Doyet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Doyet
Doyet
Château de la Souche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Montluçon
Canton Commentry
Intercommunalité Commentry Montmarault Néris Communauté
Maire
Mandat
Christiane Touzeau
2014-2020
Code postal 03170
Code commune 03104
Démographie
Population
municipale
1 203 hab. (2015 en diminution de 1,23 % par rapport à 2010)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 10″ nord, 2° 47′ 53″ est
Altitude Min. 254 m
Max. 386 m
Superficie 27,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte administrative de l'Allier
City locator 14.svg
Doyet

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Doyet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Doyet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Doyet
Liens
Site web doyet.fr

Doyet est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Doyet est située au sud-ouest du département de l'Allier, à 14,8 km à l'est de Montluçon[1] et à 48,5 km au sud-ouest de la préfecture Moulins[2] à vol d'oiseau.

Sept communes sont limitrophes[3] :

Communes limitrophes de Doyet
Deneuille-les-Mines Villefranche-d'Allier
Chamblet
Saint-Angel
Doyet Bézenet
Malicorne Montvicq

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la route départementale 2371, ancienne route nationale 371 reliant Montluçon à l'ouest, Bézenet et Montmarault à l'est.

L'autoroute A71 passe sur le territoire de la commune. Une aire de service y est implantée, propriété du conseil départemental de l'Allier qui y a installé un Point info tourisme, vitrine du département.

Le territoire communal est également desservi par les routes départementales 38, reliant Doyet à Villefranche-d'Allier ; 69, vers Commentry ; 156, vers Montvicq ; et 456, vers Saint-Angel[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jean Tabarant    
mars 2008 mars 2014 Jean-Marc Jeuge    
mars 2014 en cours Christiane Touzeau[4] SE-DVD Retraitée
Conseillère départementale du canton de Commentry

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2015, la commune comptait 1 203 habitants[Note 1], en diminution de 1,23 % par rapport à 2010 (Allier : -0,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7116257038238628879791 3181 375
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 1722 1622 7302 9413 2703 4443 3233 4253 524
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 3203 1522 3601 7861 6761 5511 5031 4551 461
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 4261 4041 2781 1911 2031 1641 2211 2241 237
2015 - - - - - - - -
1 203--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Doyet dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Elle gère l'école élémentaire publique Lamartine[9].

Le collège Ferdinand-Dubreuil est implanté sur la commune[9].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Pierre, néo-romane, dont la construction débuta le  ; elle fut livrée au culte le .
  • Le monument du général de Courtais, député de l'Allier, sur la place du village.
  • Le pont et moulin de Bord.
  • Les étangs de la Gare, de la Planche, du Prériant, de Saulzet, de la Ville.
  • Le château de la Souche, édifié entre les XIIIe et XVe siècles[10].
  • Le château d'Ancinet (ou d'Ancinay), à trois kilomètres au sud-est du bourg, au-dessus de la vallée de l'Œil. Le château a beaucoup souffert après la Révolution, mais a été restauré depuis une quarantaine d'années. Il comporte un logis principal, flanqué de deux tours d'angle rondes ; une tour d'escalier est accolée à la façade méridionale[10].
  • Le château de Bord, édifié entre les XIIIe et XIVe siècles à trois kilomètres à l'ouest du bourg. Entouré de douves en eau, il comporte un corps de logis sur trois niveaux avec salle des gardes voutée en rez-de-chaussée et cheminée médiévale, ainsi que des cheminées monumentales au premier étage. Une tour se dresse au-dessus du pont-levis et la tour principale comporte des salles aux plafonds en ogives cintrées, décorées de fresques murales. Four à pain.
  • Le château de La Chassignolle.
  • Gare de Doyet-La Presle (gare fermée)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Amable de Courtais (1790-1877), général, député, conseiller général et président du conseil général de l'Allier, mort à Doyet.
  • Alexandre Caillot (1861-1957), évêque de Grenoble (1917-1957).
  • Ferdinand Dubreuil (1894-1972), peintre et graveur sur bois, né à Doyet (les Marceaux). Le collège de Doyet porte son nom et plusieurs de ses œuvres ornent la mairie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maillat, Géographie-histoire de Doyet, Montvicq, Bézenet et Villefranche (1894).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Orthodromie entre "Doyet" et "Montluçon" », sur lion1906.com (site personnel de Lionel Delvarre) (consulté le 19 août 2018).
  2. « Orthodromie entre "Doyet" et "Moulins" », sur lion1906.com (site personnel de Lionel Delvarre) (consulté le 19 août 2018).
  3. a et b Géoportail (consulté le 19 août 2018).
  4. Liste des maires de l'Allier [PDF], sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de l'Allier, 8 avril 2014 (consulté le 7 juin 2014).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. a et b « Annuaire : Résultats de recherche », sur education.gouv.fr, Ministère de l'Éducation nationale (consulté le 19 août 2018).
  10. a et b René Germain (dir.), Dominique Laurent, Maurice Piboule, Annie Regond et Michel Thévenet, Châteaux, fiefs, mottes, maisons fortes et manoirs en Bourbonnais, Éd. de Borée, , 684 p. (ISBN 2-84494-199-0), p. 442-446.