Saint-Victor (Allier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Victor.

Saint-Victor
Saint-Victor (Allier)
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Allier
Arrondissement Montluçon
Canton Montluçon-1
Intercommunalité Montluçon Communauté
Maire
Mandat
Jean-Pierre Guérin
2014-2020
Code postal 03410
Code commune 03262
Démographie
Gentilé Saint-Victoriens[1]
Population
municipale
2 118 hab. (2015 en augmentation de 4,23 % par rapport à 2010)
Densité 91 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 23′ 44″ nord, 2° 36′ 32″ est
Altitude Min. 187 m
Max. 372 m
Superficie 23,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte administrative de l'Allier
City locator 14.svg
Saint-Victor

Géolocalisation sur la carte : Allier

Voir sur la carte topographique de l'Allier
City locator 14.svg
Saint-Victor

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Victor

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Victor
Liens
Site web saint-victor.org

Saint-Victor est une commune française, située dans le département de l'Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Saint-Victor est située au nord de Montluçon, dans la communauté d'agglomération Montluçon Communauté.

Ses communes limitrophes sont[2] :

Communes limitrophes de Saint-Victor
Vaux Estivareilles
Saint-Victor Verneix
Domérat Désertines
Montluçon
Saint-Angel

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par le Cher.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Victor est traversée par la route départementale 2144, ancienne route nationale 144 reliant Bourges, Saint-Amand-Montrond et Vallon-en-Sully au nord, à Montluçon au sud. Cette route rejoint, entre le chef-lieu et le village de Bel-Air, l'autoroute A714 (échangeur 36) en direction de Paris et Clermont-Ferrand par l'autoroute A71 à péage ; cette autoroute est prolongée à l'ouest par la route nationale 145 - E62 en direction de Châteauroux, Guéret et Limoges et joue le rôle de contournement pour l'agglomération montluçonnaise[2].

L'échangeur 36 dessert le village de Bel-Air, la zone d'activités Porte du Val de Cher (ex-ZAC du Pont des Nautes) et le parc Mécatronic, installés en bordure de la RD 2144[SV 1]. Au sud-ouest du territoire communal, l'échangeur 37 de ce contournement dessert la technopole de la Loue et une zone d'activités[2].

En rive gauche du Cher, la route départementale 301 relie la zone industrielle de Pasquis à Montluçon au sud et Vaux au nord, via la partie orientale du technopôle de la Loue et le lieu-dit Perreguines. La RD 601 relie les RD 301 et 302 à Domérat par le village de Passat. Enfin, la RD 302 relie les rives gauche et droite du Cher par le centre-ville, puis continue vers le village de Thizon (au nord-est de la commune) puis la commune voisine de Verneix[2].

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Le réseau de transport en commun de Montluçon Communauté, Maelis, dessert la commune. Saint-Victor est traversée par la ligne E du réseau, reliant la commune à Domérat (Côte de Crevant) via le Pont des Nautes, le village de Bel-Air, et au-delà vers Désertines, la place Saint-Pierre et le lycée Paul-Constans à Montluçon, à raison d'un bus par heure[3].

Le centre aqualudique de la communauté d'agglomération, situé sur le territoire communal, est desservi par la ligne D, terminus d'une ligne reliant le centre commercial de Prémilhat, ainsi que par la ligne M2 du transport à la demande, reliant le centre à la mairie de Saint-Victor puis au village de Thizon[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal est composé de dix-neuf membres, dont cinq adjoints[SV 2].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Bernard Dillard DVD Conseiller général
mars 2014 en cours
(au 15 mai 2018)
Jean-Pierre Guérin[4] DVD Retraité

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2015, la commune comptait 2 118 habitants[Note 1], en augmentation de 4,23 % par rapport à 2010 (Allier : -0,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
609626735872843840815805830
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
802845818862879857838804792
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
7867707507228488988828111 159
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 0851 0711 0471 3321 7521 9572 0102 0122 014
2013 2015 - - - - - - -
2 0972 118-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Saint-Victor dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Elle gère une école élémentaire[9].

Les élèves poursuivent leur scolarité au collège de Désertines[10], puis dans les lycées de Montluçon[11].

Sports[modifier | modifier le code]

La commune compte plusieurs associations sportives, dont l'Union Sportive de Saint-Victor, club de football[SV 3].

Le centre aqualudique, propriété de la communauté d'agglomération Montluçon Communauté, a été inauguré en 2006[12].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Passat.
  • Église Saint-Victor du XIIIe siècle, entièrement restaurée.
  • Château de Thizon.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  • Site de la mairie :
  1. « Les zones économiques » (consulté le 26 novembre 2018).
  2. « Les élus » (consulté le 26 novembre 2018).
  3. « Associations sportives » (consulté le 26 novembre 2018).
  • Autres références :
  1. « Saint-Victor (03410) », sur habitants.fr, SARL Patagos (consulté le 26 novembre 2018).
  2. a b c et d Géoportail (consulté le 26 novembre 2018).
  3. a et b Plan du réseau Maelis [PDF], 5 novembre 2018 (consulté le 26 novembre 2018).
  4. « Liste nominative des communes de l'Allier » [PDF], Association des maires et présidents de communautés de l'Allier, (consulté le 26 novembre 2018).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Annuaire : Résultats de recherche », Ministère de l'Éducation nationale (consulté le 26 novembre 2018).
  10. « Sectorisation des collèges du département de l'Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le 26 novembre 2018).
  11. « Sectorisation des lycées - 2GT - Allier » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Allier, (consulté le 26 novembre 2018).
  12. « Centre aqualudique », Communauté d'agglomération Montluçon Communauté (consulté le 26 novembre 2018).
  13. Site d'Agis Peintures.