Guichet (cricket)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme anglais wicket, en français « guichet », a plusieurs significations au cricket. Il désigne principalement l'un des deux ensembles de piquets de bois situés sur le terrain et défendus par les batteurs. Il peut aussi s'agir de l'élimination d'un batteur. Un lanceur qui élimine un batteur est crédité d'un guichet dans ses statistiques.

Significations[modifier | modifier le code]

Article principal : lexique du cricket.

Ensemble de piquets[modifier | modifier le code]

Un guichet est composé de trois stumps surmontés de deux bails.

Le guichet est, au cricket, un ensemble de trois piquets de bois verticaux alignés, surmontés de deux petits témoins horizontaux, en bois également[1]. Il y a deux guichets sur le terrain, parallèles l'un à l'autre, de part et d'autre du pitch. Les deux guichets sont distants de 20,12 mètres[2].

Les dimensions en sont précisées par la loi 8 des lois du cricket[2]. Les piquets verticaux, appelés stumps, sont cylindriques et répartis sur une largeur de 22,86 centimètres. Leur diamètre est compris entre 3,49 et 3,81 centimètres et leur hauteur au-dessus du terrain est de 71,1 centimètres[2].

Les petits témoins horizontaux sont les bails. Ils sont amovibles et mesurent 10,95 centimètres de long[2].

L'un des objectifs du batteur qui fait face au lancer est d'éviter que la balle ne touche le guichet et ne fasse tomber l'un ou les deux bails. Si le cas se présente, le batteur est éliminé[3].

Élimination d'un batteur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : élimination au cricket.
Le guichet (set de bois) de ce batteur a été touché par la balle : il est éliminé. L'élimination d'un batteur est appelée un guichet, et, dans ce cas d'élimination (bowled), un guichet est mis au crédit du lanceur adverse.

Le terme guichet signifie également l'élimination d'un des deux batteurs présents sur le terrain[1]. Dans certains cas, le joueur adverse qui a lancé la balle est crédité d'un guichet. C'est le cas lorsque le batteur est éliminé en étant bowled (la balle a touché le guichet), hit wicket (le joueur a touché involontairement le guichet), leg before wicket (obstruction à la destruction du guichet par une partie de son corps), caught (la balle a été attrapée au vol après avoir touché la batte du batteur) ou stumped (le guichet a été détruit avec la balle par le gardien de guichet adverse alors que le batteur, en dehors de sa zone sûre, a manqué la balle).

Le nombre de guichets pris par un lanceur, c'est-à-dire le nombre de joueurs adverses qu'il a éliminés, est l'un des critères servant à évaluer ses performances[4].

Autres acceptions[modifier | modifier le code]

Wicket est parfois un synonyme de pitch, la bande rectangulaire située au milieu du terrain et sur laquelle se situe les deux guichets[1].

Le total de courses accumulées lorsque les deux mêmes batteurs sont sur le terrain est un partnership. On parle de partnership pour le premier guichet pour désigner le total des courses accumulées par les deux premiers batteurs de la manche, de partnership pour le deuxième guichet pour toutes les courses accumulées entre la première élimination d'un batteur et l'élimination suivante d'un autre batteur, et ainsi de suite[5].

On dit que l'équipe qui passe à la batte en dernière « gagne par n guichets » s'il lui reste n+1 joueurs non éliminés (il lui restait n éliminations possibles, sachant qu'il faut deux batteurs sur le terrain).

Records[modifier | modifier le code]

Article détaillé : statistiques au cricket.

Records du nombre de guichets pris par des lanceurs (c'est-à-dire du nombre de joueurs dont l'élimination est à mettre à leur crédit) :

Records internationaux
Test cricket[6] One-day International[7] Twenty20 International[8]
Muttiah Muralitharan (Sri Lanka, 751) Wasim Akram (Pakistan, 502) Plusieurs joueurs (15)[9]
Records généraux
First-class cricket[10] List A cricket[11] Twenty20[12]
Wilfred Rhodes (Angleterre, 4204) Wasim Akram (Pakistan, 882) Tyron Henderson (Afrique du Sud, 73)
Statistiques à jour au 31 juillet 2008
Les joueurs en activité sont en gras

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Martin Williamson, A glossary of cricket terms, Cricinfo.com
  2. a, b, c et d (en) Laws of cricket - Law 8 sur le site du MCC
  3. (en) Laws of cricket - Law 30 sur le site du MCC
  4. (en) A basic guide to the game - Statistics and good performances, Cricinfo.com
  5. (en) A basic guide to the game - More weird names, Cricinfo.com
  6. (en) Most wickets in career - Test matches, Cricinfo.com
  7. (en) Most wickets in career - One-Day Internationals, Cricinfo.com
  8. (en) Most wickets in career - Twenty20 Internationals, Cricinfo.com
  9. Peu de matchs de Twenty20 International ont été joués à ce jour.
  10. (en) Most wickets in career - First-class matches, Cricinfo.com
  11. (en) Most wickets in career - List A matches, Cricinfo.com
  12. (en) Most wickets in career - Twenty20 matches, Cricinfo.com

Articles connexes[modifier | modifier le code]