Théophile et Philibert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Théophile et Philibert est une série de bande dessinée franco-belge, créée en 1960 dans le no 1172 du journal Spirou par Paul Deliège, qui raconte les aventures de Théophile et Philibert qui mènent l'enquête et affrontent des savants.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisodes dans l’ordre chronologique de prépublication [1]
No  Titre Nombre de pages Scénario Dessin Périodiques de prépublication De À Résumé {remarque}
1 Théophile et le Phosphopoil 44 Paul Deliège Paul Deliège Journal de Spirou 1960-09-29 (no 1172) 1961-02-23 (no 1193) Théophile et Philibert tentent de découvrir l'identité d'un voleur invisible. Comme on l'apprend plus tard, il s'agit en fait d'Erostrate Tetanos rendu invisible par le Phosphopoil conçu pour rendre les cheveux par Balthazar Phosphate.
2 L'Étrange passe temps de Boleslas Kromitch 44 Raymond A Paul Deliège Journal de Spirou 1961-07-27 (no 1215) 1961-12-21 (no 1236) Théophile et Philibert, avec un coup de main du père Bacchus, sabotent le marché que Boleslas Kromitch a conclu avec Quintus Aurélius Humérus, un notable romain de l'an 12 avant Jésus-Christ : lui vendre des armes du XXe siècle en échange d'une fortune en or, l'échange se faisant grâce au Passe-temps, une machine à traverser le temps conçue par Kromitch. Pour tenir les curieux à distance de sa propriété, Boleslas Kromitch a ramené de la préhistoire un homme préhistorique nommé Bojojo.
3 L'Homme aux mains d'or 44 Raymond A Paul Deliège Journal de Spirou 1962-07-26 (no 1267) 1962-12-20 (no 1288) Théophile et Philibert, aidés de Bojojo, portent secours au professeur Jason Laborbouze qui a fabriqué une liqueur philosophale qui transforme le métal en or et que deux bandits, Bugssy et Floyd, veulent lui voler. Malheureusement, Bojojo boit cette liqueur philosophale et transforme tout ce qu'il touche en or.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « BDoubliées » (consulté en 2012-01-16 (16 janvier 2012))

Lien externe[modifier | modifier le code]