Saint-Julien-Beychevelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Julien.
Saint-Julien-Beychevelle
Saint-Julien-Beychevelle
L'église.
Blason de Saint-Julien-Beychevelle
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Arrondissement Lesparre-Médoc
Canton Le Nord-Médoc
Intercommunalité Communauté de communes Médoc Cœur de Presqu'île
Maire
Mandat
Lucien Bressan
2014-2020
Code postal 33250
Code commune 33423
Démographie
Gentilé Beychevellois
Population
municipale
609 hab. (2015 en diminution de 10,31 % par rapport à 2010)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 09′ 56″ nord, 0° 44′ 21″ ouest
Altitude Min. 0 m
Max. 28 m
Superficie 16,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Saint-Julien-Beychevelle

Géolocalisation sur la carte : Gironde

Voir sur la carte topographique de la Gironde
City locator 14.svg
Saint-Julien-Beychevelle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Julien-Beychevelle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Julien-Beychevelle
Liens
Site web www.saint-julien-beychevelle-site-officiel.fr/

Saint-Julien-Beychevelle est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes : Géographie de la Gironde et Médoc.

Commune située dans le Médoc, dans le vignoble de Saint-Julien, sur la rive ouest de l'estuaire de la Gironde.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes en sont, sur la rive ouest de l'estuaire, Pauillac au nord, Cussac-Fort-Médoc au sud et Saint-Laurent-Médoc à l'ouest ; sur la rive est, se trouvent Saint-Androny au nord-est, Saint-Genès-de-Blaye à l'est et Blaye au sud-est en quadripoint (point de la surface de la Terre qui touche quatre régions distinctes), au milieu de la Gironde, entre Saint-Genès-de-Blaye et Cussac-Fort-Médoc.

Communes limitrophes de Saint-Julien-Beychevelle
Pauillac Saint-Androny
Saint-Laurent-Médoc Saint-Julien-Beychevelle Saint-Genès-de-Blaye


Cussac-Fort-Médoc
(quadripoint)                                             

Blaye

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan, le nom de la commune est Sent Julian Vaisherèla.

Ses habitants sont appelés les Beychevellois[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Lucien Bressan   Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Italie Gaiole in Chianti (Italie) depuis 1979[2]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2015, la commune comptait 609 habitants[Note 1], en diminution de 10,31 % par rapport à 2010 (Gironde : +6,85 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 507 1 047 1 124 899 1 226 1 310 1 379 1 419 1 468
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 381 1 488 1 568 1 586 1 667 1 805 1 847 1 911 1 967
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 872 1 745 1 607 1 416 1 272 1 217 1 149 1 131 1 184
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 165 1 216 1 160 1 006 873 798 745 683 621
2015 - - - - - - - -
609 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église de Saint-Julien-Beychevelle
  • Château de Ducru-Beaucaillou, domaine viticole
  • Vasard de Beychevelle

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Julien-Beychevelle Blason Coupé, au premier de gueules à trois léopards d'or posés en pal, au deuxième d'azur au bateau de deux mâts d'or, les voiles d'argent baissées à moitié, voguant sur une mer du champ chargée d'un croissant d'argent ; le tout enfermé dans une filière d'or[7].
Détails
Blason officiel présent sur le site de la commune[8]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jacques Baurein, Variétés Bordeloises, t. 1, Bordeaux, , 2e éd. (1re éd. 1786) (lire en ligne) : article 2.XXIV, pages 296-301.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr.
  2. Annuaire des villes jumelées
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. Le blason sur Armorial de France, à l'exception de la filière d'or.
  8. Le blason sur le site de la commune.