Les Démêlés d'Arnest Ringard et d'Augraphie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Démêlés d'Arnest Ringard et d'Augraphie
Série
Station de métro « Janson » à Charleroi.
Station de métro « Janson » à Charleroi.

Scénario André Franquin
Yvan Delporte
Dessin Frédéric Jannin
Genre(s) Humour

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Marsu Productions
Collection Carte Blanche
Nb. d’albums 2

Prépublication Spirou

Les Démêlés d'Arnest Ringard et d'Augraphie est une série de bande dessinée belge humoristique d'André Franquin, Yvan Delporte et Frédéric Jannin.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Arnest Ringard vit seul. C'est un homme aux goûts un peu vulgaires. Son langage surtout est d'une grossièreté manifeste (camouflé en contrepèteries). Il rêve de devenir riche mais ne fait rien sinon d'inventer des plans délirants et voués à l'échec. Il est en conflit permanent avec la taupe Augraphie qui s'est installée sous le sol de son jardin-dépotoir. C'est un taupe raffinée, tout le contraire d'Arnest, qui cherche à la déloger par les moyens les plus divers.

Pour avoir la paix, elle fait un marché avec lui : s'il la laisse tranquille, elle deviendra la seule taupe qui paye un loyer : chaque mois une pièce d'or. Car elle a découvert un trésor sous la terre. Arnest a donc un double but, tuer la taupe et découvrir le trésor. Mais la taupe est plus intelligente que lui et déjouera tous ses plans.

Historique[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Arnest, homme paisible voir paresseux.
  • Augraphie, taupe locataire de la pelouse d'Arnest.
  • Ginette Latouille, personne dont Arnest souhaite faire la conquête. Elle n'apparait jamais dans la série.

Analyse[modifier | modifier le code]

Contrepèteries[modifier | modifier le code]

Arnest est d'une grossièreté manifeste, heureusement dissimulée par d'habiles contrepèteries. "mortel de Berthe!", "mutin de perte!" ou encore "sale rousse de mes bétons!!!" ne sont que quelques exemples. Chaque titre d'histoire est aussi une contrepèterie commençant presque toujours par : "Ou Arnest Ringard ..."

  • "... épuisé, n'entend pas tout le fil"
  • "... emballe des files de trous"
  • "... sans complexe, se meut avec sa couche"

C'est peut-être pour cette raison qu'un deuxième album n'a jamais été publié...

Publication[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Les démêlés d'Arnest Ringard et d'Augraphie, 1981
  • Arnest Ringard et Augraphie : Intégrale entièrement redessinée par Jannin publiée chez Marsu Production, 2006

Revues[modifier | modifier le code]

La série a été publiée dans le journal Spirou entre 1978 et 1981, puis entre 1993 et 1997

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]