Marie Sebag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sebag.

Marie Sebag
Image illustrative de l’article Marie Sebag
Marie Sebag en 2009.

Nom de naissance Marie Rachel Sebag
Naissance (32 ans)
Paris
Nationalité Drapeau : France Française
Titre Grand maître international (2008)
Meilleur classement Elo 2537 (mars 2013)[1]

Marie Sebag, née le à Paris, est une joueuse d'échecs française, grand maître international féminin (GMF), grand maître international (GMI) et première joueuse française à obtenir ce titre.

Au , avec un classement Elo de 2 476 points, elle est la 16e joueuse mondiale, la première joueuse française et le 34e joueur français.

Carrière échiquéenne[modifier | modifier le code]

Championne d'Europe des moins de 12 ans[modifier | modifier le code]

En 1998, Marie Sebag obtient le titre de championne d'Europe des moins de 12 ans, titre qu'elle obtient l'année suivante dans la catégorie des moins de 14 ans, et en 2002 dans la catégorie des moins de 16 ans. En 2004, elle est 1re ex æquo du Championnat du monde des moins de 18 ans (2e au départage).[réf. souhaitée]

Championne de France[modifier | modifier le code]

En 2000, alors âgée de 14 ans, Marie Sebag remporte le championnat de France d'échecs féminin, puis à nouveau en 2002.[réf. souhaitée]

Championne d'Europe par équipes (2001)[modifier | modifier le code]

En 2001, Marie Sebag devient championne d'Europe par équipes[2] à León (en l'absence de la Russie et de l'Arménie), où elle réalise des normes de Grand maître féminin et de Maître International en seulement huit parties, avec une performance Elo de 2 717[3]. Elle est considérée comme la plus forte joueuse de ce championnat[3].

Maître international (2003)[modifier | modifier le code]

En 2003, Marie Sebag obtient le titre de maître international (titre mixte) et termine quatrième du Championnat d'Europe féminin.[réf. souhaitée]

Marie Sebag en 2007.

Grand maître international (2008)[modifier | modifier le code]

Membre du Cercle d’Échecs de Strasbourg, Marie Sebag devient grand maître international féminin (GMF) et grand maître international (GMI), ayant effectué sa troisième et dernière norme de GMI au championnat d'Europe (épreuve mixte) de Plovdiv en mai 2008[4]. Elle est la première joueuse française à obtenir ce titre.

Championnats du monde féminins[modifier | modifier le code]

En 2006, Marie Sebag atteint les quarts de finale du championnat du monde féminin en battant Ielena Zaïats, Humpy Koneru et Qin Kanying, puis s'incline face à la Russe Svetlana Matveïeva. Elle obtient l'année suivante son meilleur Classement Elo, arrivant à la 7e place mondiale féminine.[réf. souhaitée]

En 2012, elle atteint de nouveau les quarts de finale du championnat du monde féminin, mais s'incline au départage face à la Bulgare Antoaneta Stefanova[5].

En mars et avril 2015, à Sotchi, elle élimine la Chinoise Wang Jue, puis elle bat l'ex-championne du monde Anna Ushenina, avant de s'incliner contre la future finaliste Natalia Pogonina.

En juin 2015, elle fait une entrée remarquée, en Top 12 par équipes, dans les rangs du Cercle d’échecs de Strasbourg. L'équipe de son nouveau club prend la quatrième place, Sebag battant notamment le grand maître Arkadij Naiditsch[6].

Vice-championne d'Europe individuelle (2019)[modifier | modifier le code]

En mars 2012, Marie Sebag finit cinquième du Championnat d'Europe individuel féminin[7].

En 2019, elle devient vice-championne d'Europe féminine à Antalya[8].

Participation aux Olympiades d'échecs[modifier | modifier le code]

Marie Sebag a représenté plusieurs fois la France aux Olympiades d'échecs : en 2002[9], l'équipe dont elle fait partie termine à la 24e place ; en 2004[9], son équipe termine 5e, ce qui constitue le meilleur résultat pour une équipe de France dans cette compétition.

Elle occupe le premier échiquier de l'équipe de France à quatre reprises. En 2008, son équipe finit à la 13e place[10]. En 2010[11], son équipe termine à la 16e place[12]. En 2014 à Tromsø (Norvège), l'équipe de France féminine d'échecs finit à la 12e place, comme en 2018 à Batoumi (Géorgie).

Autres activités[modifier | modifier le code]

Le , Marie Sebag participe sur TF1 à l'émission de téléréalité Secret Story (saison 6)[13] avec pour secret « Je suis grand maître international d'échecs », mais abandonne le jeu trois jours plus tard[14]. Elle revient dans la Maison des Secrets la veille de la finale, à l'occasion du « retour des anciens ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Progression sur le site de la FIDE
  2. Les deux autres joueuses de l'équipe de France sont Maria Leconte et Roza Lallemand.
  3. a et b « Les filles championnes d'Europe, les garçons vice-champions ! », Échecs et mat, no 48,‎ , p. 6-7 (ISSN 1259-3451).
  4. [« http://www.eicc2008.com/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) European Individual Chess Championship 2008]
  5. Championnat du Monde féminin, Europe Échecs.
  6. (en) « One round to go, Top-12 already clinched », Alejandro Ramírez, Chessbase.com, 9 juin 2015.
  7. Championnat d'Europe féminin, Europe Échecs.
  8. Site officiel du championnat d'Europe féminin, eiwcc2019.tsf.org.tr.
  9. a et b « Olympiades de Turin - Ronde 13 », sur Europe Échecs.com, .
  10. Rondes finales de l'Olympiade de Dresde sur le site Europe Échecs, Europe Échecs.com.
  11. Composition des équipes sur le site Europe Échecs, Europe Échecs.com.
  12. Résultats de la 39e Olympiade, Europe Échecs.com.
  13. « Secret Story 6 : Cinq candidats révélés ! », Chloé Breen, Pure People.com, 25 mai 2012 (consulté le 9 février 2016).
  14. « Secret Story 6 : Marie Sebag a abandonné », Le Figaro.fr, 29 mai 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]