La Petite-Marche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Petite-Marche
La Petite-Marche
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Montluçon
Intercommunalité Communauté d'agglomération Montluçon Communauté
Maire
Mandat
Didier Imbert
2020-2026
Code postal 03420
Code commune 03206
Démographie
Population
municipale
176 hab. (2017 en diminution de 10,2 % par rapport à 2012)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 40″ nord, 2° 34′ 21″ est
Altitude Min. 310 m
Max. 505 m
Superficie 14,93 km2
Élections
Départementales Canton de Montluçon-3
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
La Petite-Marche
Géolocalisation sur la carte : Allier
Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
La Petite-Marche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Petite-Marche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Petite-Marche

La Petite-Marche est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située dans les Combrailles, à quelques kilomètres du département du Puy-de-Dôme, et limitrophe du département de la Creuse, la commune de La Petite-Marche surplombe le confluent de la Tartasse et du Cher.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Six communes sont limitrophes de La Petite-Marche, dont deux dans le département de la Creuse[1],[2].

Communes limitrophes de La Petite-Marche
Mazirat Terjat
Évaux-les-Bains La Petite-Marche Marcillat-en-Combraille
Chambonchard Saint-Marcel-en-Marcillat

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous la forme marchia en 1160.

Le nom de ce village est issu du mot germanique marka indiquant une frontière.
En effet, La Petite-Marche est située près de l'ancienne limite entre les tribus gauloises des Arvernes (Auvergne) et Bituriges (Berry).

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason La Petite-Marche.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

Tiercé en pairle renversé : au 1) d’azur au bar d’argent oreillé du champ, au 2) d’or à la tour de gueules ouverte et ajourée du champ, maçonnée de sable, au 3) de sinople aux trois épis de blé d’or posés en bande, en pal et en barre, rangés en fasce.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Didier Imbert a été élu au premier tour des élections municipales de 2020. Le conseil municipal, réuni en pour élire le maire, a désigné trois adjoints[3].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1995 ? Jean-Paul Bougerol    
Danielle Turcat    
Gérard Renoux[4]   Retraité de l'enseignement
En cours
(au )
Didier Imbert[3]    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2017, la commune comptait 176 habitants[Note 1], en diminution de 10,2 % par rapport à 2012 (Allier : -1,44 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
889724885896807811826829837
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
798777783816873962947877843
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
857812804678621567527447375
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
316321247210210215191187196
2017 - - - - - - - -
176--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Thomas du XIXe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte de La Petite-marche sur Géoportail.
  2. « La Petite-Marche », sur Lion 1906.
  3. a et b « Didier Imbert élu à la tête du conseil municipal de la Petite-Marche (Allier) », La Montagne, (consulté le 12 juin 2020).
  4. Liste des maires de l'Allier [PDF], sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de l'Allier, 8 avril 2014 (consulté le 6 juin 2014).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.