Mitsou Gélinas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mitsou et Gélinas.
Mitsou
Description de cette image, également commentée ci-après
Mitsou en 1993
Informations générales
Nom de naissance Mitsou Annie Marie Gélinas
Naissance (47 ans)
Québec, (Drapeau du Canada Canada)
Activité principale Chanteuse
Femme d'affaires
Animatrice de radio
Actrice
Genre musical pop, dance
Années actives 1975-1981, 1988-présent
Labels Isba, Sony BMG
Site officiel http://www.mitsou.com/

Mitsou Annie Marie Gélinas, née le à Québec, Canada est une animatrice, femme d'affaires, chanteuse, actrice et comédienne canadienne. Après joué dans l'émission Terre Humaine, elle devient chanteuse sous le nom de Mitsou au cours des années 80 et 90 qui remportera au succès au Québec et au Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mitsou Annie Marie Gélinas naît le 1er septembre 1970 dans le quartier Loretteville dans l'arrondissement La Haute-Saint-Charles[1] à Québec. Elle est la petite-fille de l'acteur et dramaturge québécois Gratien Gélinas également la sœur d'Abeille Gélinas. Le nom « Mitsou » (francisation de Mitsu qui signifie « miel » en japonais).

Carrière[modifier | modifier le code]

débuts (1975-1981)[modifier | modifier le code]

Elle fait ses premiers pas à la télévision à l'âge de cinq ans dans la publicité. De 9 ans à 11 ans, elle obtient le rôle d'Anouk dans le feuilleton télévisé Terre humaine.

Ascension (1988-1989)[modifier | modifier le code]

Mitsou a commencé à chanter dès son adolescence. À 17 ans, en 1988, elle enregistre son premier album, El Mundo, dont est extrait un premier single, Bye Bye Mon Cowboy. Ce titre connait un très grand succès au Québec, ainsi que dans le reste du Canada, ce qui est très rare pour une chanson en français. L'album est lui-même un succès dans tout le Canada. Les extraits Les chinois, La corrida et Los Amigos suivent, obtenant un large succès au Québec.

Succès commercial, scandale & cinéma (1990-1996)[modifier | modifier le code]

En 1990, elle publie un second album, Terre des Hommes, lancé lors d’un événement monstre aux Foufounes électriques, temple montréalais de la culture alternative.

La première chanson, Mademoiselle Anne, ne lui assure pas une même reconnaissance pancanadienne, mais le second extrait de cet album, Dis-Moi, Dis-Moi, connaît un succès fracassant, entre autres grâce à un clip controversé en raison de nudité. Ce clip, lancé seulement quelques mois après Justify My Love de Madonna, se voit interdit par MuchMusic (sauf lors d'une émission spéciale, Too Much 4 Much, qui faisait visionner tous les clips bannis avec un forum et un groupe de discussion). MusiquePlus, la station québécoise, soutient Mitsou en diffusant le clip très souvent. Les autres extraits de l'album sont A Funny Place (The World Is) et Lettre à un cow-boy qui fut surtout populaire en radio.

Mitsou donne la même année un spectacle au Spectrum dans le cadre des FrancoFolies de Montréal.

En 1992, paraît l'album Mitsou, destiné au marché anglophone nord-américain, sorte de compilation de 10 succès de la chanteuse (dont certaines nouvelles chansons : Deep Kiss, Heading West...). Le même concept sera plus ou moins reproduit sous la forme de l'album Heading West, compilation destinée, elle, au marché québécois (incluant un remix de la chanson Bye bye mon cow-boy).

La même année, Mitsou est en tête d’affiche dans les films Coyote et Prince Lazure, sortis simultanément.

En 1993, l’album Tempted, son premier disque anglophone, paraît au Canada. Plusieurs grands noms de la pop américaine, Narada Michael Walden, Dereck Bramble et RuPaul, entre autres, prennent part à sa création. Malheureusement, un changement de responsables à la direction d’Hollywood Records empêche la sortie de l’album aux États-Unis; un recentrage qui affecte plusieurs artistes affiliés à la compagnie. En 1994 parait Le Yaya avec un succès mitigé.

Sensible à la cause du SIDA, Mitsou se soumet à un test de dépistage en direct dans le cadre de l’émission Studio libre. Elle multipliera ensuite les interventions médiatiques dans le but de sensibiliser le grand public à ce fléau mondial.

Mitsou participe cette même année à une campagne publicitaire sur les nouveaux modèles de Golf. Elle lance également la vidéo En forme avec Mitsou.

En 1995 – 1996, elle fait ses débuts en tant qu’animatrice et chroniqueuse, d’abord aux côtés de Jean-Michel Dufaux, qui anime avec elle l’émission estivale C’est chaud, diffusée sur les ondes de TQS, puis aux côtés du vétéran Jean-Pierre Coallier, en tant que chroniqueuse, à l’émission Les Amuse-gueules sur le réseau TVA.

En 1996, elle lance un album de Noël et met fin à sa collaboration avec son gérant et producteur de la première époque, Pierre Gendron des disques Tox.

Lancement en affaires, animation (1997-présent)[modifier | modifier le code]

En 1997, elle fonde Dazmo Musique. Cette PME se spécialise dans la création, la réalisation et la production d'effets sonores pour des publicités, des films et des musiques d'émissions de télévision. Elle crée ensuite Vidéo Assist et Vidéo M.T.L., spécialisé dans le service et la location d'équipement de caméras vidéos.

L'album personnel Mitsou (différent de celui de 1992) est lancé en 1999 sans remporter de succès populaire, mais recueillant plusieurs critiques élogieuses pour son audace et son raffinement. Cet album, dont Mitsou signe la plupart des textes, comprend les extraits Ouvre-moi, Les ronces, Si tu m'aimes encore, La vie sera et Les vieux.

En 2000, Mitsou se joint à l’équipe d’animation du Morning Show d’NRJ 94.3. Le Morning Show fait fureur auprès des 18-34 ans, qui l’élisent leur émission numéro un du matin pendant près de 12 ans. Automne 2012, la station Rythme fm en fait l'animatrice de son émission du retour à la maison, Heureux! Montréal, aux côtés de Sébastien Benoît.

En 2001, elle devient directrice du magazine québécois Clin d'œil.

En 2002, Mitsou produit l'album Mitsouvibe qui connut un bref succès grâce à un remix de la chanson À toi (You & I) dont l'original se trouvait sur l'album Mitsou de 1999. Cet opus, qui représente la dernière incursion de Mitsou dans le milieu de la musique, rassemble des remix de quelques-uns des plus grands succès de l’interprète et plusieurs compositions de Mitsou, Karl Wolf et Georges Acogny.

En 2003, elle obtient un rôle dans le film Les Invasions barbares de Denys Arcand.

De 2005 à 2007, elle anime l'émission de télévision Au Courant sur la chaîne CBC Newsworld. L'émission a d'ailleurs reçu une nomination en 2006 aux Gemini Awards dans la catégorie Best Talk Series.

En 2009, elle décroche le rôle de Vivianne Jobin, maîtresse du pianiste André Mathieu, dans le film sur la vie d'André Mathieu réalisé et scénarisé par Luc Dionne. Plus tard dans l'année, elle animera une émission hebdomadaire de cuisine santé sur les ondes de Radio-Canada en compagnie du Dr Richard Béliveau nommée: Kampaï ! À votre santé !. Également, devient le nouveau visage et porte-parole de la maison de cosmétiques Lise Watier.

Mitsou entamera une "conversation musicale" avec ses fans en lançant des singles au gré de ses inspirations sur son site Internet. La chanson "On vole", une collaboration de Mitsou et Creature, sera la première envolée. Elle pourra être téléchargée sur Mitsou.com et sur Itunes à la mi-mai 2011.

À partir du 15 février 2013, la tournée Clin d’œil Rock & Rose parcourt le Québec. Les six chanteuses qui en font partie, dont Mitsou, Nadja, France D'Amour ou Stéphanie Bédard, ont pour but de divertir mais aussi de sensibiliser et informer les gens à la cause du cancer du sein[2].

Autres[modifier | modifier le code]

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Mitsou Gélinas a marqué la musique québécoise des années 80 et 90 avec les chansons "Bye Bye Mon Cowboy", "Dis-moi, Dis-moi" et plusieurs autres. Au fils de sa carrière, elle s'est diverti en passant en passant par le cinéma, la télévision et la radio.

Image publique[modifier | modifier le code]

Alors en pleine ascension comme chanteuse, Mitsou proposa un style moins conventionnel plutôt provocateur et sensuel. Avec le vidéoclip "Dis-moi, Dis-moi" paru en 1990 soit quelques mois après celui "Justify My Love" de Madonna, il fut à son tour banni des ondes de MuchMusic qui fera jaser qu'aux États-Unis à l'émission Entertainment Tonight la qualifie de Madonna québécois[3].

Je n'essais pas d'être Madonna numéro 2, je veux juste être Mitsou. - Mitsou

Elle a marqué l'imagination des québécois dans le film Coyote pour une scène de sexe entre elle et l'acteur Patrick Labbé et la qualifiera de sex-symbol[4].

À la fin des années 90, elle adoptera un style plus conventionnel.

Style musical[modifier | modifier le code]

Mitsou se spécialisait dans la musique pop et dance. Dans les années 90, elle tente de conquérir le marché anglophone avec les album Heading West et Tempted qui n'ont malheureusement jamais paru aux États-Unis à cause d'un recentrage chez Hollywood Records.

Affaires[modifier | modifier le code]

Depuis ses débuts en 1997, elle fonde avec son conjoint l'entreprise d'effet sonore Dazmo Musique pour la télévision et le cinéma. Par la suite, elle se spécialise en location d'équipement de caméras avec Vidéo Assist et Vidéo M.T.L.

Entre 2001 et 2009, elle est directrice du magazine Clin d'œil.

De 2009 à 2011, elle est porte-parole pour les cosmétiques Lise Watier.

Côté internet, Mitsou possédait un blogue nommé Mitsou.com avant de lancer son site Web en 2010[5].

Engagements[modifier | modifier le code]

En 1994, le vidéoclip "J'ai Toujours Envie d'Aimer" aborde le terme de l'amour hétérosexuel que homosexuel. Ceci l'amènera à parler du sida qui attira l'attention des médias.

Depuis 2005, elle œuvre à titre de porte-parole de la Fondation du cancer du sein du Québec[Note 1],[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mitsou est la conjointe de Iohann Martin (le fils du défunt producteur de disques Yves Martin) depuis 1997. Le couple s'est marié le 26 août 2010 à Montréal. Elle est la belle mère de Kaia Watkins et la mère de Stella-Rose (2003) et Mila (2007).

Scandales[modifier | modifier le code]

Remerciements au Gala de l'ADISQ[modifier | modifier le code]

Lors de la cérémonie des prix Félix de 1988 que Gélinas est élu découverte de l'année. La chanteuse choque avec sa robe et plus choquante avec ses remerciements au micro[7].

J'avais peur de pas gagner. - Mitsou

Vidéoclip Dis-Moi Dis-Moi[modifier | modifier le code]

Suite à sa banalisation en 1990 pour des raisons de nudité par MuchMusic, sa station soeur au Québec (MusiquePlus) diffuse le vidéoclips sur ses ondes sous l’insu du réseau canadien en guise de soutien à l'artiste et qui entraînera une querelle entre deux stations.

A Question of Taste[modifier | modifier le code]

L'année suivante, MuchMusic diffuse l'émission spéciale A Question of Taste[8] dans laquelle Mitsou se défendra devant des spécialises de l'industrie de la presse écrite et de la télévision donc les dirigeants des communications et de la programmation de MuchMusic.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • El Mundo (Isba) 1988 (Platinum)
  • Terre des Hommes (Isba) 1990 (Gold)
  • Heading West (Isba) 1992
  • Mitsou (Hollywood Records) 1992 (U.S. compilation)
  • Tempted (TOX) 1993
  • Ya Ya (TOX) 1994
  • Noël (TOX) 1995
  • La Collection (Unidisc) 1997 (compilation)
  • Mitsou (Dazmo) 1999
  • Vibe EP (Dazmo) 2002

Singles[modifier | modifier le code]

  • "Bye Bye Mon Cowboy" (Isba) (1988) Québec #1 (6 semaines)
  • "Les Chinois" (Isba) (1989) Québec #2
  • "La Corrida" (Isba) (1989)
  • "Mademoiselle Anne" (Isba) (1990)
  • "Dis-Moi, Dis-Moi" (Isba) (1991)
  • "Lettre à un Cowboy" (Isba) (1991) Québec #1
  • "A Funny Place (The World Is)" (Isba) (1991)
  • "Deep Kiss" (Isba) (1992)
  • "Heading West" (Isba) (1992)
  • "Everybody Say Love" (1993)
  • "Le Yaya" (1994)
  • "Comme J'ai Toujours Envie D'Aimer" (1994)
  • "Ouvre-Moi" (1999)
  • "Si Tu M'Aimes Encore" (1999)
  • "Les Ronces" (1999)
  • "La Vie Sera" (1999)
  • "A Toi (You and I)" (2002)
  • "Bye Bye Mon Cowboy (vibe mix)" (2002)
  • "Mon Roi" (2002)
  • "On Vole" (2011)

Vidéoclips[modifier | modifier le code]

  • Bye bye mon cow-boy
  • Bye bye mon cow-boy (remix)
  • Les chinois
  • La corrida
  • Mademoiselle Anne
  • Dis-moi, dis-moi
  • A Funny Place (The World Is)
  • Lettre à un cow-boy
  • Deep Kiss
  • Deep Kiss (remix)
  • Heading West
  • Everybody Say Love
  • Le Yaya
  • Comme j'ai toujours envie d'aimer
  • Ouvre-moi
  • Si tu m'aimes encore
  • On vole

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La Fondation du cancer du sein du Québec est une organisation d'entraide, créé en 1994 par des femmes venant en aide à des proches atteintes d'un cancer du sein. L’organisation finance des projets de recherche et développe des services pour aider les personnes touchées par le cancer du sein ( famille et personne atteinte par cette maladie).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Ville de Québec - La Haute-Saint-Charles », sur www.ville.quebec.qc.ca (consulté le 14 juillet 2015)
  2. « Culture, 23 janvier 2013 », sur journaldemontreal.com, (consulté le 3 septembre 2013)
  3. QuebecJmenSouvnaisPu, « Mitsou indécente? », (consulté le 9 décembre 2017)
  4. jaybek89, « Mitsou Coyote Scene 1 », (consulté le 9 décembre 2017)
  5. www.mitsou.com
  6. (fr) Mot de la porte-parole de la Fondation du cancer du sein du Québec, Mitsou Gélinas
  7. QuebecJmenSouvnaisPu, « Mitsou éclaboussée », (consulté le 9 décembre 2017)
  8. boysonic19, « Madonna & Mitsou - A Question Of Taste (1991) », (consulté le 9 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]