Arrondissement d'Argenteuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arrondissement d'Argenteuil
Arrondissement d'Argenteuil
Situation de l'arrondissement d'Argenteuil dans le département Val-d'Oise.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département et
collectivité territoriale
Val-d'Oise
Chef-lieu Argenteuil
Code arrondissement 951
Démographie
Population 415 390 hab. (2017)
Densité 3 825 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 51″ nord, 2° 14′ 56″ est
Superficie 108,6 km2
Subdivisions
Communes 17

L'arrondissement d'Argenteuil est une division administrative française, située dans le département du Val-d'Oise et la région Île-de-France. Bien que situé dans le Val-d'Oise, département de grande couronne, sa taille réduite et sa forte urbanisation le rapprochent des arrondissements de la petite couronne.

Situation[modifier | modifier le code]

Au nord-ouest de Paris, l'arrondissement d'Argenteuil est limitrophe de ses deux voisins valdoisiens, l'arrondissement de Sarcelles au nord-est et l'arrondissement de Pontoise au nord. À l'ouest, il est limitrophe de l'arrondissement de Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, à l'est de l'arrondissement de Saint-Denis dans la Seine-Saint-Denis et au sud, il borde l'arrondissement de Nanterre (Hauts-de-Seine).

Histoire[modifier | modifier le code]

Apparu dans l'ancien département de Seine-et-Oise, disparu le , l'arrondissement a été créé en 1966 par un décret du , en prévision de la mise en place du département du Val-d'Oise. Il était composé à l'origine des cantons d'Argenteuil-Nord, d'Argenteuil-Sud et de Cormeilles-en-Parisis.

Territoire[modifier | modifier le code]

De taille fort modeste, l'arrondissement d'Argenteuil se déploie sur une partie de la plaine de France et borde une portion de la rive droite de la Seine avant le confluent avec l'Oise.

L'arrondissement dans le département[modifier | modifier le code]

L'arrondissement rassemblait 34 % de la population du département au recensement de 2017. Avec 3 825 hab./km2 contre 986 hab./km2 en moyenne dans le département, la densité de population y est largement supérieure à celle du reste du Val-d'Oise et de la région Île-de-France (1 013,5 hab./km2 ).

Composition[modifier | modifier le code]

Composition jusqu'en 2016[modifier | modifier le code]

L'arrondissement comprenait sept communes et sept cantons. Cependant, les deux divisions administratives ne se chevauchent pas nécessairement. Si les cantons de Sannois et de Bezons correspondaient exactement aux communes du même nom, la ville d'Argenteuil était séparée en trois cantons, alors que les cantons d'Herblay et de Cormeilles-en-Parisis regroupaient chacun deux communes.

Les sept cantons[modifier | modifier le code]

Dans les faits, le canton le plus peuplé est le canton de Cormeilles-en-Parisis (36 826 habitants en 1999), le moins peuplé celui de Sannois (25 349 habitants en 1999) et le plus vaste celui d'Herblay (14,76 km²), le moins étendu celui de Bezons (4,16 km²).

Les sept communes[modifier | modifier le code]

Ce sont les communes d'Argenteuil, Bezons, Cormeilles-en-Parisis, Montigny-lès-Cormeilles, Herblay, La Frette-sur-Seine et Sannois.

En moyenne, les communes, comme les cantons par ailleurs, comptent 29 980 habitants et recouvrent chacune 7,5 km². Ces chiffres cachent cependant de fortes disparités. La commune la plus peuplée, Argenteuil, compte en effet 93 961 habitants en 1999 et La Frette-sur-Seine seulement 4 378. Argenteuil est la commune la plus vaste de l'arrondissement (17,22 km²), La Frette-sur-Seine la plus petite (2,02 km²). S'agissant de la densité de population, Bezons est la plus dense (6 325 habitants au km²) et Herblay la moins dense (1 812 habitants au km²).

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

L'arrondissement comptait[Quand ?] une communauté de communes, une communauté d'agglomération et une commune hors intercommunalité. La communauté de communes du Parisis, qui regroupe six communes, dont deux dans l'arrondissement de Pontoise et les communes de Cormeilles-en-Parisis, Herblay, la Frette-sur-Seine et Montigny-lès-Cormeilles. Argenteuil et Besons sont réunis au sein de la communauté d'agglomération Argenteuil-Bezons. Enfin, Sannois ne fait partie d'aucune structure intercommunale à fiscalité propre.

Découpage communal depuis 2017[modifier | modifier le code]

La composition de l'arrondissement a été modifiée par l'arrêté du prenant effet au [1]. Au , l'arrondissement groupe les 17 communes suivantes[2] :

Sous-préfets[modifier | modifier le code]

Liste des sous-préfets successifs
Période Identité Fonction précédente Observation
1977 1980 Philippe de Mazières
2018 En cours      


Démographie[modifier | modifier le code]

En 2017, l'arrondissement comptait 415 390 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2017
170 703188 730192 635204 695209 860227 012233 254412 334415 390
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]