Fayet (Aveyron)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fayet.
Fayet
Image illustrative de l'article Fayet (Aveyron)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement Millau
Canton Causses-Rougiers
Intercommunalité Communauté de communes Monts Rance et Rougier
Maire
Mandat
Marie-José Rico-Terral
2014-2020
Code postal 12360
Code commune 12099
Démographie
Gentilé Fayetois(e)
Population
municipale
261 hab. (2014 en diminution de 2,25 % par rapport à 2009)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 48′ 14″ nord, 2° 56′ 57″ est
Altitude Min. 407 m
Max. 761 m
Superficie 15,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte administrative de l'Aveyron
City locator 14.svg
Fayet

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte topographique de l'Aveyron
City locator 14.svg
Fayet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fayet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fayet

Fayet est une commune française située dans le département de l'Aveyron et la région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sylvanès Montagnol Rose des vents
Camarès N
O    Fayet    E
S
Brusque Tauriac-de-Camarès

Site[modifier | modifier le code]

Le village est situé au confluent de la Nuéjouls et du Dourdou, entre le Rougier de Camarès et les Monts de Lacaune.

Hameaux et Villages[modifier | modifier le code]

Dans sa recension des lieux habités de l'Aveyron de 1868[1], Jean-Louis Dardé comptait trois « villages » (plus de 25 habitants), cinq « hameaux » (moins de 25) et treize lieux-dits qui étaient des maisons isolées. Les hameaux actuels sont au nombre de cinq : Le Bès de Fayet, La Graverie, Le Planet Haut, Le Planet Bas, La Dézouvre, Laroque (village).

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune actuelle de Fayet occupe le territoire des anciennes paroisses de Fayet et de La Roque (cette dernière anciennement dénommé La Roque de Rasele ou La Roque Papalhonac). Jusqu'à la Révolution, celles-ci faisaient partie intégrante de la communauté de Brusque. C'est durant la première moitié du XVIe siècle que Tristan II de Clermont-Lodève ou l'un de ses fils fit construire le château de Fayet, conçu comme résidence d'agrément occupant une place plus centrale dans les importantes possessions familiales. Le puits monumental du château porte la date de 1564.

La baronnie de Brusque fut érigée en marquisat de Brusque-Fayet en 1610. Elle fut achetée peu avant la Révolution par François de Nougarède qui portera le titre de baron de Fayet.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 Richard Vilaplana DVD  
2014 en cours Marie-José Rico-Terral SE Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2014, la commune comptait 261 habitants[Note 1], en diminution de 2,25 % par rapport à 2009 (Aveyron : +0,58 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
843 923 3 573 982 1 123 1 145 1 118 1 061 1 110
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 040 1 035 1 083 1 007 1 017 1 025 1 003 955 901
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
856 809 788 671 616 576 546 519 476
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
460 408 305 280 253 271 284 267 261
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

La Fête de Fayet a lieu début août, généralement proche de la saint Laurent.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

Château de La Roque[modifier | modifier le code]

Château de la Roque.
Article détaillé : Château de la Roque (Fayet).

 Inscrit MH (2004)[6]

Ce château date du XVIe siècle. Il n'a quasiment rien conservé de ses origines médiévales, l'essentiel du bâti étant postérieur à la guerre de Cent Ans.

Château de Fayet[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Puits de Fayet.
  • Château de plaisance bâti au début du XVIe siècle.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Église Saint-Laurent[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (oc+fr) Christian-Pierre Bedel (préf. M. le Conseiller général), Lo Pont : Arnac, Brusca, Faiet, Gissac, Melagas, Montanhòl, Pèus-e-Cofolèus, Silvanés, Tauriac / Christian-Pierre Bedel e los estatjants del canton de Camarés, Rodez, Mission départementale de la culture, coll. « Al canton », , 320 p., ill., couv. ill. ; 28 cm (ISBN 2-907279-50-5, ISSN 1151-8375, notice BnF no FRBNF37657611)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Louis Dardé, Dictionnaire des lieux habités du département de l'Aveyron, Rodez, Impr. de Ratery, , 392 p., in-8 (notice BnF no FRBNF30300318)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  6. Notice no PA12000031, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Notice no PA00094025, base Mérimée, ministère français de la Culture