Boule et Bill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boule et Bill (homonymie).
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Boule et Bill
Série
logo de la série, en 1999
logo de la série, en 1999

Scénario Maurice Rosy
Jean Roba
Raoul Cauvin
Pierre Veys
Éric Corbeyran
Cric
Christophe Cazenove
Dessin Jean Roba
Laurent Verron
Jean Bastide
Couleurs Studio Leonardo
Anne-Marie Ducasse
Genre(s) Franco-belge
Humour

Personnages principaux Boule
Bill
Époque de l’action contemporaine

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale français
Éditeur Dupuis
Dargaud Benelux
Première publication Spirou no 1132
Nb. d’albums 36

Prépublication Spirou
Pif Gadget
Le Journal de Mickey
Site web www.bouleetbill.com

Boule et Bill est une série de bande dessinée humoristique belge, nommée d'après ses deux personnages principaux. Créée en 1958 par Jean Roba, elle a été reprise depuis 2003 par Laurent Verron.

Ils ont été rendus célèbres par le magazine de bande dessinée belge Spirou, où ils apparaissent pour la première fois dans le numéro 1132. Il s'agit alors d'une courte histoire imaginée en collaboration avec Maurice Rosy et Vicq. Après deux histoires complètes, leurs aventures sont publiées en série sous forme de gags hebdomadaires. Elles deviennent rapidement l'une des séries BD de jeunesse les plus populaires du monde francophone.

Boule et Bill ont fait l'objet d'une première adaptation en dessins animés (26 épisodes de 5 minutes) pour la télévision en 1969, puis d'une seconde diffusée sur TF1 en , puis d'une troisième diffusée dans Ludo sur France 3 depuis le . Elle a aussi eu droit à une adaptation au cinéma en 2013.

Une statue[1] de Boule et Bill, réalisée par le sculpteur bruxellois Tom Frantzen en juillet 2000, a été érigée, avec l'aide de la commune de Jette au Rond-Point Boule et Bill à quelques dizaines de mètres du lieu où a habité Roba durant plusieurs décennies.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série raconte les aventures familiales d’un enfant de 7 ans, Boule, et de son chien, un cocker appelé Bill. Sont aussi présents la mère et le père de Boule, Caroline la tortue, la voisine et son chat Caporal, etc. Elle se compose d'une série de gags, répartis en plusieurs albums, à l'exception de Globe-trotters, qui constitue une histoire complète. La plupart des gags se produisent dans ou autour de la maison, mais la famille part également en vacances, à la plage ou à la montagne.

Historique[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Boule, un petit garçon à la chevelure rousse, est à la fois le maître et l'ami de Bill, son chien. Il est toujours habillé de la même salopette bleue et d'un tee-shirt jaune. Son âge (sept ans) n'est mentionné qu'une fois. Le nom de Boule est inspiré du surnom « Bouboule » que le fils de Jean Roba, Philippe, avait à l'école parce qu'il était un peu rondouillard.[réf. nécessaire]
  • Bill est un cocker anglais, qui, s'il ne parle pas aux humains, arrive à s'en faire comprendre au moyen de ses longues oreilles, qu'il peut orienter à son gré, ce qui donne lieu à divers gags. En revanche, il peut communiquer avec les autres animaux, notamment avec sa meilleure amie, Caroline, la tortue de la famille. Il est très rusé et habile lorsqu'il s'agit de trouver de la nourriture. Il aime dormir et monter sur le canapé mais déteste les bains. Bill était le nom du chien de Jean Roba[2].
  • Les parents de Boule sont les archétypes du père et de la mère. La mère de Boule, Carine, joue principalement le rôle de maîtresse de maison, par exemple en réparant les dégâts causés par Boule et Bill. À la fois ami et père, le papa de Boule (Pierre), essaye d'éduquer son fils en profitant de chaque occasion pour lui faire découvrir de nouvelles choses. Malheureusement, il se retrouve souvent en situation difficile, trop sûr de son savoir et refusant d'avouer ses erreurs devant Boule. Publicitaire, il travaille sous les ordres de Monsieur Coupon-Dubois et a pour mission de trouver des slogans pour des campagnes de radio ou d'affiches. Il conduit une 2CV rouge.
  • Caroline est la tortue de la famille. Il s'agit d'une tortue terrestre grecque qui vit dans le jardin, et dont la capacité à déterrer des os fait, au départ, peur à Bill, avant que celui-ci n'apprenne qu'elle raffole plutôt de la salade. Depuis, les deux sont devenus les meilleurs amis du monde ; leurs discussions sont souvent prétexte à une (légère) critique des êtres humains. Caroline est insomniaque et adore l'action ; elle s'adonne au bobsleigh, à la balançoire et à bien d'autres jeux. On peut même penser à plusieurs reprises qu'elle est amoureuse de Bill.
  • Pouf est l'ami de Boule. Il ne pense qu'à jouer aux Indiens, au football et aux pirates. Un peu boudeur, il ne voit rien à cause de la longue frange de cheveux qui lui cache les yeux. Bill ne s'entend pas très bien avec Pouf, auquel il lui arrive de jouer des tours.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • Le cousin Alfred et Elliott : sympathique parent de la famille, le cousin Alfred habite avec sa femme en Bretagne. Il travaille sur un porte-avion[3]. Dans le tome 31, on apprend également qu'il possède un chien, Elliott, avec qui Bill ne s'entend pas très bien, en le qualifiant de goinfre, voleur et fainéant [4]. Ils n'apparaissent que dans quelques gags.
  • Madame Mylène Stick et Caporal : veuve de colonel, Madame Stick est la très autoritaire voisine de la famille de Boule (qui se prend parfois pour une générale avec Boule !). Elle est la maîtresse d'un chat siamois, appelé Caporal, qui est l'ennemi juré de Bill.
  • Frank et T.Rex : surnommé "la racaille du quartier" par Boule, il terrorise les enfants du coin. Il a un chien, tout aussi bête et méchant que lui, baptisé T.Rex ("un croisement entre un pit-bull et un dinosaure ! De la férocité à l'état brut !"[5]). Ils deviennent rapidement des ennemis envahissants pour Boule et Bill... Heureusement, ces derniers ne sont jamais à court d'idées pour leur échapper ou les tourner en ridicule !
  • Gérard : jeune garçon snob et vantard, qui possède un chien à son image, apparaissant de temps à autre dans la série, Gérard finit toujours ridiculisé par les stratagèmes de Boule et Bill et de ses ami(e)s.
  • Hildegarde : il s'agit de la cousine campagnarde de Pouf. Elle n'apparaît que sur quatre planches de la série.
  • Noisette : cette jolie brunette apparaît dès les premiers tomes mais se fait plus rare par la suite. Boule n'est pas indifférent à son charme...
  • John-Cadre d’Hinnamich : dans l'album Globe-trotters, où la famille de Boule gagne un tour du monde, il est l'accompagnateur dévoué de ces derniers. Il est l'archétype du jeune cadre zélé, toujours accroché à l'horaire et ne faillissant jamais à sa mission. On peut l'appeler J-C. Son nom est un jeu de mot avec « jeune cadre dynamique ».
  • L’agent 22 : c’est le policier du quartier où réside la famille de Boule et Bill. Il est grand enfant et gaffeur. Il a inspiré Raoul Cauvin pour la série L'Agent 212 des années après[réf. souhaitée].
  • Le boucher : grand ami de Bill, il lui donne toujours des os.
  • Le voleur : certes, beaucoup de voleurs et autres brigands croisent la route de Boule et Bill. Mais un seul se lie d'amitié avec notre coquin de cocker, en lui apportant des cadeaux pour son anniversaire ou en lui allumant la télévision lors de ses périodes d'insomnie[6]. Cette grande histoire d'amitié dure depuis déjà plusieurs tomes, lorsque Bill lui donne son matériel de toilette, empêchant le voleur de repartir bredouille... Et évitant son bain par la même occasion ! Il rend aussi quelquefois service à la famille quand ces derniers s'absentent en faisant du rangement, arrosant les plantes, etc.
  • M. Coupon-Dubois : le patron du papa de Boule. Publicitaire, c'est un grand sportif qui convie régulièrement son employé à partager ses activités (golf, tennis, tir aux pigeons vivants), disciplines auxquelles le père de Boule est loin d'exceller !
  • Peluche : parmi les amis de Bill, Peluche est l'un de ceux qui apparaît le plus régulièrement dans la BD. Ce chien blanc, avec une grosse tache noire qui lui couvre presque tout le dos, est aussi imposant que gentil. Docile et un peu pataud, il a une technique très particulière pour garder sa nourriture : il cache tout ce dont il a besoin dans ses longs poils !
  • Vittorio : ce petit garçon brun apparaît en tant que personnage régulier dès le tome 29. Il vit avec un cirque qui s'est installé en ville et possède pleins d'animaux exotiques dont un caméléon (Harold), un éléphant (Bruno), un crocodile végétarien (Gaspard) ou encore des pingouins (les frères Karamazov)[7]. Il devient très vite l'un des meilleurs amis de Boule et Bill.
  • Les autres chiens de la bande : d'autres chiens sont régulièrement cités et apparaissent souvent dans les différents albums. Principalement :
    • Rip, autre ami de Bill, ce chien caramel, avec des taches et des oreilles noires, apparaît souvent dans les gags, lorsque la bande de Bill se réunit, notamment pour l'anniversaire de ce dernier.
    • Flip a un poste très important à l'aéroport, à la brigade des stupéfiants... Ce qui explique peut-être son regard halluciné[8] !
    • Blacky ce chien noir, avec une tache blanche sur le poitrail, apparaît à quelques reprises dans la série.
    • Présentée comme une copine dans l'un des gags, une jolie bouledogue dont le nom n'est jamais mentionné, apparaît souvent aux côtés de la bande. Elle est reconnaissable à son collier de perles rouges. Elle n'hésite pas à intervenir en compagnie de Peluche et Rip lorsque le père de Boule veut essayer sur Bill le DOG-O-Matic, un engin censé laver les chiens[9] !

Publication[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Les albums de Boule et Bill ont d'abord été publiés aux éditions Dupuis, puis à partir de 1987 aux éditions Dargaud Benelux.

Depuis le début et jusqu'en 2008, il s'en est vendu plus de 25 millions d'exemplaires [réf. nécessaire] et ils ont été traduits en une quinzaine de langues.

Éditions Dupuis[modifier | modifier le code]

En 1999, la collection a été refondue : les albums, qui comportaient auparavant 64, 56 ou 48 pages, sont uniformisés en 44 planches. Leur nombre passe ainsi de 21 à 24. En 2008 ces albums trouvent des titres.

  1. Tel Boule, tel Bill
  2. Boule et Bill déboulent
  3. Les Copains d’abord
  4. Système Bill
  5. Bulle et Bill
  6. Tu te rappelles, Bill ?
  7. Bill ou Face
  8. Souvenirs de famille
  9. Le fauve est lâché
  10. Bill, chien modèle
  11. Bill de match
  12. Sieste sur ordonnance
  13. Papa, Maman, Boule et… moi
  14. Une vie de chien
  15. Attention chien marrant !
  16. Jeux de Bill
  17. Ce coquin cocker
  18. Carnet de Bill
  19. Ras le Bill
  20. Bill, nom d'un chien !
  21. Bill est maboul
  22. Globe-trotters
  23. Strip-Cocker
  24. Billets de Bill

Collection du Carrousel chez Dupuis

  • 1. Boule et Bill en pique-nique, 1966
  • 28. Boule et Bill, la maison perdue, 1968
  • 36. Boule et Bill à la montagne, 1969

Éditions Dargaud Benelux[modifier | modifier le code]

  1. V’là Boule et Bill, 1988
  2. Faut rigoler !, 1991
  3. Bwouf allo Bill ?, 1996

En 1999, la collection a été refaite à la suite de celle de Dupuis. Les albums de Dargaud Benelux ont simplement changé de numéro. Dès le tome 29, Laurent Verron prend la suite de Roba et signe désormais les dessins de Boule et Bill. Le scénario est assuré par Cric, Pierre Veys et Diego Aranega.

  1. Les V'là !, 1999
  2. Faut rigoler !, 1999
  3. Bwouf allo Bill ?, 1999
  4. Les Quatre Saisons, 2001
  5. Quel cirque !, 2003
  6. La Bande à Bill, 2005
  7. Graine de cocker, 2007
  8. Mon meilleur ami, 2009
  9. À l'abordage !!, 2011
  10. Un amour de cocker, 2013
  11. Roule ma poule, 2014
  12. Flair de cocker, 2015

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Plumes, poils et compagnie, 2003
  • En vadrouille, 2004
  • Jeux d’hiver, 2004
  • Home sweet home, 2004

Hors collection[modifier | modifier le code]

  • L’Album de famille de Boule & Bill, 1987
  • Boule & Bill en famille, 1997
  • Boule & Bill font la fête (40e anniversaire), 1999
  • S.O.S planète, 2008

Une extraordinaire aventure de Boule & Bill[modifier | modifier le code]

Bill a disparu !, 1990 - première parution en album, initialement fourni en supplément du journal de Spirou en 1979[10]. Cet album collaboratif ne comporte que 2 pages par Roba : la première et la dernière. D'autres dessinateurs ont réalisé le contenu de l'album, un peu selon le principe du jeu du cadavre exquis : une trame initiale seulement était prévue, avec chacun des auteurs libre de ses choix. On dénombre parmi les participants à la première édition :

  • Dupa : Cubitus se déguise en enquêteur, et flanque le feu au jardin de Sémaphore. Les signaux de fumée ne sont pas perdus par tout le monde.
  • Tibet : Kid Ordinn lit des signaux de fumée un peu bizarres. Kid croit que (Chick) Bill a disparu, et lance un télégramme.
  • Deliège : Bobo tente de s'évader en creusant un tunnel avec Bill Lechien (un autre détenu) mais le télégramme met la prison en alerte.
  • Jannin : la taupe Augraphie est surprise par des bruits de pioche en sous-sol (le gag sera repris plus tard sans les éléments de continuité dans la republication des démêlés d'Arnest Ringard et d'Augraphie). Les aboiements de douleur d'Arnest sont retransmis sur ondes courtes.
  • Will : Tif teste un récepteur à ondes courtes, et reçoit un étrange message en morse constitué d'aboiements canins : s'engage une course-poursuite de Tif et Tondu avec un hélicoptère qui semble être la source des émissions. Ne regardant pas où ils vont, ils sautent d'une falaise sur un avion de la B.A.R.D.A.F.
  • Walthéry : Natacha doit apporter une rançon pour récupérer Bill. On voit également passer Benoît Brisefer et le Vieux Bleu - ce dernier n'apprécie pas la fausse bombe et le danger pesant sur Bill.
  • Jidéhem : le Vieux Bleu vole dans les plumes du pilote de l'hélicoptère pirate ; celui-ci s'écrase, et le pilote vole une voiture. Sophie, qui a tout vu, part à sa poursuite avec l'Œuf et le flanque dans le décor. Le pirate est éjecté mais Sophie récupère la mallette contenant la rançon.
  • Conrad et Yann : un détective privé minable utilise son ver de terre pisteur pour retrouver Bill. Il ne trouve qu'un amour à sa mesure.
  • Frank Pé : Broussaille achète un cochon (vivant) à un boucher : ce dernier, dont le fils a adopté un hérisson, doit se séparer du cochon pour cause d'incompatibilité d'humeur entre les deux animaux. Après quelques péripéties, le cochon avale un ver de terre pisteur qui avait retrouvé Bill.

Sortis de la continuité décrite ci-dessus, quelques gags indépendants complètent l'album :

  • Franquin : la reprise du gag Gaston du cauchemar de Longtarin, dont la dernière case est changée : le parcmètre n'est plus enfoncé dans le sol par une masse, il y a juste une flaque d'urine au pied.
  • Jijé : Jerry Spring et Pancho débarquent sur le vieux continent. Pancho ADORE les chiens - mais seulement préparés en sauce par sa grand-mère Kiowa.

Quelques-unes des histoires, ainsi que la couverture (un pastiche par Walthéry, reprenant les héros participant à l'histoire ainsi que d'autres qui n'apparaissaient pas), ont disparu de la réédition de 1990, laquelle utilise un montage de dessins de Roba.

Hors serie[modifier | modifier le code]

  • Boule & Bill créent une entreprise
  • L’Entreprise de Boule et Bill
  • L’Entreprise de Boule et Bill en Europe
  • Boule et Bill à Novotel
  • Boule et Bill en vacances à Novotel
  • Boule et Bill + Caroline
  • Sabena World AirLines
  • Boule et Bill à la montagne
  • Boule et Bill à la mer
  • Boule et Bill à la campagne
  • Quelques gags de Boule et Bill
  • Papa, maman, Boule… et moi
  • Les Meilleurs Gags de Boule et Bill
  • Globe-trotters no 1
  • Globe-trotters no 2
  • Faut rigoler
  • Petites Histoires
  • Boule et Bill déboulent
  • Le rire c’est la santé
  • Les Belles Histoires
  • Toutou fou!
  • Ce cabot de Bill
  • Bill, bam, Boule !
  • Au fil de l’eau
  • À l’école… vite !
  • La Mélodie du bonheur
  • Bill bisous
  • Tous à la plage !
  • Tous en vacances
  • Boule et Bill et leurs amis
  • Croque-jeux

Éditions Atlas[modifier | modifier le code]

  • 32 gags hilarants de Boule et Bill - À l’école… vite ! 1999

Revues[modifier | modifier le code]

  • Boule et Bill magazine : première parution en novembre 2006 avec une sortie toutes les 6 semaines, jusqu'au no 16 en novembre 2008 (dernier numéro)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Traduction[modifier | modifier le code]

Boule et Bill a été adapté en anglais sous le titre de Billy and Buddy par Cinebook[11]:

  1. Remember this, Buddy? - Juin 2009 - ISBN 978-1-905460-91-5
  2. Bored Silly with Billy - septembre 2010 - ISBN 978-1-84918-049-8
  3. Friends First - Juin 2012 - ISBN 978-1-84918-124-2

Méthode de lecture[modifier | modifier le code]

Boule et Bill fait l'objet d'une méthode de lecture publiée en 1987 aux éditions Magnard[12], réalisée par Charles Astruc et Jocelyne Girard (ISBN 978-2-210-62300-2). Elle a été utilisée en France dans l'enseignement de la lecture au Cours Préparatoire et reste toujours indiquée dans certaines académies[13].

Dessins animés[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

En 2013, Boule et Bill, film en réel écrit et réalisé par Alexandre Charlot et Franck Magnier, avec Marina Foïs et Franck Dubosc dans les rôles de parents de Boule et Charles Crombez dans le rôle de Boule[14].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roba aux éditions Toth (2005)

Liens externes[modifier | modifier le code]