits gascons de Castelnau-de-Médoc - Gasconha.com », sur www.gasconha.com (consulté le 15 mars 2021).
  15. « Robert Georget s’en est allé », sur sudouest.fr, (consulté le 11 décembre 2020).
  16. « Hommage à Robert Georget : un modèle à suivre », sur allianceforetsbois.fr, (consulté le 11 décembre 2020).
  17. Castelnau prend une claque à la Médullienne, Sud Ouest.fr du 17 avril 2014, consulté le 23 juin 2014.
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  22. l'église Saint Jacques
  23. Jumelage du Castelnau-de-Médoc sur l'atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures du ministère des Affaires étrangères, consulté le 12 janvier 2013.