Sylvain Gaudreault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaudreault.

Sylvain Gaudreault
Illustration.
Fonctions
Député à l'Assemblée nationale du Québec
En fonction depuis le
(11 ans, 6 mois et 26 jours)
Élection 26 mars 2007
Réélection 8 décembre 2008
4 septembre 2012
7 avril 2014
1er octobre 2018
Circonscription Jonquière
Législature 38e, 39e, 40e, 41e et 42e
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur Françoise Gauthier
Chef intérimaire du Parti québécois
Prédécesseur Pierre-Karl Péladeau
Successeur Jean-François Lisée
Ministre des Transports
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur Pierre Moreau
Successeur Robert Poeti
Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
Groupe politique Parti québécois
Prédécesseur Laurent Lessard
Successeur Pierre Moreau
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Chicoutimi, Canada
Parti politique Parti québécois
Diplômé de Université du Québec à Chicoutimi,
Université Laval
Profession Avocat, enseignant
Député de Jonquière

Sylvain Gaudreault, né le à Chicoutimi, est un homme politique québécois.

À la suite de l'élection générale de 2007, il est devenu député de Jonquière à l'Assemblée nationale du Québec, sous la bannière du Parti québécois, et a été réélu en 2008, 2012, 2014 et 2018.

Il a été porte-parole de l'opposition officielle en matière d'énergie de mars 2010 à août 2011 et en matière d'éducation primaire et secondaire et d'alphabétisation d'août 2011 à août 2012. Il a occupé les postes de ministre des Transports et de ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire dans le gouvernement Pauline Marois, et était porte-parole de l'opposition officielle en matière de développement durable, d'environnement et d'accès à l'information[1]. Du 6 mai 2016 au 7 octobre 2016, il est chef par intérim du Parti Québécois[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 8 juillet 1970 à Chicoutimi, Sylvain Gaudreault est député de Jonquière à l’Assemblée nationale du Québec.

Jusqu’à son élection, le , il était enseignant au Cégep de Jonquière.

Détenteur d’un baccalauréat en histoire à l’Université du Québec à Chicoutimi et d’un baccalauréat en droit de l’Université Laval, Sylvain Gaudreault fut chroniqueur pour le journal Le Quotidien durant plusieurs années.

Il est membre du Barreau du Québec de 1996 à 2010. Boursier de la fondation Jean-Charles-Bonenfant et stagiaire à l’Assemblée nationale du Québec, il a également été directeur général de la Fondation des parlementaires québécois Cultures à partager. Impliqué dans sa région, il a siégé au conseil d’administration de la Société historique du Saguenay et fut président du Centre de solidarité internationale du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Sylvain Gaudreault est aussi l'un des seuls ministres à avoir parlé de son homosexualité publiquement. L'homme de politique avait fait le point sur son orientation lors de son passage à l'émission Tout le monde en parle.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Résultats préliminaires

Élections générales québécoises de 2018
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sylvain Gaudreault (sortant) Parti québécois 14 887 48,4 % 4 890
     Benoit Rochefort Coalition avenir 9 997 32,5 % -
     Alexandre Duguay Libéral 3 029 9,8 % -
     Marcel Lapointe Québec solidaire 2 242 7,3 % -
     Jimmy Voyer Conservateur 337 1,1 % -
     Julie Sion Vert 296 1 % -
Total 30 788 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 69,3 % et 438 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur resultats.dgeq.org (consulté le 13 octobre 2018)


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sylvain Gaudreault — Assemblée nationale du Québec
  2. « Sylvain Gaudreault élu chef par intérim du PQ », sur TVA Nouvelles (consulté le 6 mai 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]