François Walthéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Walthéry
Description de cette image, également commentée ci-après
François Walthéry à Helsinki en 2008.
Nom de naissance François Walthéry
Naissance (72 ans)
Drapeau : Belgique Argenteau, Belgique
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Profession
Famille
marié, père d'un fils

François Walthéry est un dessinateur et scénariste belge de bande dessinée, né à Argenteau - dans la région de Liège - le .

Il est le créateur et dessinateur de la série de bande dessinée Natacha, pré-publiée dans les années 1970 dans Le Journal de Spirou, éditée par les éditions Dupuis, puis par Marsu Productions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Collaborations avec Peyo et Natacha (années 1960-1980)[modifier | modifier le code]

Sa carrière de dessinateur est liée à celle de Mittéï et à celle de Peyo. C’est en effet, Mittéï qui, en 1961, l’encourage à persévérer et à s’inscrire à l’institut Saint-Luc de Liège.

En 1962, Mittéï au scénario lui confie le dessin de la série Pipo, publiée dans le journal Junior. En 1963, sa carrière s’accélère lorsqu’il est embauché, à 17 ans, comme assistant dans le studio Peyo. Il y rencontre Derib, Bennet viendront s'y adjoindre Gos, Lucien De Gieter, Marc Wasterlain et bien d'autres. Il commence par dessiner une partie des décors de la Schtroumpfonie en ut, puis il reprend les séries Jacky et Célestin de 1963 à 1964 et enfin Benoît Brisefer en 1964 dont il dessine quatre albums jusqu'en 1972.

En 1970, pour Le Journal de Spirou il crée le 26 février 1970 avec Gos et Delporte la série qui le rendra célèbre, Natacha. En 1972, à la mort de son père, il quitte le studio Peyo et crée une nouvelle série, Le Vieux Bleu sur un scénario de Cauvin. Il continue à contribuer au Le Journal de Spirou en publiant régulièrement des courtes histoires de deux à quatre planches ou des couvertures pour des numéros spéciaux.

Dans l'une de ses nombreuses illustrations, il met en images un célèbre poème de Victor Hugo, Vieille chanson du Jeune temps, publié pour la première fois lors du numéro spécial du 14 janvier 1974 (exploité depuis par certains professeurs de français).

En 1988, il passe chez Marsu Productions où il continue de publier son héroïne Natacha mais aussi Le P'tit Bout d'chique.

En juillet 1989, il épouse sa femme actuelle et en décembre 1989 a son premier enfant.

Rubine et autres héroïnes (années 1990-2010)[modifier | modifier le code]

L'auteur à une séance de dédicaces à Aachen, en 2014.
L'auteur en conférence au Centre Wallonie-Bruxelles de Paris, en 2018.

Au début des années 1990, regrettant le fait que chaque dessinateur travaille dans sa tanière, il décide d’aider des dessinateurs comme Casten, Georges Van Linthout ou Dragan de Lazare, et de lancer plusieurs séries et one-shots qu'il va superviser, tandis qu'il se concentre sur le dessin de Natacha.

En 1993, il crée le personnage de Rubine. « Rubine est un personnage que j’ai créé, mais que je n’ai pas eu le temps d’exploiter personnellement. Je tenais cependant à ce qu’elle vive des aventures. Aussi, Mythic et moi-même avons déniché Dragan de Lazare, jeune dessinateur serbe talentueux… Il a dessiné tout le récit et j'ai assuré pour les albums 2-3-4 quelques mises en page".

En 1994, il initie une nouvelle série, cette fois pour adultes, intitulée Une femme dans la peau, dont il assure le dessin, sur un scénario de Fritax. Mais le deuxième tome ne sort qu'en 2001. L'écriture est désormais assurée par Mythic et le dessin par Bruno Di Sano. Deux autres tomes sortent en 2002 et 2005.

De son côté, il assure le dessin d'un diptyque, Les Ceux de Chez Nous, écrit par l'écrivain belge Marcel Remy, qui partage ses souvenirs d'enfance. Les albums sortent entre 2002 et 2005.

Entre 2009 et 2011, il supervise les tomes 11 et 13 de Rubine, dont le dessin a été confié à Bruno Di Sano suite à l'intérim assuré par Boyan sur les tomes 9 et 10 après le départ de Dragan de Lazare.

Entre 2011 et 2013, il retrouve Di Sano et l'équipe de Une femme dans la peau, pour un diptyque fantastique pour adultes, intitulée Sortilège. D'autres auteurs participent aux deux albums, comme Marc Wasterlain, Malik et André Taymans.

En 2011, il publie le Vieux-Bleu 2. Si il déclare que Bruno Di Sano a repris actuellement la série ... »[1], aucun album ne sortira pas la suite.

En 2014, il supervise un nouveau diptyque, cette fois plus dans la veine de Natacha, intitulé L'Aviatrice, centré sur les aventures d'une pilote française, Nora, et de son mécano Théo, lancés dans le raid aérien Paris-Saïgon-Shangaï. Le scénario est assuré par Étienne Borgers et le dessin par Bruno Di Sano.

La même année, il dévoile le tome 22 de Natacha, reprenant un scénario de Sirius, qui lui permet aussi de remonter le temps et de suivre la grand-mère de son héroïne.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Officier du Mérite wallon Officier du Mérite wallon (O.M.W.) 12 septembre 2013[2].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Li vî bleû, peinture monumentale à la façade du club colombophile La Pigeonne à Statte (Huy)

Ouvrages sur Walthéry[modifier | modifier le code]

  • 1981 : François Walthéry, par Jean Jour, Éd. Libro-Sciences
  • 1987 : Walthéry, Natacha & Co, par Jean-Paul Tibéri, Éd. Dupuis
  • 1993 : Hop ! no 55 (Portrait de Walthéry p. 28).
  • 1997 : Auracan no 16, février-mars (interview de Walthéry).
  • 2002 : François Walthéry sur les hauteurs du Hasard, entretiens avec Pascal Roman, Éd. Horizon BD

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :