Arkel (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arkel.
Arkel
Série
Scénario Stephen Desberg
Dessin Marc Hardy
Couleurs Cynthia Vittorio
Marc Hardy
Laetitia Schwendimann
Assistant Stéphane Colman
Genre(s) Franco-belge
Aventures
Fantastique

Personnages principaux Arkel

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Palombia
Nb. d’albums 4

Arkel est une série de bande dessinée belge créée par Stephen Desberg au scénario et Marc Hardy au dessin en 1983 dans le journal Spirou. Elle s'est interrompue en 1986, et a repris en 2008 sous le titre Ange & Diablesses.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Arkel met en scène une vision particulière de la lutte immémoriale entre anges et diables, telle que la décrit la tradition judéo-chrétienne. La série ajoute en effet au conflit entre le Paradis et l'Enfer (appelé ici Envers) des éléments de science-fiction, avec des combats entre vaisseaux spatiaux sophistiqués. D'autres influences proches de la fantasy sont également présentes : combats d'épée, sortilèges… Les intrigues tournent autour des ruses et stratagèmes déployés par divers personnages de l'Envers pour vaincre les forces du Paradis.

Historique[modifier | modifier le code]

Toutes les histoires parues en albums ont été prépubliées dans le journal Spirou. Deux récits courts non réédités par la suite, Bon vent petit cumulus et Les Pirates de l'Envers, sont également parus dans le journal.

Un autre récit complet de quarante-quatre pages, Estelle, a été publié dans Spirou mais n'est jamais sorti en album dans sa forme originelle. Il était certes annoncé « à paraitre » en quatrième de couverture des albums Palombia, mais l'éditeur a fait faillite entre-temps[1]. Estelle était manifestement conçu comme la première partie d'une histoire en deux volets, mais la deuxième partie n'a jamais été réalisée à la suite de l'interruption de la série.

Cependant le journal Spirou a republié fin 2008, sous le titre Au plus haut des cieux, les planches de la première partie d'Estelle partiellement redessinées par Marc Hardy. Comme le laissaient entendre les auteurs interviewés début 2009, l'hebdomadaire a ensuite accueilli dans ses pages la deuxième partie, La Nuit du grand bouc, plus de quinze ans après avoir commencé l'histoire ! La série est rebaptisée Ange & Diablesses et les deux récits sont édités en deux albums sortis simultanément en juin 2009.

Les personnages[modifier | modifier le code]

Le Paradis[modifier | modifier le code]

  • Arkel : ange, héros de la série
  • Factor V : complice d'Arkel
  • Le Tout Puissant : créateur de toute chose
  • Estelle : ange protégée par Arkel

L'Envers[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Première série[modifier | modifier le code]

Après l’album de Dupuis resté sans suite, l’éditeur Palombia décide de rééditer les deux premières histoires et de poursuivre avec les récits inédits. Quatre albums sont annoncés mais seuls trois sont sortis.

Deuxième série[modifier | modifier le code]

En 2008, Arkel revient chez son éditeur d’origine. La série est rabaptisée Ange & Diablesses et l'album annoncé dans la série précédente, Estelle, est partiellement redessiné et s'intitule désormais Au plus haut des cieux.

Revues[modifier | modifier le code]

  1. La Fleur du pendu (1983)
  2. Sur la piste du trésor sacré interdit (1983)
  3. Bon vent petit cumulus (1984)
  4. Les 7 diables supérieurs (1984)
  5. Les Pirates de l’envers (1984)
  6. Lilith (1985)
  7. Au plus haut des cieux (publié initialement sous le titre Estelle, 1986/2008)
  8. La Nuit du grand bouc (2009)

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Indiqué par le dessinateur Marc Hardy sur son site

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]