Cissac-Médoc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Médoc (homonymie).
Cissac-Médoc
Église de Cissac-Médoc.
Église de Cissac-Médoc.
Blason de Cissac-Médoc
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Arrondissement de Lesparre-Médoc
Canton Le Nord-Médoc
Intercommunalité Communauté de communes Médoc Cœur de Presqu'île
Maire
Mandat
Jean Mincoy
2014-2020
Code postal 33250
Code commune 33125
Démographie
Gentilé Cissacais
Population
municipale
1 997 hab. (2014 en augmentation de 13,72 % par rapport à 2009)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 13′ 40″ nord, 0° 49′ 48″ ouest
Altitude Min. 5 m
Max. 33 m
Superficie 23,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte administrative de la Gironde
City locator 14.svg
Cissac-Médoc

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Cissac-Médoc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cissac-Médoc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cissac-Médoc
Liens
Site web www.mairie-cissac-medoc.fr

Cissac-Médoc est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine.

Les habitants en sont les Cissacais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune du Médoc située dans le vignoble de Pauillac.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cissac-Médoc
Vertheuil
Saint-Germain-d'Esteuil Cissac-Médoc Saint-Estèphe
Saint-Laurent-Médoc Saint-Sauveur Pauillac

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Cissac-Médoc est occupée de façon certaine depuis la période préhistorique. Une station de taille de silex a ainsi été découverte à proximité du château de Lamothe-Cissac. A partie de cette période l'occupation est continue comme l'atteste le tumulus présent à proximité de ce château datant de 35000 ans. Des vestiges sont encore présents bien que profondément altérés par des travaux au XIXe siècle pour y construire une glacière[2] .

Située sur le chemin de la Levade, voie romaine qui traverse le Médoc, Cissac est également une implantation romaine en raison de sa situation favorable composée d'affleurement rocheux. Des excavations autour de 1880 ont mis au jour une villa importante (24m sur 17m).

Cette situation sera également favorable à l'installation de maisons nobles et de châteaux fort. On en compte au moins trois sur la commune datant majoritairement des XIIe et XIIIe siècle.

C'est en 1936 que la commune, jusqu'alors appelée simplement Cissac, ajoute à son nom la terminaison spécifique de -Médoc[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes

Les armes de Cissac-Médoc se blasonnent ainsi :

D’azur à la fasce de sinople chargée d’un château fort stylisé d’argent, surmontée d’un léopard d’or, soutenue d’une grappe de raisin de gueules feuillée de deux pièces de sinople ; à la filière d’or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 en cours Jean Mincoy[4] DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2014, la commune comptait 1 997 habitants[Note 1], en augmentation de 13,72 % par rapport à 2009 (Gironde : +6,37 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
915 829 919 850 933 958 960 1 045 1 091
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 100 1 077 1 118 1 146 1 127 1 223 1 188 1 202 1 215
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 198 1 212 1 041 999 1 021 999 1 054 961 889
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
877 882 941 1 251 1 472 1 536 1 694 1 772 1 997
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château Cissac.
  • Château du Breuil, château fort
  • Chateau Lamothe-Cissac, comprenant un ancien Tumulus (partiellement visible), une ancienne villa-romaine (non visible) et un Dolmen (détruit)
  • Château Fontesteau, château Fort (1277)

Jumelages[modifier | modifier le code]

Festivités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Baurein, Variétés Bordeloises, t. 1, Bordeaux, , 2e éd. (1re éd. 1786) (lire en ligne) : article 1.XXVII, pages 196-201.
  • Docteur Ernest Berchon, Etudes paléolithiques sur l'age du Bronze, IV Examen et résumé des collections de l'âge du Bronze en Gironde, Bordeaux, (lire en ligne).
  • Docteur Ernest Berchon, Une station préhistorique et une habitation Gallo-Romaine au Château Lamotte, près CISSAC, Bordeaux, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nom des habitants de Cissac-Médoc sur habitants.fr, consulté le 19 janvier 2013.
  2. Docteur Ernest Berchon, Une station préhistorique et une habitation Gallo-Romaine au Château Lamotte, Bordeaux, Société Archeologique de Bordeaux, (lire en ligne)
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Commune de Cissac-Médoc sur le site de l'AMF, Association des Maires de France, consulté le 19 janvier 2013.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  8. « Jumelage(s) de Cissac-Médoc », sur l'atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures du Ministère des Affaires étrangères (consulté le 19 janvier 2013)