Thomas Beatie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Beatie
Description de cette image, également commentée ci-après

Thomas Beatie à la Gay Pride de Stockholm en 2011.

Nom de naissance Tracy Lehuanani LaGondino
Naissance (43 ans)
Honolulu, Hawaii, États-Unis
Nationalité américaine
Pays de résidence États-Unis

Thomas Beatie, né Tracy Lehuanani LaGondino, le à Honolulu, est un militant américain des droits des personnes trans, et plus particulièrement un défenseur du droit pour les hommes trans à porter leur enfant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Assigné femme à la naissance, il est devenu légalement un homme en 2002, à la suite d'une procédure chirurgicale de réattribution sexuelle et à des injections de testostérone[1], Thomas Beatie est connu et reconnu dans les médias pour avoir donné vie à ses trois enfants[2],[3].

Alors que la femme avec laquelle il était marié depuis 10 ans était stérile, Thomas Beatie, puisqu'il avait conservé ses organes sexuels internes et externes féminins, a pu bénéficier d'une insémination artificielle afin de concevoir les enfants du couple, après avoir temporairement stoppé son traitement hormonal[4].

Il donne d'abord naissance, le , à une fille prénommée Susan Juliette puis, le , à un garçon prénommé Austin Alexander. Enfin, le , il donne le jour à un second garçon, prénommé Jensen James[5].

En 2015, Jan Caplin, un acteur et réalisateur français, écrit et réalise le court-métrage Hippocampe, librement inspiré du combat de Thomas Beatie et de sa femme pour avoir un enfant[6]. Le court-métrage a été soutenu et accompagné par la ville de Bordeaux, le Département de la Gironde et la région Aquitaine. À ce jour, il est toujours en lice dans des festivals nationaux après plusieurs sélections (Short Film Corner du Festival de Cannes, Festival international de Contis, Festival Sur les pas de mon Oncle de Saint-Maur, etc.)[7],[8].

Il a participé, du au , à la dixième saison de l'émission de téléréalité Secret Story en France, avec pour secret : « Je suis le premier homme enceinte au monde ». Soutenu par le public, il a accédé en finale et a terminé deuxième.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Découvrez l'incroyable histoire de Thomas Beatie, l'homme qui a accouché trois fois », sur Gentside, (consulté le 13 novembre 2015).
  2. « Transgenre : Un homme donne naissance à un bébé en Europe », sur Marie Claire, (consulté le 13 novembre 2015).
  3. (en) « Labor of Love », sur www.advocate.com, (consulté le 13 novembre 2015).
  4. « L'homme enceinte attend une petite fille », sur leparisien.fr, (consulté le 13 novembre 2015).
  5. (en) « Pregnant man and new girlfriend talk babies and how Thomas will have a C-section if he wants to give birth », sur Mail Online, (consulté le 13 novembre 2015).
  6. « Département de la Gironde - Espace Jeunesses - Court métrage "Hippocampe" », sur jeunesse.gironde.fr (consulté le 12 novembre 2016).
  7. Site de l'association Art DN, « Hippocampe », Art DN,‎ (lire en ligne).
  8. « « HIPPOCAMPE » de Jan Caplin », sur À vos courts-métrages, .