L'Épervier bleu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Épervier (homonymie).
L'Épervier bleu
Série
Scénario Sirius
Jean-Marie Brouyère
Dessin Sirius
Genre(s) Franco-belge
Aventure

Personnages principaux Eric
Larsen
Sheba

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Le Coffre à BD
Première publication Spirou no 30 de 1942.
Nb. d’albums 9

Prépublication Spirou

L'Épervier bleu est une série de bande dessinée franco-belge créée en 1942 par Sirius dans le no 30/42 du journal Spirou. Elle met en scène Éric (dit « l'Épervier bleu ») et son compagnon Larsen dans des aventures à travers le monde. Jean-Marie Brouyère écrira le scénario de deux de leurs aventures dans les années 1970.

Historique[modifier | modifier le code]

La série est créée en 1942 dans le no 30/42 du journal Spirou (à l'époque la numérotation était annuelle) par Sirius, qui rompt ainsi avec ses productions antérieures tournées vers l'humour et la caricature. La publication de la série est perturbée par la guerre, puis se fait normalement jusqu'en 1951. Mais cette année-là, la censure française, qui juge la série trop « cauchemardesque », prend des mesures radicales alors que l'histoire La planète silencieuse est en pleine publication dans Spirou. Sirius expédie en trois semaines la conclusion de son histoire et interrompt la série pour se consacrer aux Timour. Elle est publiée entre 1948 et 1954 en album par les éditions Dupuis. La série fait son retour dans Spirou en 1973 avec un style graphique plus expressionniste et avec la collaboration d'un scénariste, Jean-Marie Brouyère. Après deux épisodes, Sirius reprend seul les rênes de la série pour les trois dernières histoires. Il l'abandonne définitivement en 1977. Au cours des années 1980, les éditions Dupuis tentent de relancer la série en en republiant les albums dans différentes collections, mais sans succès[1].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Éric est le personnage principal de la série, connu également sous le surnom de l'Épervier bleu. C'est un homme sans peur qui aime l'action[1].
  • Larsen est le compagnon d'aventure d'Éric et vient d'Irlande. Éric et Larsen se sont rencontrés lors d'une bagarre dans une taverne de Palawang.
  • Sheba est un Hindou que les deux compagnons ont rencontré lors de l'une de leurs aventures.

Dans le trio ainsi formé, la petite taille et la malice de Sheba se révèlent bien utiles[2].

Publication[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

La collection originale[modifier | modifier le code]

Ordre chronologique de publication des albums[3]
Album Scénario Dessin Éditeur Publication en feuilletons Résumé {remarque}
No  Date Titre Périodiques De À
1 1948-1948 L'Épervier bleu Sirius Sirius Dupuis Journal de Spirou 1942-1942 (no 30) 1943-1943 (no 35) En 1943, cet épisode parait dans L'Espiègle au grand cœur, un hors-série du journal, avec une histoire complète de quatre planches.
2 1950-1950 Le Pharaon des cavernes Sirius Sirius Dupuis Journal de Spirou 1945-1945 (no 24) 1945-1945 (no 423) Cette histoire est republiée dans le Journal de Spirou destiné à la France des no 452 au no 474.
3 1950-1950 L'île aux perles Sirius Sirius Dupuis Journal de Spirou 1945-1945 (no 501) 1945-1945 (no 564)
4 1951-1951 Les Pirates de la stratosphère Sirius Sirius Dupuis Journal de Spirou 1947-1947 (no 565) 1947-1947 (no 600)
5 1952-1952 L'Ennemi sous la mer Sirius Sirius Dupuis Journal de Spirou 1947-1947 (no 601) 1947-1947 (no 648)
6 1954-1954 La Vallée interdite Sirius Sirius Dupuis Journal de Spirou 1948-1948 (no 649) 1948-1948 (no 690)
7 1954-1954 Point zéro Sirius Sirius Dupuis Journal de Spirou
8 1954-1954 La Planète silencieuse Sirius Sirius Dupuis Journal de Spirou 1951-1951 (no 695) 1951-1951 (no 769)

Réédition[modifier | modifier le code]

Entre 2004 et 2006, les éditions Le Coffre à BD & Taupinambour publieront neuf albums composés de mélanges de rééditions des albums Dupuis et d'inédits. Entre 2007 et 2008, les éditions Le Coffre à BD sortiront douze albums composés aussi de rééditions des albums Dupuis et d'inédits[3].

Revues[modifier | modifier le code]

Après la publication de La Planète silencieuse (1951), la série est interdite par la censure française. Elle ne fait son retour dans le journal qu'en 1973 avec Le puzzle de l’au–delà une histoire découpée en plusieurs histoires complètes et publiée avec douze planches dans les numéros 1854 et 1856, onze planches dans le no 1858 et huit planches dans le no 1861. Elle fait aussi pour la première fois la couverture du journal lors du no 1854.

En 1974, sont publiés les numéros no 1915, dont elle fait aussi la couverture, jusqu'à no 1922, l'histoire à suivre intitulée Le cimetière de l’infini.

En 1975, est publiée l'histoire à suivre intitulée Ce bon Julius du no 1926, dont elle fait aussi la couverture, jusqu'au no 1935.

En 1976, c'est l'histoire à suivre intitulée Les guerriers des solitudes qui est publiée du no 1989 au no 1999.

En 1977, a lieu l'ultime apparition de la série dans Spirou avec l'histoire à suivre intitulée Balade Irlandaise publiée du no 2031 au no 2046. Elle fait aussi la couverture du premier numéro ou l'histoire est publiée[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Patrick Gaumer, Dictionnaire mondial de la bande dessinée, Tours, Larousse, , 880 p. (ISBN 2-03-505 162-2), p. 276
  2. a et b Collectif, L'Épervier bleu dans le journal de Spirou, Bdoubliées.com (lire en ligne)
  3. a et b Collectif, Trésors de la bande dessinée : BDM, Villorba, Editions de l'Amateur, , 1295 p. (ISBN 978-2-85917-491-0), p. 338 et 339

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Gaumer, Dictionnaire mondial de la bande dessinée, Tours, Larousse, , 880 p. (ISBN 2-03-505 162-2)
  • Collectif, Trésors de la bande dessinée : BDM, Villorba, Editions de l'Amateur, , 1295 p. (ISBN 978-2-85917-491-0)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]