Bonnelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bonnelles
Bonnelles
Mairie.
Blason de Bonnelles
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Arrondissement Rambouillet
Canton Rambouillet
Intercommunalité Rambouillet Territoires
Maire
Mandat
Guy Poupart
2014-2020
Code postal 78830
Code commune 78087
Démographie
Gentilé Bonnellois
Population
municipale
1 927 hab. (2015 en augmentation de 0,73 % par rapport à 2010)
Densité 178 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 10″ nord, 2° 01′ 43″ est
Altitude Min. 92 m
Max. 177 m
Superficie 10,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte administrative des Yvelines
City locator 14.svg
Bonnelles

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte topographique des Yvelines
City locator 14.svg
Bonnelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bonnelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bonnelles
Liens
Site web Bonnelles.fr

Bonnelles est une commune française située dans le département des Yvelines en région Île-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Position de Bonnelles dans les Yvelines.
Locator Dot.png

Situation[modifier | modifier le code]

Bonnelles est située dans le sud-est du département des Yvelines en limite du département de l'Essonne, à environ 18 km à l'est de Rambouillet et à 28 km au sud-sud-ouest de Versailles.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune comprend une réserve naturelle régionale des Étangs de Bonnelles[1]. Ce territoire est également traversé par un cours d'eau, la Gloriette[2].

Hameaux de la commune[modifier | modifier le code]

Bissy, les Clos, les Petits Clos, Villevert (partiellement).

Communes voisines[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont Pecqueuse au nord-nord-est, Limours au nord-est sur moins de 100 m, Forges-les-Bains à l'est, Angervilliers au sud-est, Longvilliers au sud, Rochefort-en-Yvelines au sud-ouest et Bullion à l'ouest.

Transports et voies de communications[modifier | modifier le code]

Réseau routier[modifier | modifier le code]

Bonnelles est située sur l'ancienne RN 188 déclassée en RD 988 depuis les années 1970.

Desserte ferroviaire[modifier | modifier le code]

Bonnelles a été desservie par la ligne d'Ouest-Ceinture à Chartres.

Bus[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par les lignes 39.07, 39.07A, 39.07B et 39.30C de la société de transport SAVAC et par les lignes 04 et 29 de l'établissement Transdev de Rambouillet.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Bonella au XIIIe siècle, Bonnella, Boonel en 1223[3].

Bonnelles, du gaulois botina, du bas latin bodina qui est devenu en ancien français bodne, puis bone (borne), Borne est une variante picarde de "bodne", le français l'a finalement adopté[4].

Il y avait des bornes sur les anciennes voies romaines, Bonnelles est sur une voie antique, qui menait de Paris à Chartres; là encore, sans doute une borne routière[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Bonnelles

Les armes de Bonnelles se blasonnent ainsi :
De gueules semé de billettes d'argent, au lion du même brochant ; au chef ondé du champ, à trois bandes d'or et soutenu d'argent.

Historique[modifier | modifier le code]

1803 - L'officier de santé Nouton accusé d'avoir assassiné sa belle-sœur[modifier | modifier le code]

Jacques-Denis Nouton, officier de santé, domicilié à Bonnelles, 48 ans, natif de Nîmes, est recherché comme étant accusé d'avoir assassiné sa belle-sœur et incendié la maison de son beau-frère. L'avis de recherche précise qu'il est armé d'un sabre et de deux pistolets[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Guy Poupart[6] S.E  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2015, la commune comptait 1 927 habitants[Note 1], en augmentation de 0,73 % par rapport à 2010 (Yvelines : +1,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
515 509 532 503 502 506 503 515 571
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
563 552 531 527 541 566 572 564 565
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
596 593 570 530 470 403 370 441 516
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
478 546 595 1 371 2 193 2 162 2 077 1 949 1 949
2015 - - - - - - - -
1 927 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,3 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,3 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 21,2 %, 15 à 29 ans = 16,5 %, 30 à 44 ans = 19,1 %, 45 à 59 ans = 27,4 %, plus de 60 ans = 15,9 %) ;
  • 51,3 % de femmes (0 à 14 ans = 20,2 %, 15 à 29 ans = 14,4 %, 30 à 44 ans = 21,7 %, 45 à 59 ans = 26,9 %, plus de 60 ans = 16,7 %).
Pyramide des âges à Bonnelles en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,2 
2,5 
75 à 89 ans
4,4 
13,4 
60 à 74 ans
12,1 
27,4 
45 à 59 ans
26,9 
19,1 
30 à 44 ans
21,7 
16,5 
15 à 29 ans
14,4 
21,2 
0 à 14 ans
20,2 
Pyramide des âges du département des Yvelines en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
4,3 
75 à 89 ans
6,6 
11,2 
60 à 74 ans
11,6 
20,3 
45 à 59 ans
20,7 
22,1 
30 à 44 ans
21,5 
19,9 
15 à 29 ans
18,9 
21,9 
0 à 14 ans
19,8 

Économie[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

école maternelle, école primaire et collège

Sports[modifier | modifier le code]

  • Tennis Club de Bonnelles
  • Football Club de Bonnelles
  • Basket-ball au Club de Bonnelles
  • Ping-pong
  • Etc.

Les sports de Bonnelles sont régis par le foyer rural de Bonnelles-Bullion qui offre de multiples activités autres que sportives.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château de Bonnelles

Activités festives[modifier | modifier le code]

  • Les Trois heures de Bonnelles et ses caisses à savon entre 1988 et 1994.
  • Le Bineau au mois de mars.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Étangs de Bonnelles, réserve naturelle régionale », sur static.reseaudesassociations.fr
  2. Les Yvelines. Les 262 communes, Éditions Delattre, , p. 19
  3. Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874, ouvrage mis en ligne par le Corpus Etampois.
  4. a et b Noms de lieux d'Île-de-France – M. Mulon – 1997
  5. Mémorial administratif de la préfecture d'Eure-et-Loir n°54 du 7 Germinal an XII de la République.
  6. Les maires des Yvelines sur le site officiel de la préfecture.
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. « Évolution et structure de la population à Bonnelles en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 24 avril 2011)
  12. « Résultats du recensement de la population des Yvelines en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 24 avril 2011)