Jojo (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jojo.

Jojo est une bande-dessinée dessinée et scénarisée par André Geerts, parue dans Le Journal de Spirou. Jojo apparaît pour la première fois en 1983 dans le numéro 2376 du magazine Spirou. D'abord présents sous forme d'illustrations et de demi-planches, les récits se feront rapidement plus longs et à partir de 1987, Dupuis édite la série sous forme d'albums.

Lorsque André Geerts décède le en laissant un album en cours de finition, c'est Alain Mauricet et Renaud Collin qui ont dessiné les deux planches restantes[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette bande dessinée drôle et tendre relate la vie quotidienne de Jojo, un petit garçon qui vit chez sa grand-mère, et de ses amis (Gros Louis, Violaine...).

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Jojo Semaine : Petit garçon blond d'environ huit ans, il vit avec sa grand-mère à la campagne. Très franc, parfois mauvais élève et râleur, il se met souvent lui-même dans des situations qui par la suite lui échappent.
  • Gros Louis : Meilleur ami de Jojo nommé ainsi à cause de son surpoids, il l'accompagne dans la plupart de ses aventures. Certaines histoires sont centrées sur lui (On opère Gros Louis, Un été du tonnerre...)
  • Léontine Semaine ou Mamy : La grand-mère de Jojo et mère de René Semaine. Veuve, c'est une femme bienveillante, aimant son petit fils plus que tout, même si celui-ci la fait bien souvent tourner en bourrique.
  • René Semaine : Le père de Jojo. Plombier citadin, veuf lui aussi, c'est un homme jovial et débonnaire qui partage une grande complicité avec son fils.
  • Le père de Gros Louis : Boulanger-pâtissier de profession, lui et Mamy se retrouvent parfois confrontés aux bêtises de leurs enfants.
  • Antoine Fronsse : Le directeur de l'école de Jojo et Gros Louis. Partisan d'un système éducatif sévère et rigide, il est cependant sensible et se montre parfois plus humain.
  • Le professeur de sports : Surnommé (Monsieur) la voie de la sagesse, spécialisé dans le judo, le ski et l'auto défense. Les élèves, surtout les filles de la classe de Jojo, l'apprécient beaucoup.

Albums[modifier | modifier le code]

Tous les albums sont édités par Dupuis.

  1. Le Temps des copains, 1987
  2. La Fugue de Jojo, 1989
  3. On opère Gros-Louis, 1990
  4. Le Mystère Violaine, 1991
  5. Un Été du tonnerre, 1993
  6. Le Serment d'amitié, 1994
  7. Mamy se défend, 1995
  8. Monsieur je-sais-tout, 1998
  9. Le Retour de papa, 1999
  10. La Chance de sébastien, 2000
  11. Les Choix de Charlotte 2001
  12. Jojo au pensionnat, 2002
  13. Une Pagaille de Dieu le Père, 2003
  14. La Ballade des quatre saisons, 2004
  15. Une Fiancée pour papa, 2005
  16. Jojo vétérinaire, 2006
  17. Confisqué !, 2008
  18. Mamy Blues, scénario de Sergio Salma, 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le blues de Mamy et des amis de "Jojo" », Actu BD, (consulté le 15 décembre 2015)