La Ribambelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Ribambelle
Série
Scénario Marcel Denis
Roba
Vicq
Yvan Delporte
Maurice Tillieux, Zidrou
Dessin Jo-El Azara
Roba
Jidéhem
Jean-Marc Krings
Genre(s) bande dessinée franco-belge
Bande dessinée humoristique
Bande dessinée jeunesse

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Dargaud
Première publication 1965
Nb. d’albums 8 albums, 2 intégrales

Prépublication Spirou en 1958
série terminée

La Ribambelle est une série de bande dessinée franco-belge créée (après une brève ébauche réalisée par Marcel Denis (scénario) et Jo-El Azara (dessin) en 1958) par Roba (scénario et dessin), assisté par la suite par Jidéhem (dessin), Vicq, Yvan Delporte et Maurice Tillieux (scénario), publiée de 1962 à 1968, puis de 1975 à 1976 et en 1999 dans Spirou, éditée en album de 1965 à 1968 puis en 1984 par les éditions Dupuis. Elle a été poursuivie par Zidrou (scénario) et Jean-Marc Krings (dessin) pour une brève reprise en 2011 et 2012 aux éditions Dargaud.

Cette série est terminée.

Historique[modifier | modifier le code]

Les prémices de La Ribambelle sont dus à André Franquin. Celui-ci trouve le nom et l'idée d'une bande de gamins pour la série, avec notamment un personnage de petit trompettiste noir nommé Dizzy[1], en hommage à Dizzy Gillespie. Quand en 1957, Jo-El Azara vient chercher conseil auprès de Franquin, celui-ci lui soumet l'idée de ce projet. Franquin lui propose même qu'un membre de son atelier, Marcel Denis, lui réalise un court scénario[1]. C'est ainsi qu'un an plus tard un récit de quatre planches, « Opération ciseaux », paraît dans le no 1041 de Spirou du [2]. Mais le projet reste sans suite pour Azara et Denis.

La série n'est reprise qu'en 1962 (Spirou nº 1247 du ), cette fois par Roba, avec de nouveaux personnages, ne subsiste que Dizzy.

Jean-Marc Krings a réalisé, en collaboration avec Zidrou, deux nouveaux albums de la série aux éditions Dargaud. Le premier album, La Ribambelle reprend du service !, est paru en 2011. Le second, La Ribambelle au Japon est paru en 2012.

Résumé général[modifier | modifier le code]

C’est une bande de joyeux garnements : Phil, Grenadine, Dizzy, Archibald, Atchi et Atcha (deux judokas nippons). Un seul adulte cependant : James, le majordome écossais d'Archibald, y est admis de temps à autre pour soutenir ces enfants contre les affreux Caïmans, autre groupe dirigé par Tatane, ainsi que l'odieux M. Grofilou qui cherche à tout prix à s'emparer de leur terrain.

Personnages[modifier | modifier le code]

Principaux[modifier | modifier le code]

  • Phil: l'inévitable chef de bande, gentil et plein de bon sens. Il est blond et porte un pull bleu.
  • Grenadine : seule fille de la bande, au caractère bien trempé. Elle soigne les bobos et recoud régulièrement les vêtements de ses camarades. Elle est rousse et porte une jupe verte et un pull rouge.
  • Archibald Mac Dingeling : originaire d'Écosse, dont il a gardé l'accent (insertion de mots anglais dans ses phrases, fautes d'accord de genre). Son intelligence et ses talents de bricoleur sont beaucoup plus appréciés que sa passion pour la cuisine écossaise (qui dégoûte ses amis). C'est un sujet sensible pour lui. Il invente sans cesse des pièges pour protéger le terrain de la Ribambelle contre les intrus (toutefois, il oublie toujours ou il les pose). On apprend dans "la Ribambelle enquête" que son père vit à Rio de Janeiro et que sa mère serait décédée de la "grippe anglaise" (selon James dans l'album La Ribambelle reprend du service). Dans La Ribambelle en Ecosse, il emmène la bande dans son pays natal chez son oncle Angus. Il est roux, avec des lunettes et porte un costume rouge et jaune dans les premiers albums, qu'il remplacera par un kilt.
  • Dizzy : trompettiste noir passionné par le jazz. Il est d'un naturel joyeux et volontiers taquin. Il porte un jeans et une chemise blanche, puis un T-shirt blanc arborant un "D" rouge.
  • Atchi et Atcha : jumeaux japonais inséparables. S'expriment en permanence par des figures de style inspirées de la tradition nippone. Ils sont ceintures noires de judo, ce qui est très apprécié lors des bagarres. Toutefois, ils n'utilisent leur art que pour se défendre. Dans La Ribambelle en Ecosse, ils apprennent à maîtriser le "KIAÏ", un cri pouvant paralyser leur adversaire. Ils sont toujours en costume noir.
  • James Jollygoodfellow : majordome et tuteur d'Archibald, envers lequel il s'exprime à la troisième personne et qu'il appelle « Monsieur ». Très dévoué et aimant envers son maître. Son nom de famille est prononcé pour la première fois dans La Ribambelle aux Galopingos.

Récurrents[modifier | modifier le code]

  • Les Caïmans : trio de jeunes voyous en blousons de cuir, ils cherchent sans cesse des misères à la Ribambelle. Heureusement pour ces derniers, le trio est "plus bête que méchant", comme le veut la formule consacrée. La bande se compose de:
    • Tatane: chef de la bande, Tatane est un garçon agressif et de petite taille. Il est violent et très autoritaire avec ses acolytes (qu'il appelle "mes p'tits gars" ou "mes hommes"). Il ne souhaite qu'une chose: avoir la Ribambelle "à sa botte" (selon ses propres mots), mais ses plans ratent continuellement, à cause de sa propre bêtise ou celle de ses hommes. On apprend dans La Ribambelle reprend du service que son vrai nom est Atanasio. On fait la connaissance de sa soeur Valentine (qu'il surnomme "Titine") dans le même album.
    • Rodolphe et Alphonse: les acolytes de Tatane à qui ils vouent une grande admiration. Très naïfs et limités intellectuellement, ils utilisent plutôt leur force, laissant le rôle de penseur à leur chef. Rodolphe est grand et mince avec un béret, tandis qu'Alphonse est gros avec une tignasse rousse.
  • Arsène Grofilou : milliardaire acariâtre et capricieux, craint de tous les citoyens de la ville, excepté du curé et de la Ribambelle. Il est plusieurs fois allié des Caïmans. Il apparaît dans La Ribambelle gagne du terrain, ainsi qu'à la fin de La Ribambelle enquête et dans La Ribambelle contre-attaque.
  • Ernest : chauffeur de Grofilou, persécuté par ce dernier. Il prendra un rôle important dans La Ribambelle contre-attaque.

Autres[modifier | modifier le code]

Tome 1

  • Sacha Durideau: Clochard recueilli par la Ribambelle, il a un côté très théâtral et sera d'une grande aide aux enfants dans La Ribambelle gagne du terrain.
  • Maître Dupapelard: notaire, il a beaucoup de sympathie pour la Ribambelle. C'est lui qui vend le terrain vague aux enfants dans le premier album. Il apparaît uniquement dans le tome 1.
  • Chenu: clerc de Dupapelard. Il apparaît uniquement dans le tome 1.
  • Yvan Carlos de Zakousky: auteur de l'émission "Trompes d'Eustache en délire". Il apparaît uniquement dans le tome 1.

Tome 2

Les Mac Dingeling: clan d'Archibald. Leur cri de guerre est "Ma Kingdom forrr a bottl'" ("Mon royaume pour une bouteille") et leur emblème est un chardon d'or. Ils sont reconnaissables à leurs moustaches et leurs kilts rouges.

  • Sir Angus Mac Dingeling: vieil oncle d'Archibald et chef du clan Mac Dingeling. Il accueille la bande dans son manoir. C'est un homme assez économe.
  • Donald Mac Méchan: Colosse lanceur de caber et homme de main d'Angus Mac Dingeling.
  • Gordon Mac Murdoch: shérif du village de Glenfyfy et partisan des Mac Dingeling.
  • "Darling" Mac Murdoch: épouse autoritaire de Gordon. Elle vient du clan Mac Clangbang.
  • Colin Mac Crummon: partisan des Mac Dingeling

Les Mac Clangbang: clan rival des Mac Dingeling. Leur cri de guerre est " Mac Klangbang for ever". Ils sont reconnaissables à leur favoris et leurs kilts verts.

  • Sir Fortescue Mac Klangbang: chef du clan Mac Klangbang. C'est le vieux rival d'Angus Mac Dingeling.
  • Mac Carthy: Espion et homme de main de Fortescue
  • Mac Catacombe: Homme de main de Fortescue. C'est un colosse lanceur de caber et rival de Mac Méchan.
  • Muchinson: partisan des Mac Clangbang.

Tome 3

  • Alcide Levase: brocanteur, il tente de pénétrer sur le terrain de la Ribambelle pour trouver un précieux trésor. Il kidnappera Archibald, afin que ce dernier lui révèle l'emplacement des pièges qui protègent le terrain. Il apparaît uniquement dans La Ribambelle enquête.
  • Mme Levase: épouse d'Alcide. Elle désapprouve fortement les plans de son mari, mais n'intervient pas.

Tome 4

  • Le comte du Ras de Maray: noble français s'étant exilé à la Révolution. Avant de partir pour l'Angleterre, il enterra son trésor le plus précieux, la « Perle d'Asie », dans un endroit qui deviendra, 173 ans plus tard, le terrain de la Ribambelle. Le comte ne revint jamais et les coordonnées du trésor, consignées dans un livre, finirent chez le brocanteur Levase qui se mit en tête de retrouver la perle.
  • Jules: concierge de l'hospice des Carmélites.
  • Étienne: sacristain. Il est, avec la Ribambelle et le curé de l'église Sainte-Barbe, le seul citoyen de la ville à ne pas craindre Grofilou.
  • Lebigle: opticien

Tome 5

  • Le président du jury: il est chargé de nommer le vainqueur du concours de machines volantes.
  • Foustapha-Ibn-Mah-Boul: un persan fou échappé d'une clinique, convaincu de faire voler un tapis par la force de sa pensée.

Tome 6

  • Monsieur Berlingaud: confiseur passionné par l'exploration. Ami de la Ribambelle, il se voit offrir par ces derniers un voyage aux îles Galopingos. Arrivé sur place, il disparaît mystérieusement, ce qui pousse les enfants à partir à sa recherche. Il apparaît uniquement dans La Ribambelle aux Galopingos.
  • Doktor Ernst Schickelgrüber: chimiste sans scrupules. Caché sur l'île de Grododo, il pratique des expériences sur des cobayes humains afin de développer une puissante drogue.
  • Le Capitaine Schlapp: capitaine du « Guano ». Il fait du cabotage entre les différentes îles qui forment l'archipel des Galopingos, et travaille pour Schickelgrüber.
  • O'Molley: homme de main du Doktor
  • Le Dragon de Grododo: animal jusque-là considéré comme légendaire, il est découvert par la Ribambelle. C'est un grand lézard d'apparence terrifiante, mais facile à apprivoiser en réalité.

La Ribambelle reprend du service !

  • Valentine ou Titine: soeur cadette de Tatane. Elle s'entend bien avec lui, mais est son exact opposé: gentille, belle et honnête. Valentine ne connaissant pas la nature malhonnête de son frère, elle se laissera convaincre par ce dernier que les Ribambins sont des voyous et s'infiltrera parmi eux, séduisant les garçons, afin de semer la zizanie.
  • Mildred Glenffidichs: serveuse écossaise dans un pub. Elle fut apparemment l'amante de James, qui préféra la quitter pour rester au service d'Archibald. Elle reste néanmoins amie avec lui.
  • Graton: conservateur de musée et collectionneur d'autobus. Irascible et malhonnête, il tente d'arnaquer les Ribambins en leur rachetant leur bus pour rien (alors qu'il s'agit d'une pièce extrêmement rare).
  • Jean Arbakan: collectionneur d'autobus rares. Il décède au début de l'album.
  • Mme Arbakan: épouse de Jean. Elle tente de vendre sa collection d'autobus.


La Ribambelle au Japon

Analyse[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Publications en français[modifier | modifier le code]

Dans des périodiques[modifier | modifier le code]

Publications de La Ribambelle dans Spirou
Titre Année n° de début n° de fin scénariste dessinateur Commentaire
Opération ciseaux 1958 n° 1041 du 27/03/1958 Marcel Denis Jo-El Azara récit complet 4 pages
La Ribambelle gagne du terrain 1962 n° 1247 du 08/03/1962 n° 1267 du 26/07/1962 Roba Roba couvertures des n° 1247, 1253, 1262
La Ribambelle en Écosse 1962-1963 n° 1278 du 11/10/1962 n° 1299 du 07/03/1963 Vicq Roba couvertures des n° 1278, 1288, 1295
La Ribambelle s'envole 1963-1964 n° 1325 du 05/09/1963 n° 1355 du 02/04/1964 Vicq Roba couvertures des n° 1335, 1348
La Ribambelle engage du monde 1964 n° 1377 du 03/09/1964 n° 1384 du 22/10/1964 Yvan Delporte Roba couverture du n° 1377
La Ribambelle au bassin 1964-1965 n° 1391 du 10/12/1964 n° 1398 du 28/01/1965 Roba Roba couverture du n° 1391
La Ribambelle aux Galopingos 1966-1967 n° 1459 du 31/03/1966 n° 1511 du 30/03/1967 Vicq Roba couvertures des n° 1462, 1468, 1465, 1493
La Ribambelle enquête 1968-1969 n° 1599 du 05/12/1968 n° 1612 du 06/03/1969 Maurice Tillieux Roba, Jidéhem couverture du n° 1599
La Ribambelle enquête 1975 n° 1958 du 23/10/1975 n° 1964 du 04/12/1975 Maurice Tillieux Roba, Jidéhem couverture du n° 1558
La Ribambelle contre-attaque 1975-1976 n° 1965 du 11/12/1975 n° 1972 du 29/01/1976 Maurice Tillieux Roba, Jidéhem couverture du n° 1969
La Ribambelle s'envole 1999 n° 3195 du 07/07/1999 n° 3208 du 06/10/1999 Vicq Roba
La Ribambelle aux Galopingos 1999-2000 n° 3209 du 13/10/1999 n° 3223 du 19/01/2000 Vicq Roba

En albums[modifier | modifier le code]

  1. La Ribambelle gagne du terrain, scénario et dessin de Roba, janvier 1965.
  2. La Ribambelle en Écosse, scénario de Vicq, dessin de Roba, janvier 1966.
  3. La Ribambelle s'envole, scénario de Vicq, dessin de Roba, janvier 1967.
  4. La Ribambelle aux Galopingos, scénario de Vicq, dessin de Roba, janvier 1968.
  1. La Ribambelle gagne du terrain, scénario et dessin de Roba, juillet 1983. (ISBN 2-8001-0807-X)
  2. La Ribambelle en Écosse, scénario de Vicq (scénario), dessin de Roba, décembre 1983. (ISBN 2-8001-0808-8)
  3. La Ribambelle enquête, scénario de Maurice Tillieux, dessin de Roba assisté par Jidéhem + La Ribambelle engage du monde, scénario d'Yvan Delporte, dessin de Roba, janvier 1984. (ISBN 2-8001-0827-4)
  4. La Ribambelle contre-attaque, scénario de Maurice Tillieux, dessin de Roba assisté par Jidéhem + La Ribambelle au bassin, scénario et dessin de Roba, janvier 1984. (ISBN 2-8001-0827-4)
  5. La Ribambelle s'envole, scénario de Vicq (scénario), dessin de Roba, octobre 1984. (ISBN 2-8001-1040-6)
  6. La Ribambelle aux Galopingos, scénario de Vicq, dessin de Roba, avril 1985. (ISBN 2-8001-1085-6)
  1. La Ribambelle reprend du service !, avril 2011. (ISBN 978-2-505-00695-4)
  2. La Ribambelle au Japon, août 2012. (ISBN 978-2-505-01632-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Internet[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Site officiel de Jo-El Azara, section "Croquis".
  2. Journal Spirou n°1041, 27 mars 1958.