Arrondissements du Rhône

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissements de la circonscription départementale du Rhône.

La circonscription départementale du Rhône compte deux arrondissements :

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1790, à la création du département de Rhône-et-Loire, celui-ci est divisé en six districts : Lyon-Campagne, Lyon-Ville, Montbrison, Roanne, Saint-Étienne, Villefranche. Lorsque le département est scindé en Loire et Rhône en 1793, le Rhône ne conserve que les districts de Lyon et Villefranche. En 1800, les deux districts deviennent des arrondissements.

Le , la métropole de Lyon est détachée du département du Rhône mais l'État conserve une administration déconcentrée commune aux deux collectivités. Les frontières des arrondissements sont alors ajustées pour que celles de l'arrondissement de Lyon intègre totalement le territoire de la métropole. Ainsi, 101 communes situées au sud, à lest et à l'ouest de la nouvelle métropole intègrent l'arrondissement de Villefranche-sur-Saône, qui passe ainsi de 127 à 228 communes[1].

Le , les arrondissements sont remodelés afin que leurs limites correspondent avec celles des intercommunalités[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]