Géraldine Carré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Carré (homonymie).
Géraldine Carré
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Géraldine CarreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Géraldine Carré (de son vrai nom Carre sans accent) est une journaliste et animatrice de télévision et de radio, née le à Lyon. Elle est aussi comédienne et travaille pour des studios de production en tant que voix off pour des documentaires et des campagnes publicitaires. Elle a publié un livre consacré à la maternité en 1998 avec Alix Girod de l'Ain.

Elle a commencé sa carrière à la radio en 1990 sur Europe 2, et anime des émissions jusqu'en 2002 sur Europe 2 et Europe 1. Géraldine Carré commence à animer des émissions à la télévision sur Paris Première, puis sur TF1, France 2 ou encore Canal +.

Formation[modifier | modifier le code]

Bachelière en 1987, elle obtient une licence de lettres modernes et est diplômée de la chambre de commerce britannique. Elle entre à l'AFP (Agence France Presse) Lyon en 1988 où elle découvre le journalisme pendant deux ans et effectue des piges pour quelques journaux et magazines locaux[1]. Elle a créé et dirigé avec Fabienne Laurent une Société de communication évènementielle CASOAR de 1988 à 1990 à Lyon. Elle a également fait des catalogues de mode pour des marques de vêtements en tant que mannequin.

Membre des Amis du Palais de Tokyo, elle organise au sein de l’association des dîners de soutien et des évènements artistiques. Elle est associée de Marie Balland et Juliette Spillmann dans l’agence de création événementielle JusstlinK.

Radio[modifier | modifier le code]

Elle débute à la radio sur Europe 2 à Lyon, puis travaille pour L'Onde Latine à Marseille puis à Paris à partir de 1992, avec deux émissions quotidiennes : Sortir, puis Vas-y, moi j'en viens[1].

De 1990 à 2002, elle travaille sur Europe 2 (1990/1995) puis Europe 1 où elle présente des émissions quotidiennes.

Télévision[modifier | modifier le code]

En 1994, Géraldine Carré fait ses premiers pas à la télévision sur Paris Première, où elle anime un talk show hebdomadaire sur les médias : Tout Paris.

En 1996, elle devient chroniqueuse dans l'émission de Christophe Dechavanne Télé qua non sur France 2[1].

En 1997, elle rejoint Daniela Lumbroso sur TF1 pour présenter une chronique permanente dans Et si ça vous arrivait[1].

De janvier 2001 à juin 2003, elle présente l'émission Confessions Intimes sur TF1[2].

En janvier 2002, elle présente un nouveau magazine de deuxième partie de soirée sur TF1 : Ça peut vous arriver. Cette émission est produite par Quai-Sud Productions (la société de production de Julien Courbet). S'appuyant sur des reportages et des témoignages de victimes d'agressions, l'émission aborde les questions liées à l'insécurité — un thème par ailleurs abondamment développé dans les médias français durant la campagne électorale précédant l'élection présidentielle de 2002.

De septembre 2003 à juin 2004, elle dirige et présente quotidiennement La vie en clair sur Canal+, un magazine de société produit par Réservoir Prod[2]. Ce magazine se consacre à l'étude des tendances actuelles et à venir.

Elle présente la version française de Extreme make over home edition sur Fox life en 2006.

En 2007 ,elle est chroniqueuse sur l'émission Langue de VIP sur TF1 (produit par Benjamin Castaldi) qu'elle quitte après trois numéros.

Livre[modifier | modifier le code]

En 1999, Géraldine publie Toi mon bébé[3], un recueil de témoignages de femmes célèbres autour de la maternité.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a quatre enfants : Sasha Bauer, (1998), Alma Bauer (2000), Ava Bauer (2005) Lazslo Bauer (2007). Elle est mariée à Patrick Bauer dont elle a adopté le patronyme devenant Géraldine Carré-Bauer.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Géraldine Carré : biographie, news, photos et videos - Télé-Loisirs », sur Télé-Loisirs (consulté le 29 juillet 2018)
  2. a et b « Géraldine Carré recrée une famille », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  3. Alix Girod de l'Ain, Géraldine Carré, Toi mon bébé, Éditions de La Martinière, coll. « Patrimoine Divers », (ISBN 2732425532)

Lien externe[modifier | modifier le code]