Fnac Darty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fnac Darty
logo de Fnac Darty

Création
Forme juridique Société anonyme
Action Euronext : FNAC
Siège social 9 Rue des Bâteaux-Lavoirs
94200 Ivry-sur-Seine
Drapeau de France France
Direction Enrique Martinez (directeur général)
Actionnaires Ceconomy (en) (24,2 %)[1], SFAM (11,35 %), DNCA Finance (3,15 %), Société générale (0,45 %) et Knight Vinke Asset Management (en) (0,39 %)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Grande distribution spécialisée
Filiales Fnac, Darty, Vanden Borre et Mistergooddeal
Effectif 25 000 (2017)
SIREN 055800296Voir et modifier les données sur Wikidata
TVA européenne FR46055800296Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web fnacdarty.com

Chiffre d'affaires en augmentation 7,474 millards d' (2018)
Résultat net en augmentation 149 millions d' (2018)

Fnac Darty est un groupe français spécialisé dans la distribution de matériel électroménager, électronique et de produits culturels. Le groupe est né du rachat de Darty par la Fnac en 2016 pour donner naissance à un leader européen de la distribution omnicanale.

Le groupe Fnac Darty, avec ses enseignes Fnac, Darty, Vanden Borre et Mistergooddeal, a réalisé, en 2018, 7,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires, rassemble près de 26 000 employés et possède plus de 780 magasins dans douze pays.

Historique[modifier | modifier le code]

Origines de Darty[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Darty.

Les Établissements Darty et Fils sont créés en 1957 par trois frères, Natan, Marcel et Bernard Darty (1934–2018), des commerçants en textile Porte de Montreuil, à Paris[2],[3]. L'entreprise se fait connaître pour son « Contrat de Confiance » et par sa dimension nationale dans les années 1970.

En 1993, Darty est racheté par le groupe britannique Kingfisher et intègre en 1994 à sa filiale européenne Kingfisher Electricals, qui regroupe toutes les enseignes spécialisées en électrodomestique du groupe. En 2003, le groupe se sépare de sa filiale européenne Kingfisher Electricals qui regroupe alors les magasins français BUT et Darty, britanniques Comet (en), belges Vanden Borre, néerlandais BCC et tchèques Datart. La nouvelle entité est alors renommée Kesa Electricals.

En 2004, l'entreprise compte 200 magasins en France et au Luxembourg, et plus de 10 000 salariés. Elle poursuit son développement à l'international et s'implante en Italie en 2004, en Suisse en 2005 et en Turquie en 2007[réf. nécessaire]. En 2007, elle rachète l'enseigne Menaje del Hogar en Espagne et au Portugal qui est rebaptisée Darty en 2010.

Kesa Electricals se sépare par la suite de nombreuses enseignes : BUT en 2008 qui est revendu au consortium français Decomeubles Partners[4], ses quatre magasins ouverts en Suisse en juillet 2009 revendus au groupe Coop[5], le réseau de magasins Comet au Royaume-Uni cédé au groupe Hailey en 2011[6], ses magasins en Espagne en avril 2013 et ses magasins luxembourgeois en juin revendus à HIFI international pour ces derniers.

Le , le groupe Kesa Electricals fait le choix de changer de nom pour celui de Darty Plc. En , le Groupe Darty finalise le rachat de 100 % du capital de Mistergooddeal auprès du Groupe M6[7].

Origines de la Fnac[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fnac.

La Fnac a été fondée en France en par Max Théret, rejoint ensuite par André Essel. Le sigle FNAC signifie alors « fédération nationale d'achats ».

La Fnac est rachetée en 1985 par la GMF, elle sera finalement cédée en 1994 à François Pinault pour PPR. Kering (nouveau nom de PPR), ne trouvant pas de repreneur pour la Fnac, réalise en avril 2013 une scission de la Fnac avec attribution automatique des titres de sa filiale sous forme de distribution de dividendes en titres (« spin-off » dans le langage boursier) avant sa mise en bourse.

Propositions de rachat[modifier | modifier le code]

En , le groupe Fnac propose au conseil d'administration de Darty le rachat du groupe pour un montant de 720 millions d'euros[8]. Le 6 octobre de la même année, les actionnaires des deux groupes parviennent à un accord.

Cependant, le , Conforama présente une contre-offre pour 125 pence par titre en cash (contre 105 pence, essentiellement en titres pour la Fnac)[9] susceptible d'intéresser les actionnaires et notamment les fonds d'investissement présents au capital de Darty. Le , le conseil d'administration de Darty recommande donc l'offre de Conforama[10]. Les offres et contre-offres de la Fnac et de Conforama se bousculent.

Finalement, le , Conforama abandonne et la Fnac remporte le duel en annonçant contrôler 51 % du capital du groupe Darty, le valorisant à près de 1,2 milliard d'euros[11].

Le , l’Autorité de la Concurrence autorise l'acquisition de Darty par la Fnac, à condition que la Fnac cède six magasins en région parisienne[12], nait ainsi le groupe Fnac Darty.

Fnac Darty[modifier | modifier le code]

Fin , le groupe allemand Ceconomy, premier actionnaire de Fnac Darty depuis l'été 2017, devait lancer une offre de rachat de 2,7 milliards d'euros sur Fnac Darty. Mais ses difficultés commerciales rencontrées durant l'été l'ont poussé à renoncer[13].

Le , le groupe annonce vouloir racheter le groupe Nature et Découvertes avec lequel il est entré en négociations exclusives[14]. Le groupe justifie cette orientation à travers un communiqué où il explique vouloir « renforcer son offre de produits autour des segments du bien-être et de la consommation engagée de produits naturels »[15],[16].

Au premier trimestre 2019, grâce à une croissance soutenue du commerce en ligne, le groupe enregistre une hausse de 1,7% de son chiffre d'affaires à 1,715 milliard d'euros[17].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

À partir de l'été 2014, le groupe Darty utilise le logo de son enseigne Darty pour sa communication.

Le logo Fnac Darty est réalisé en 2016 par l'agence de communication visuelle Seenk et garde le nom et les couleurs des deux marques : le rouge de Darty et le jaune de la Fnac[18].

Activités[modifier | modifier le code]

L'activité du groupe s'organise autour de 4 pôles :

  • la distribution de produits culturels, informatiques et électroniques grand public : livres, jouets, consoles de jeux, disques de musique, téléphones, produits informatiques (ordinateurs, tablettes, périphériques, logiciels, etc.), produits hi-fi (télévisions, chaînes hi-fi, lecteurs et enregistreurs de DVD), appareils photos et caméscopes, baladeurs MP3, films DVD, appareils électroménagers, etc. L'activité est assurée à travers un réseau de magasins (780 points de vente fin 2018, dont 571 en France et Suisse) et par le biais d'Internet ;
  • la vente de services de développement de photos ;
  • la distribution de billets de spectacles : concerts, pièces de théâtre, opéras, expositions, cirques, musées, etc. ;
  • la vente de voyages (Fnac Voyages).

Le groupe réalise 78,1 % de son chiffre d'affaires en France et en Suisse, contre 12,5 % au Benelux et 9,4 % dans la Péninsule Ibérique.

Chaînes de magasins[modifier | modifier le code]

Le groupe possède 780 magasins dans le monde sous ses différentes marques (Fnac et Darty entre autres) dont[19] :

  • 571 magasins en France et en Suisse (dont 255 franchisés)
    • 188 Fnac
    • 382 Darty
    • 1 magasin Fnac Darty France

Organisation[modifier | modifier le code]

Capital[modifier | modifier le code]

Avant le rachat par la Fnac en 2016, les principaux actionnaires du groupe Darty étaient Knight Vinke (18 %), Capital Research and Management Company (filiale de The Capital Group Companies) (12,07 %), Standard Life Investments (filiale de Standard Life) (7,24 %), Aviva (4,98 %), Axa (4,84 %), BlackRock Investment Management (4,76 %), Aberdeen Asset Management (4,74 %), Legal & General (4,06 %), Norges Bank Investment Management (3,02 %).

Le Groupe Darty était coté à la bourse de Londres sous le code DRTY.

En juillet 2017, Artémis cède sa participation de 24,33 % dans le groupe Fnac Darty à Ceconomy, la division d'équipements électroniques du groupe allemand de distribution Metro[20].

En février 2018, le fonds Knight Vinke cède ses 11 % de participation dans le groupe Fnac Darty à la Société française d'assurances multirisques, société de courtage en assurances[21].

Le troisième actionnaire est Vivendi avec 11 % du capital[22].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Répartition du capital du Groupe Fnac Darty au [23] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://www.euronext.com/fr/products/equities/FR0011476928-XPAR/company-information »
  2. « La création de DARTY », sur darty.com
  3. « Natan Darty, cofondateur d'une chaîne d'électroménager », sur Le Monde.fr (consulté le 9 juin 2018)
  4. « Les actionnaires de Kesa Electricals valident la cession des magasins But », Les Échos, 26 février 2008
  5. « Darty en Suisse, c’est bel et bien fini ! », sur strategies.fr,
  6. (en) « Comet electrical stores sold by Kesa for £2 », sur strategies.fr,
  7. « M6 : Finalisation de la cession de mistergooddeal.com au groupe Darty », « Business Wire » pour BFM Business, 1er avril 2014.
  8. Denis Cosnard et Isabelle Chaperon, « 4 questions pour comprendre le possible rachat de Darty par la Fnac », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mai 2019)
  9. Juliette Garnier, « Comme la Fnac, Conforama veut racheter Darty », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 7 janvier 2017).
  10. « Rachat de Darty : la FNAC ne veut pas jeter l'éponge face à Conforama », sur leparisien.fr (consulté le 23 mars 2016)
  11. « Conforama jette l’éponge dans la bataille pour Darty », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 27 avril 2016)
  12. « La Fnac autorisée à racheter Darty, à condition de céder six magasins », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mars 2018)
  13. Matthieu Pechberty, « Exclusif : Le rachat avorté de Fnac Darty par Ceconomy », sur BFM Business, (consulté le 22 octobre 2018)
  14. « Fnac Darty va racheter Nature et Découvertes d’ici l’été », sur leparisien.fr, (consulté le 31 mai 2019)
  15. Zone Bourse, « Fnac Darty 'en négociations exclusives' pour acquérir Nature et Découvertes », sur www.zonebourse.com (consulté le 16 avril 2019)
  16. « FNAC DARTY en négociations exclusives pour l'acquisition de Nature & Découvertes », sur Capital.fr, (consulté le 16 avril 2019)
  17. « Fnac Darty : ventes en hausse de 1,7% au premier trimestre », sur FIGARO, (consulté le 20 avril 2019)
  18. new pub marketing, « Branding : Nouveau logo pour le groupe Fnac Darty », sur Newpubmarketing (consulté le 31 mai 2019)
  19. « Fnac Darty en bref », sur Fnac Darty (consulté le 30 mai 2019)
  20. « Le premier actionnaire de Fnac-Darty n'est plus français », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mars 2018)
  21. « Fnac Darty accueille un nouvel actionnaire à hauteur de 11% », lsa-conso.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mars 2018)
  22. Zone Bourse, « Fnac Darty : Actionnaires, dirigeants et description métier | FNAC | FR0011476928 | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le 10 juillet 2018)
  23. « FNAC DARTY | Euronext », sur euronext.com (consulté le 31 mai 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]