The Ashes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Ashes

Description de cette image, également commentée ci-après

L'urne qui symbolise les Ashes.

Généralités
Création 1882-83
Organisateur(s) International Cricket Council
Type / Format Test cricket
Périodicité 2 ans en moyenne
Participants Angleterre
Australie
Palmarès
Tenant du titre Angleterre (depuis 2009)
Plus titré(s) Australie (31 titres)
Records record de runs :
Drapeau : Australie Donald Bradman (5028)
record de wickets :
Drapeau : Australie Shane Warne (195)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Ashes 2013
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ashes.

The Ashes, littéralement « les Cendres », est une série de test-matchs de cricket qui oppose tout d'abord tous les deux ans puis récemment changé a un a les équipes d'Angleterre et d'Australie. Elle se tient alternativement dans les deux pays. Plusieurs rencontres constituent une série des Ashes, le plus souvent cinq.

En 1882, les Australiens remportent un test-match à The Oval à Londres et un faire-part de décès satirique publié dans un journal britannique signale la « mort du cricket anglais » dont les « Cendres seront transportées en Australie ». Une équipe anglaise effectue une tournée en Australie en 1882 et 1883 avec pour objectif symbolique de « regagner les cendres » et remporte ce qui est considéré comme la première série des Ashes. Des Australiennes remettent une urne de terre cuite contenant des cendres au capitaine de l'équipe. L'objet devient ultérieurement le symbole de la série.

Historique[modifier | modifier le code]

Naissance des Ashes[modifier | modifier le code]

La mort du cricket anglais est annoncée par le Sporting Times du 2 septembre 1882.

En 1882, une équipe d'Australie est en tournée en Angleterre face à l'équipe d'Angleterre. Un seul test-match est organisé. Il débute le 28 août à The Oval, et les Anglais en sont favoris[1]. Le lendemain, alors qu'ils ne doivent marquer que 85 courses dans leur seconde manche pour remporter la rencontre, ils perdent par sept courses d'écart. Fred Spofforth, avec sept guichets dans cette même manche, est le principal artisan de la victoire australienne[2].

Plusieurs faire-part de décès factices sont publiés dans la presse britannique dans les jours qui suivent[3]. L'un d'eux, écrit pour le Sporting Times, annonce la « mort du cricket anglais » dont les « cendres seront transportées en Australie » : « In affectionate remembrance of English cricket which died at The Oval, 29th August, 1882. Deeply lamented by a large circle of sorrowing friends and acquaintances, RIP. NB The body will be cremated and the ashes taken to Australia. », soit littéralement « En souvenir affectueux du cricket anglais, qui est mort à The Oval le 29 août 1882, profondément pleuré par un large cercle d'amis et de connaissances peinés. Qu'il repose en paix. N.B. : Le corps sera incinéré et les cendres seront transportées en Australie. »[4].

Une équipe anglaise menée par Ivo Bligh se rend en Australie en fin 1882, avec pour ambition de « regagner les Cendres », au sens figuré. Les Anglais remportent deux des trois premiers test-matchs disputés, contre un seul pour les Australiens. Un quatrième, organisé plus tard, ne fait officiellement pas partie de la même série[5]. Au cours de cette tournée, après un match amical dans l'État du Victoria, quelques Australiennes brûlent quelque chose (plusieurs hypothèses existent sur ce qu'elles ont brûlé), mettent les cendres dans une petite urne de terre cuite et l'offrent à Ivo Bligh. Cette urne devient le symbole des « cendres » regagnées[6].

Urne des Ashes[modifier | modifier le code]

L'urne des Ashes est conservée à Londres au Musée du Lords, Marylebone Cricket Club.

Format[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

La plupart des séries se sont jouées en 5 tests. Certaines se sont jouées en 4 (1938, 1975) ou en 6 matchs (1970-71, 1974-75, 1978-79, 1981, 1985, 1989, 1993, 1997). 293 matchs ont été joués (115 victoires australiennes, 92 anglaises, 86 nuls).

Tous les matchs d'une série se déroulent dans des stades différents.

En Australie, les terrains utilisés sont le Melbourne Cricket Ground (utilisé pour la première fois en 1876-77), le Sydney Cricket Ground (depuis 1881-82), l'Adelaide Oval (depuis 1884-85), le Gabba (depuis 1932-33) et le WACA (depuis 1970-71). Un test s'est joué au Brisbane Exhibition Ground en 1928-29.

En Angleterre les terrains utilisés sont The Oval (depuis 1880), Old Trafford (1884), Lord's (1884), Trent Bridge (1899), Headingley (1899) et Edgbaston (1902). Un test s'est joué au Bramall Lane de Sheffield en 1902. Sophia Gardens, à Cardiff, accueillera un test lors de l'édition 2009.

Séries[modifier | modifier le code]

1948 : The Invicibles (Australie)[modifier | modifier le code]

En 1948, la compétition se joue en Angleterre. L'Australie est emmenée par Don Bradman, considéré comme le meilleur cricketer de tous les temps. Les joueurs australiens sont surnommés The Invicibles, car ils jouèrent 36 matchs sur le sol anglais (en comptant les matchs de préparation) sans perdre une seule fois. Ils gagnèrent 27 matchs, et le score fut nul seulement 9 fois. Ils enlevèrent la série sur le score de 4-0.

Le match au stade The Oval est historique car il fut le dernier de Bradman sous les couleurs australiennes. Il lui suffisait de marquer 4 runs pour atteindre la barrière mythique (et toujours infranchie) d'une moyenne de 100 runs par manche, mais fut éliminé au bout de 2 balles jouées contre lui pour un score de zéro. Bradman pris donc sa retraite internationale avec une moyenne de 99.94 runs.

2005 : Angleterre[modifier | modifier le code]

2006-07 : Australie[modifier | modifier le code]

À domicile, l'Australie bat l'Angleterre par cinq victoires à zéro. Ce n'est que la deuxième fois dans l'histoire de la compétition qu'une équipe (à chaque fois l'Australie) remporte tous les matchs de la série.

2013[modifier | modifier le code]

La série 2013 se joue en Angleterre, détentrice des Ashes. L'Angleterre conserve l'urne en remportant les deux premiers test-matchs et en obtenant un match nul (draw) du fait de la pluie dans le troisième test-match.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Séries jouées[modifier | modifier le code]

Serie Saison Hôte Matchs Australie Angleterre Draws Résultat
1 18821883 Australie 3 1 2 0 Angleterre
2 1884 Angleterre 3 0 1 2 Angleterre
3 1884-1885 Australie 5 2 3 0 Angleterre
4 1886 Angleterre 3 0 3 0 Angleterre
5 1886-1887 Australie 2 0 2 0 Angleterre
6 1887-1888 Australie 1 0 1 0 Angleterre
7 1888 Angleterre 3 1 2 0 Angleterre
8 1890 Angleterre 3 0 2 1 Angleterre
9 1891-1892 Australie 3 2 1 0 Australie
10 1893 Angleterre 3 0 1 2 Angleterre
11 1894-1895 Australie 5 2 3 0 Angleterre
12 1896 Angleterre 3 1 2 0 Angleterre
13 1897-1898 Australie 5 4 1 0 Australie
14 1899 Angleterre 5 1 0 4 Australie
15 1901-1902 Australie 5 4 1 0 Australie
16 1902 Angleterre 5 2 1 2 Australie
17 1903-1904 Australie 5 2 3 0 Angleterre
18 1905 Angleterre 5 0 2 3 Angleterre
19 1907-1908 Australie 5 4 1 0 Australie
20 1909 Angleterre 5 2 1 2 Australie
21 1911-1912 Australie 5 1 4 0 Angleterre
22 1912 Angleterre 3 0 1 2 Angleterre
23 1920-1921 Australie 5 5 0 0 Australie
24 1921 Angleterre 5 3 0 2 Australie
25 1924-1925 Australie 5 4 1 0 Australie
26 1926 Angleterre 5 0 1 4 Angleterre
27 1928-1929 Australie 5 1 4 0 Angleterre
28 1930 Angleterre 5 2 1 2 Australie
29 1932-1933 Australie 5 1 4 0 Angleterre
30 1934 Angleterre 5 2 1 2 Australie
31 1936-1937 Australie 5 3 2 0 Australie
32 1938 Angleterre 5 1 1 3 Nul
33 1946-1947 Australie 5 3 0 2 Australie
34 1948 Angleterre 5 4 0 1 Australie
35 1950-1951 Australie 5 4 1 0 Australie
36 1953 Angleterre 5 0 1 4 Angleterre
37 1954-1955 Australie 5 1 3 1 Angleterre
38 1956 Angleterre 5 1 2 2 Angleterre
39 1958-1959 Australie 5 4 0 1 Australie
40 1961 Angleterre 5 2 1 2 Australie
41 1962-1963 Australie 5 1 1 3 Nul
42 1964 Angleterre 5 1 0 4 Australie
43 1965-1966 Australie 5 1 1 3 Nul
44 1968 Angleterre 5 1 1 3 Nul
45 1970-1971 Australie 7 0 2 5 Angleterre
46 1972 Angleterre 5 2 2 1 Nul
47 1974-1975 Australie 6 4 1 1 Australie
48 1975 Angleterre 4 1 0 3 Australie
49 1977 Angleterre 5 0 3 2 Angleterre
50 1978-1979 Australie 6 1 5 0 Angleterre
51 1981 Angleterre 6 1 3 2 Angleterre
52 1982-1983 Australie 5 2 1 2 Australie
53 1985 Angleterre 6 1 3 2 Angleterre
54 1986-1987 Australie 5 1 2 2 Angleterre
55 1989 Angleterre 6 4 0 2 Australie
56 1990-1991 Australie 5 4 1 0 Australie
57 1993 Angleterre 6 4 1 1 Australie
58 1994-1995 Australie 5 3 1 1 Australie
59 1997 Angleterre 6 3 2 1 Australie
60 1998-1999 Australie 5 3 1 1 Australie
61 2001 Angleterre 5 4 1 0 Australie
62 2002-2003 Australie 5 4 1 0 Australie
63 2005 Angleterre 5 1 2 2 Angleterre
64 2006-2007 Australie 5 5 0 0 Australie
65 2009 Angleterre 5 1 2 2 Angleterre
66 2010-2011 Australie 5 1 3 1 Angleterre
Serie Saison Hôte Matchs Australie Angleterre Draws Résultat

Bilan[modifier | modifier le code]

Équipe Séries Matchs
En Angleterre En Australie Total En Angleterre En Australie Total
Gagnées Nulles Gagnées Nulles Gagnées Nulles Gagnés Nulles Gagnés Nulles Gagnés Nulles
Angleterre 15 3 13 2 28 5 42 61 53 23 95 84
Australie 14 17 31 45 76 121
Total 32 32 64 148 152 300

Records[modifier | modifier le code]

Records collectifs[modifier | modifier le code]

Records individuels[modifier | modifier le code]

Joueur Équipe Record Saison/Période
Batteurs
Total de runs Donald Bradman Australie 5028[7] 1928-1948
Moyenne à la batte Donald Bradman Australie 89,78[8] 1928-1948
Total de runs en une manche Len Hutton Angleterre 364[9] 1938 (5e match)
Lanceurs
Total de wickets Shane Warne Australie 195[10] 1993-2007
Moyenne au lancer George Lohmann Angleterre 13,01[11] 1886-1896

Aspects sociaux-économiques[modifier | modifier le code]

Couverture médiatique[modifier | modifier le code]

Les Ashes dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans le troisième volet de l'œuvre de Douglas Adams, H2G2, intitulé "La Vie, l'Univers, et le reste", les robots de la planète Krikket dérobe l'urne des Ashes, où l'on apprend qu'il s'agit en fait du "Baton de Bois", l'une des pièces de la clé qui libérerait leurs maitres.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Derek Birley, A Social History of English Cricket, Aurum Press Ltd,‎ 1999 (réimpr. Aurum Press Ltd 2000, 2003), 400 p. (ISBN 1854106228) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) John Major, More Than A Game: The Story of Cricket's Early Years, Harper Collins,‎ 2007 (réimpr. Harper Collins), 416 p. (ISBN 000718364X) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]