Billy the Cat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la bande dessinée
Cet article est une ébauche concernant la bande dessinée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Billy the Cat
Série
Scénario Stephen Desberg
Jean-Louis Janssens
Dessin Stéphane Colman
Marco
Peral
Couleurs Ingrid Charlier
Béatrice Delpire
Studio Leonardo
Scarlett
Genre(s) Franco-Belge
Animalière

Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Collection 11 albums

Prépublication Spirou

Billy the Cat est une série de bande dessinée belge créée par Stéphane Colman et Stephen Desberg en 1981, adaptée en série animée Billy the Cat, dans la peau d'un chat. Il est à noter que la bande dessinée et la série animée présentent deux approches très différentes de l'histoire. La bande dessinée a également paru dans le journal de Spirou de 1989-2007.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Billy Colas est un enfant humain odieux, qui passe son temps à faire des bêtises et maltraiter les animaux. Un jour, il est accidentellement tué par une voiture dans un accident de la route. Arrivé dans l'Au-delà, il apparaît évident que ses chances d'atteindre le Paradis sont très minces, mais, à la suite d'un incident, il se voit offrir une seconde chance : il est ramené à la vie, dans le corps d'un chaton, tout en conservant sa mémoire d'auparavant.

Le pelage jaune rayé de noir, il lui faut survivre dans un monde inconnu. Cette nouvelle vie le conduit à changer, le faisant devenir plus altruiste et plus aimable. Il se fait plusieurs amis, le principal étant Monsieur Hubert, un chat de gouttière qui lui offre refuge dans une Cadillac à la décharge. En parallèle, il se fait cependant aussi des ennemis, dont notamment Sanctifer, un chat borgne et cruel, et Saucisse, le basset de son ancienne famille. À l'exception de Pirmin, l'ours de cirque, très peu de ses nouveaux amis le croient lorsqu'il dit avoir été un humain avant.

La plupart des protagonistes des six premiers albums, humains comme animaliers, se caractérisent néanmoins par une cassure personnelle et émotionnelle, confirmant la volonté des auteurs de livrer un véritable récit initiatique.

Historique[modifier | modifier le code]

Le personnage de Billy fait sa première apparition dans les pages du Journal de Spirou en 1982, au cours d'une aventure en 20 planches. Stephen Desberg en assure le scénario tandis que Stéphane Colman se charge du dessin.

Le duo transforme l'essai en 1989, en livrant une version plus aboutie de cette même histoire, en termes d'écriture, de graphisme et de mise en scène. Ils conservent le titre de leur précédent essai pour cette aventure éditée en album : Dans la Peau d'un Chat.

Les bases mythologiques de la série sont posées au terme de ces nouvelles 47 planches. S'inscrivant clairement dans l'héritage d'André Franquin, l'univers présenté permet d'aborder des sujets rarement présents dans les récits destinés à la jeunesse de l'époque, et bénéficie d'un graphisme particulièrement soigné, notamment au niveau des décors. Cet album inaugural est ainsi très bien reçu par la critique et le public, qui le récompense du prix Alph-Art jeunesse et enfant au festival d'Angoulême 1991.

Les albums suivants continuent à développer l'univers en embrassant une dimension feuilletonnante : les personnages évoluent et mûrissent, et la série continue à explorer la thématique du deuil jusqu'au sixième tome, le Choix de Billy.

En 1996, la sortie du quatrième tome, Saucisse le Terrible, précède de peu la diffusion de l'adaptation en dessin animé par France 3. Dans cette version télévisuelle, l'histoire est édulcorée : le trauma initial, à savoir la mort du jeune Billy et sa réincarnation en chat, laissent ainsi leur place à une histoire de malédiction lancée par un magicien.

Les deux albums suivants poursuivent néanmoins dans une veine dramatique et psychologiquement ambitieuse, sans se départir d'une tonalité humoristique.

Stéphane Colman quitte néanmoins la série après le sixième tome, en raison d'une lassitude générée par des divergences de point de vue avec Stephen Desberg[1].

Les tomes 7 et 8 témoignent d'une période de transition créative en se composant exclusivement d'histoires courtes, à tonalité légère. C'est le dessinateur roumain Marco qui assure les dessins du premier, La Bande à Billy, sorti en 2002, mais c'est Peral, qui participait déjà au dessin animé, qui le remplace dès le suivant, La Vie de Chaton et ce sur demande de Stéphane Colman lui-même[2].

De son côté, Stephen Desberg quitte ses fonctions de scénariste au cours de l'écriture du tome 9, Monsieur Papa, qui marque pourtant un retour aux longues aventures. Il confie les 15 premières planches dessinées à Jean-Louis Janssens, avec pour seule consigne de mener Billy à une réconciliation avec son père, et ainsi l'aider à être enfin en paix avec son passé familial[3].

Par la suite, le nouveau tandem Peral/Jean-Louis Janssens livrera donc deux autres albums aux intrigues plus épisodiques et moins dramatiques, avant que la série ne soit interrompue, en janvier 2008[4].

En 2014 et 2015, les éditions Dupuis publient une intégrale en deux tomes, dédiée exclusivement aux aventures réalisées conjointement par les deux créateurs de la série, et dont les dossiers introductifs confirment la contribution notable de cette œuvre à la bande dessinée jeunesse du début des années 2000.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Billy Colas : le petit personnage principal, est un petit garçon humain turbulent devenu un chaton animal à la suite d'un accident de voiture, c'est le petit héros de la série. Durant son temps en tant qu'humain, il passait son temps à martyriser son entourage par des mauvaises farces ou par des jeux qui le divertissaient au détriment des autres (ex : attacher le hamster de sa sœur à une voiture de course jouet dans le cadre d'une épreuve de vitesse).

Billy promenait également une immense frustration, due en grande partie à l'absence régulière de son père qui se consacre plus à son travail qu'à sa famille. Et Billy lui en voudra encore jusqu'au tome 9

Billy oscille régulièrement entre son désir de retrouver sa vie d'humain et les avantages que peuvent offrir une vie de chat comme la liberté d'aller où il veut et de faire quasiment ce qu'il veut. Et il reste assez sensible émotionnellement comme lorsqu'on se moque de lui dans un moment de détresse où que sa situation lui semble trop pesante et qu'il réalise à quel point elle est inextricable.

Mais Billy est devenu très protecteur envers tous ceux qui lui sont chers, n'hésitant pas notamment à défier ouvertement Sanctifer lorsque ce dernier a menacé de s'en prendre à Marie. Et il n'a pas hésité non plus à se rendre dans un laboratoire clandestin et à s'opposer à Sanctifer pour sauver Hubert.

Billy a développé un nouveau sens du bien et du mal comme dans le tome 10 où il s'oppose à l'utilisation d'animaux dans le fonctionnement d'une machine destinée à dégager des phéromones apaisants mais au prix de l'emprisonnement et de l'épuisement d'un chat à l'intérieur de la machine. Il va même jusqu'à qualifier cela d'esclavagisme.

  • Monsieur Hubert : le chat qui accompagne Billy dans toutes ses aventures, est le premier chat que Billy rencontre. Ce chat habite dans une épave de Cadillac Eldorado à laquelle il est très attaché. Il a par conséquent été très bouleversé après qu'elle n'ait été retirée et était déterminé à saisir toutes les occasions de la retrouver. Hubert, sûr de son savoir sur la vie de chat, a l'habitude de s'exprimer par des discours grandiloquents. Il fait régulièrement référence à des pays lointains et à des personnalités importantes pour appuyer ses propos. Ses discours indiquent qu'il aspire à avoir une certaine importance.

Mais sa vie personnelle n'a pas été très heureuse : on apprendra qu'il est le fils d'un chat artiste de cirque surnommé "Black Jack". Mais ce dernier se mariera avec une chatte appartenant à une famille bourgeoise qui souhaitait donner des enfants à l'animal. Et la bourgeoisie s'étendant aux animaux, Black Jack s'est vu obliger de renier son fils jusqu'à ce qu'il trouve le courage de se détacher de sa maîtresse et de recoller les morceaux avec son fils dans le tome 9.

Hubert agit comme une figure paternelle pour Billy et se soucie profondément de lui, n'hésitant pas à prendre de grands risques pour le protéger. Et le fait qu'il l'ait recueilli alors que c'était un parfait inconnu montre son bon cœur.

Hubert a parfois tendance à se comporter en "Don Juan" et essayera parfois d'inciter Billy à s'intéresser aux félines également. Mais Billy reste humain dans l'âme ce qui rend la tâche très difficile. C'est Hubert qui a initié Billy à la vie de félin et lui a montré tous ses bons côtés.

  • Sanctifer : Un antagoniste de la série qui est un chat borgne, sinistre et cruel et son histoire raconte que son maître a quitté le monde des vivants et les hommes cherchent à récupérer le corps de son maitre , Sanctifer les agresse et par accident il est devenu borgne sur la langue d'une statue de cobra.

Sanctifer est régulièrement dégoûté par la génération actuelle des félins. Il pense en effet que les chats devraient être placés en position dominante comme à l'époque de l'Egypte ancienne où ils jouissaient d'un statut quasi-divin. Il voit en Billy un potentiel héritier et pense que ce dernier - qui se distingue largement des autres chats - est la clé qui lui permettrait de faire de ses désirs une réalité. Aussi fera-t-il tout pour le rallier à sa cause, n'hésitant pas à jouer de la séduction et de la manipulation. Il ira même jusqu'à se servir des proches de Billy ce qui ne fera que lui attirer la révolte de l'humain réincarné.

  • Saucisse : Le basset de Billy. Ce dernier en avait d'ailleurs fait l'un de ses souffre-douleurs favoris. Lorsque Billy arrivera dans la nouvelle maison de ses parents, Saucisse tentera de l'attaquer. Pour le calmer, Billy mentionne plusieurs des mauvais tours qu'il lui a joué afin de se faire reconnaître, ce qui marchera mais ne calmera pas la colère du basset.
  • En effet, il couve une grande rancune contre Billy, d'abord pour le choix de son nom qui lui a valu maintes humiliations, mais aussi pour avoir mentionné ses problèmes de poids ce qui va amener Saucisse à être mis au régime. Saucisse va alors s'imposer comme caïd au milieu de la faune de la ville sous le nom de "Gladiator", obligeant les animaux à lui apporter de la nourriture. Il sera ensuite ridiculisé par Billy et ses amis ce qui lui fera perdre son influence. Après une nouvelle tentative de revanche sur son ancien maître, il lui portera secours contre Sanctifer et ses rats afin de le ramener à la maison après une fugue de la part de l'ancien garçon (même si son véritable but était de voir son régime annulé en échange de ce service). Il deviendra un allié pour les protagonistes par la suite.
  • Chalazion : le canari espion de Saucisse.
  • Le crocodile et la coccinelle : les responsables du jugement qui ont changer Billy en chat.
  • Marie Colas : la frangine de Billy. C'était un autre souffre-douleur de son frère. Après sa métamorphose, Billy la retrouve par hasard en Italie alors qu'elle était au beau milieu d'une colonie de vacances. Il voit alors que sa disparition a laissé sa sœur brisée, seule et sujette aux larmes constamment. Malgré toutes les misères qu'elle avait subies, son frère lui manquait abominablement et des flash-backs nous montraient qu'elle souffrait d'un sentiment d'abandon chaque fois que Billy la laissait seule. Après une longue hésitation, Billy se décide à lui révéler son identité ce qui lui redonnera toute sa joie de vivre.
  • Seigneur Novak : Le chef des rats et bras droit de Sanctifer.
  • Pirmin : Un ours de cirque qui cherche la liberté.
  • "Mamzelle Chacha" : Une chatte femelle. C'était une artiste de cirque dans le même cirque que Pirmin. Elle se retrouvera d'ailleurs embarquée elle-même dans la course jusqu'aux montagnes de Pirmin en voulant venir en aide aux protagonistes. Elle se retrouvera également en même temps qu'eux en Italie dans une luxueuse demeure où elle rencontre plusieurs animaux acteurs de cinéma. C'est suite à cet événement qu'elle deviendra elle-même actrice de cinéma.

Publication[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Albums[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

La série n'aura pas de tome 12 et on ne connait pas le destin de Billy.

Série animée[modifier | modifier le code]

Une série animée de 26 épisodes de 22 minutes a été adaptée de la bande dessinée. Ici, le cadre a été modifié pour être plus léger et plus adapté aux enfants, au point de changer l'origine : au lieu d'être tué puis réincarné, Billy est transformé en chaton par un magicien, pour le punir d'avoir maltraité son propre chat. Le magicien a également transformé son chat en la forme humaine de Billy afin de remplacer ce dernier dans sa famille.

Si les personnages restent globalement les mêmes, l'humour est ici renforcé, et le côté sombre de la bande dessinée est plutôt oublié. Au terme de la série, Billy reste un chaton, et montre peu d'intérêt à redevenir humain, bien que ce ne soit pas dit directement.

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]