Saint-Pol-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Pol.
Saint-Pol-sur-Mer
Mairie
Mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Dunkerque
Canton Dunkerque-Ouest
Intercommunalité Communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral
Commune Dunkerque
Statut Commune associée
Date de fusion 2010
Maire délégué Christian Hutin
Code postal 59430
Code commune 59540
Démographie
Gentilé Saint-Polois
Population 21 860 hab. (2009)
Densité 4 253 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 01′ 53″ N 2° 20′ 38″ E / 51.0313888889, 2.34388888889 ()51° 01′ 53″ Nord 2° 20′ 38″ Est / 51.0313888889, 2.34388888889 ()  
Altitude Min. 1 m – Max. 15 m
Superficie 5,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 15.svg
Saint-Pol-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 15.svg
Saint-Pol-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Pol-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Pol-sur-Mer
Liens
Site web http://www.ville-saintpolsurmer.fr
Logo de la commune

Saint-Pol-sur-Mer (Sint-Pols-aan-Zee en flamand[1]) est une commune associée à Dunkerque (depuis le 9 décembre 2010), située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Saint-Pol-sur-Mer est une ville entre le port Est de Dunkerque, le quartier de Petite-Synthe et Fort-Mardyck.

Elle se situe dans la région naturelle du Blootland qui se caractérise par les paysages très plats et de nombreux canaux. Sa superficie est de 5,14 km². Saint-Pol-sur-Mer est reliée à Lille (80 km) et Paris (300 km) par l'autoroute française A25, au Tunnel sous la Manche via Calais par l'A16/E40, et à Bruxelles par l'A16/E40.

Climat[modifier | modifier le code]

La station météorologique la plus proche de Saint-Pol-sur-Mer est celle située dans le port[2]. La ville dispose d'un climat dit « tempéré océanique », ce qui implique de nombreuses précipitations et une variation assez faible des températures entre l'hiver et l'été[3].

Ville Ensoleillement Pluie Neige Orage Brouillard
Paris 1 797 h/an 642 mm/an 15 j/an 19 j/an 13 j/an
Brest 1 749 h/an 1 109 mm/an 9 j/an 11 j/an 74 j/an
Strasbourg 1 637 h/an 610 mm/an 30 j/an 29 j/an 65 j/an
Nîmes 2 669 h/an 762 mm/an 3 j/an 24 j/an 11 j/an
Saint-Pol-sur-Mer[4] 1 900 h/an 675 mm/an 11 j/an 11 j/an 34 j/an
Moyenne nationale 1 973 h/an 770 mm/an 14 j/an 22 j/an 40 j/an
Nuvola apps kweather.svg  Relevés de la station météorologique du port 1961-1990 [5]
Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures minimales moyennes (°C) 2,2 2,2 3,8 6 9,1 12,1 14,3 14,6 12,8 9,7 5,7 3,3 8
Températures moyennes (°C) 4,3 4,4 6,4 8,6 12 14,8 17 17,4 15,7 12,5 8 5,4 10,5
Températures maximales moyennes (°C) 8,4 9 10,4 12 16,1 18,6 20,9 21,3 19,6 16 11,4 8,6 13,6
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 57,4 42,1 52,1 47,6 46,3 52,4 53,3 48,1 61,6 72,6 81,5 60,6 675,7
Nombres de jours de vent 15,8 10,9 12,1 7,3 5,3 5,5 5,1 5,5 7,4 9,1 9,1 11,7 101,2

Communications[modifier | modifier le code]

Le réseau ferroviaire et routier du Nord-Pas-de-Calais
Réseau routier

Saint-Pol-sur-Mer se trouve à proximité de l'A25, elle commence à Petite-Synthe et on y accède depuis l'ouest de Saint-Pol du côté de Fort-Mardyck, l'autoroute permet de rallier Lille et Paris (via l'A1), elle est également proche de l'A16/E40, liant Calais,Boulogne-sur-Mer, et le tunnel sous la Manche, les sorties sortie 27 sortie 29 sortie 30 desservent Saint-Pol-sur-Mer via Petite-Synthe.

Réseau ferroviaire

Saint-Pol-sur-Mer ne dispose pas de gare, la plus proche étant la gare de Dunkerque. Celle-ci assure des liaisons ferroviaires directes à destination de Paris (à 1 h 35 ou 2 h en TGV, selon les liaisons), Lille (à 35 minutes), Arras et Calais (trois liaisons par jour, sauf les dimanches et fêtes).

Liaison aérienne

L'aérodrome le plus proche est celui de Marck, à côté de Calais. L'aéroport de Lille est quant à lui à une heure de route environ de Saint-Pol.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Article détaillé : DK'Bus Marine.

Saint-Pol-sur-mer au même titre que les autres communes de la communauté urbaine est desservie par la société DK'Bus Marine. Parmi les 10 lignes de bus, 4 passent par Saint-Pol-sur-Mer. Le trajet des lignes dépend de l'heure et de la période (scolaire ou vacances/férié), ainsi on a par exemple le « 2A » et le « 2 ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-Pol au début du XXe siècle, était alors relié à Dunkerque par une ligne de tramway hippomobile, qui sera transformé en tramway électrique du réseau urbain en 1912

La commune fut créée en 1877 par détachement de la commune de Petite-Synthe (commune aujourd'hui disparue, car fusionnée avec Dunkerque en 1972). Elle doit son nom à l'estaminet qui se trouvait à l'entrée de la ville : « le Saint Pol » ainsi baptisé en mémoire du Chevalier de Saint-Pol-Hécourt, compagnon du fameux corsaire dunkerquois Jean Bart. En 1889 on ajouta « sur Mer », cela avant que Dunkerque n'achète en 1912 les terrains situés en bord de mer pour agrandir son port.

Le , les conseils municipaux de Dunkerque et Saint-Pol-sur-Mer ont délibéré en faveur d'une fusion-association qui créerait une nouvelle entité de 94 187 habitants. Bien que cette procédure ne soit pas encore obligatoire (elle l'est devenue depuis le 1er janvier 2005), le préfet a exigé un référendum auprès de la population. La consultation a eu lieu le , cette fois sur trois communes, Dunkerque, Saint-Pol-sur-Mer et Fort-Mardyck. Bien que le oui ait recueilli 54 % des suffrages exprimés, il n'a obtenu que 24,25 % des inscrits au lieu des 25 % que requiert la loi, le préfet a donc refusé la fusion.

  • 2010 : Suite à la décision du Conseil d'État d'annuler l'arrêté du préfet, le projet de fusion est de nouveau à l'ordre du jour[6].
  • : Le préfet ayant autorisé les conseils municipaux à de nouveau statuer sur le sort du projet, les 3 conseils municipaux votent une nouvelle fois en faveur de la fusion-association.
  • : Le préfet ayant pris acte de la volonté des conseils municipaux, il accepte la fusion qui prend effet le [7].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Coat of Arms of Saint-Pol-sur-Mer.svg

Les blasons de Saint-Pol-sur-Mer : "Écartelé en sautoir : en chef d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules ; à dextre et à senestre, de sinople au lion d'or couronné du même ; en pointe d'or à la lyre de gueules ; un sautoir dentelé de sable brochant de la partition."

  • En hommage à Guynemer, la commune a utilisée jusqu'aux années 80 un autre blason : "D'or au lion de sable, armé et lampassé de gueules mis au premier canton avec un nuage d'argent démarrant du deuxième canton contenant en haut à droite un biplan argent de la guerre 1914/1918 et en bas à gauche une cigogne tenant dans son bec une banderole où est inscrit GUYNEMER et en pointe 5 pales de Vaire sinople séparées de 4 pales d'argent."[8]
Nuvola apps important square.svg

Différences entre dessin et blasonnement : le sautoir du dessin n'est pas dentelé mais engrêlé.

blason

Drapeau[modifier | modifier le code]

La ville de Saint-Pol-sur-Mer a son propre drapeau :

Drapeau de la commune de Saint-Pol-sur-Mer (59) Nord-France.svg

"Fascé de 6 pièces de sinople et d'argent[9]."

Administration[modifier | modifier le code]

Saint-Pol-sur-Mer dans son canton et son arrondissement

Saint-Pol-sur-Mer est une commune associée à Dunkerque depuis le 9 décembre 2010, elle dispose donc d'un conseil consultatif présidé par un maire délégué. Les membres de ce conseil siègent également au conseil municipal de Dunkerque. Le maire Délégué de Saint-Pol-sur-Mer est actuellement Christian Hutin, également député de la circonscription.

La commune associée appartient également au canton de Dunkerque-Ouest, qui comprend une partie de Dunkerque et la commune de Cappelle-la-Grande. L'actuelle conseillère général est Marie Fabre.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[10]
Période Identité Étiquette Qualité
1879 Alexandre Capon
(premier maire)
   
1879 1910 Georges Vancauwenberghe[11] Progressistes Industriel,
Conseiller général du Canton de Dunkerque-Ouest (1905-1922),
Président du Conseil général du Nord (1910-1922).
1910 1919 Leon Marquis    
1929 Lucien Rambout    
1929 1942 Charles Duriez    
1942 1945 Charles Delacre    
septembre 1945 Auguste Caffier    
mars 1947 Marceau Pladys PCF  
1953 Hyppolyte Jouve    
1953 1959 Monsieur Vanhersecke    
1966 Gaston Tirmarche PCF Docker au Port autonome de Dunkerque.
mars 1971 Jules Hemeilrijk    
juin 1995 Gaston Tirmarche PS
(il avait quitté le PCF entretemps)
Conseiller général du Canton de Dunkerque-Ouest (1971-2001),
Vice-président de la Communauté urbaine de Dunkerque.
décembre 2010 Christian Hutin MRC
(élu avec l'étiquette RPR en 1995)
Député de la Douzième circonscription du Nord,
Vice-président de la Communauté urbaine de Dunkerque[12].
Les données manquantes sont à compléter.

Liste des maires-délégués[modifier | modifier le code]

Liste des maires-délégués successifs représentant Saint Pol sur Mer au conseil municipal de Dunkerque
Période Identité Étiquette Qualité
2010 en cours Christian Hutin MRC Député de la Treizième circonscription du Nord depuis 2012[13],
Député de la Douzième circonscription du Nord de 2007 à 2012,
Vice-président de la Communauté urbaine de Dunkerque[12].
Les données manquantes sont à compléter.

Lors des dernières élections municipales, Christian Hutin a été élu des le premier tour avec 100 % des suffrages[14]. Non pas qu'il fit l'unanimité, mais il était à la tête de la seule liste en compétition, unique cas pour une ville de cette importance dans le Nord-Pas-de-Calais[15]. En conséquence, l'intégralité de la liste de Christian Hutin compose le conseil municipal de 35 sièges. Sur les 15 766 électeurs, 7 695 se sont exprimés, soit une abstention de 51,19 %. De plus, il y a eu 17,76 % de bulletin blanc. Dans l'absolu en comptant l'abstention et les bulletins blancs comme l'opposition, le maire élu recueille 40,1 % des voix.

Précédents suffrages[modifier | modifier le code]

  • Élection européenne :

Saint-Pol-sur-Mer n'a pas suivi la moyenne nationale. En effet les socialistes arrivent en tête en recueillant 23,49 % (nat:16,48 %) des suffrages, second le FN ayant recueilli 16,19 % (6,34 %), arrive ensuite Europe Écologie avec 13,54 % (16,28 %),la liste de l'UMP arrive 4e avec 10,73 % (27,87 %)[16], Les autres ayant moins de 8 %. L'abstention est plus élevée que la moyenne nationale, elle vaut 67,58 %(59 35 %).

Pour cette élection également les résultats ne suivent pas les scores nationaux bien que le PS arrive également en tête avec 35,46 %(28,90 %), arrive ensuite la liste du FN avec 24,24 %(9,81 %), 3e le parti communiste avec 7,46, puis les Verts obtiennent 5,85 %(7,41 %), l'UDF recueille 5,59 %(11,96 %), enfin l'UMP obtient 5,52 %(16,64 %)[17]. Les autres listes recueillent moins de 5 %. L'abstention étant de 63 %, ce qui suit est plus élevée que la moyenne nationale de 57,24 %[18].

  • Élection présidentielle :

La ville a suivi la moyenne nationale en donnant 54,50 %(53,06%) des voix à Nicolas Sarkozy contre45,50 %(46,94 %) pour Ségolène Royal, l'abstention étant de 23,38 %(16,03 %)[19]

Saint-Pol a relativement pas voté massivement pour Jacques Chirac qui n'obtient «que» 67,70 %(82,21 %) de ses voix, et donc 32,30 %(17,79 %) pour Jean-Marie Le Pen, l'abstention ayant été de 23,86 %(20,29 %)[20]. À noter que Lionel Jospin recueille au premier tour 16,28 %, Jean-Marie Le Pen obtient 30,29 % et Jacques Chirac est accrédité de 10,91 % des voix. L'abstention étant de 29,92 %[21].

Au cours du 1er tour du 21 mars, les Saintpolois ont voté principalement pour 2 listes : celle de Daniel Percheron du PS à 41,05 % (reg: 29,89 %) et celle de Carl Lang du FN à hauteur de 27,18 % (17,94 %), le 3e, le candidat UMP, Jean-Paul Delevoye est largement battu avec 6,38 % (17,27 %). Au soir du second tour, la liste vainqueur à Saint-Pol est celle de Daniel Percheron avec 61,18 % des voix, ce qui est supérieur à la moyenne régionale de 51,84 %, ce qui lui permet d'avoir 73 sièges au conseil régional. Contrairement à Saint-Pol où elle fait un score de 11,71 %, la liste UMP termine seconde avec 28,43 % dans la région, elle obtient ainsi 24 sièges, enfin la liste frontiste performe à Saint-Pol où elle réunit 27,11 % des voix, contre 19,73 % dans le Nord-Pas-de-Calais, ayant 16 sièges[22],[23].

Le premier tour offre un duel entre le socialiste Jean Le Garrec ayant recueilli 20,91 % (cir:30,45 %)des voix et la frontiste Marion Auffray obtenant 19,42 %(17,89 %), bien que Christian Hutin ait recueilli 36,36 % des suffrages de la villes, il n'est pas au second tour car il ne recueille sur la circonscription que 17,13 %.Lors du second tour, Jean Le Garrec est élu avec 60,79 % (64,19 %) des voix devant son adversaire recueillant 39,21 % (35,91 %). L'abstention ayant été de 49,17 % au second tour contre 41,64 % au premier[24].

Lors du premier tour, seuls les deux candidats du second tour recueillent plus de 8 % des voix, Christian Hutin (DVG) qui obtient 57,95 % (37,08 %) des bulletins et Jacqueline Gabant accréditée de 18,69 % (23,17 %), 47,39 % des Saintpolois étant abstentionnistes. Au second tour, Christian Hutin est élu avec 72,54 % (63,95 %) des suffrages devant Jacqueline Gabant soutenue par 27,46 (36,05 %), le taux d'abstention a été de 46.70 %[25]. On peut remarquer qu'une nouvelle fois, la ville a voté dans des proportions différentes que les autres villes[26].

  • Élection municipale :

Une fois encore, les municipales saintpoloises opposent très peu de liste, deux cette fois-ci: la liste de gauche de Christian Hutin l'emporte à la majorité absolue au premier tour avec 74,08 % des suffrages contre 25,92 % pour la liste de divers gauche. 34,57 % des Saintpolois ne se sont pas déplacés au urnes[27].

  • Élection cantonale :

À l'issue du premier tour, la socialiste Marie Fabre et la candidate de l'UMP Jacqueline Gabant arrivent en tête avec respectivement 44,81 %(can:48,59 %) des voix et 21,55 % (19,32 %). Arrivent ensuite Marcel Lefevre (Les Verts) à 14,09 % (13,48 %), la frontiste Françoise Coolzaet créditée de 12 88 % des suffrages (11,20 %) et enfin le candidat du PC Fabrice Kharfallah avec 6,68 % des voix (6,54 %). Lors du second tour, Marie Fabre remporte le canton de Dunkerque-Ouest, haut la main, l'élection puisqu'elle recueille 76,60 % des voix dans la ville, et au total 75,01 % dans le canton[28]. L'abstention saintpoloise ayant été au premier tour de 51,21 % et de 64,57 % au second[29], la différence d'abstention entre les deux tours peut s'expliquer que les saintpolois n'aient pas voulu se déplacer uniquement pour les cantonales, en effet lors du premier tour, ils votaient à la fois pour les municipales que pour les cantonales, M.Hutin ayant été élu dès le premier tour, les municipales ne se déroulaient pas le dimanche suivant.

  • Référendum sur la Constitution européenne du :
    • Saint-Pol-sur-Mer a très largement voté contre la constitution européenne puisqu'elle accorde 74,83 % (nat:54,68 %) au « non » et 25,17 % (45,32 %) pour le « oui ». L'abstention ayant été de 36,23 %(30,66 %)[30]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1881 est connue à travers les recensements de la population effectués à Saint-Pol-sur-Mer depuis cette date :

1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
4 406 5 200 6 312 7 492 9 031 9 799 10 258 10 492 11 658
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
12 422 12 729 10 369 14 071 18 686 19 084 20 867 23 055 23 832
1999 2006 2007 2008 - - - - -
23 348 22 100 22 038 21 783 - - - - -
Sources - Nombre retenu jusque 1962 : base Cassini de l'EHESS[31] et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[32],[33],[34]




Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Saint-Pol-sur-Mer en 2007 en pourcentage[35].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,5 
3,9 
75 à 89 ans
8,1 
10,4 
60 à 74 ans
11,6 
20,5 
45 à 59 ans
20,5 
19,3 
30 à 44 ans
18,6 
22,4 
15 à 29 ans
21,3 
23,4 
0 à 14 ans
19,5 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[36].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 


Le Beffroi.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint Benoît
  • Écluse Jean Bart XVIIe
  • Comptoir linier, dont toute la toiture et supportée par des arches et des entretoises,
  • Beffroi avec un des quatre plus grands jacquemarts animés au monde,
  • Maison où Georges Guynemer a passé ses dernières nuits,
  • Église Saint Benoît (fin XIXe siècle)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://proussel.voila.net/pages/noms_flamands.htm
  2. Cartes des stations météos de France-document pdf
  3. Climat Nord-pas-de-Calais
  4. Site officiel de la ville de Dunkerque ayant la même station météo les deux villes ont les mêmes données
  5. Climat de Saint-Pol/Dunkerque
  6. « La fusion de nouveau d'actualité », sur http://www.lavoixdunord.fr, La Voix du Nord (consulté le 6 novembre 2010)
  7. « Le préfet du Nord prononce la fusion association de Dunkerque,Saint-Pol et Fort-Mardyck », sur http://www.lavoixdunord.fr, La Voix du Nord (consulté le 8 décembre 2010)
  8. carte adhésif estel ville de France
  9. source: Cyber flag
  10. http://www.ville-saintpolsurmer.fr/elus2001/anciensmaires.html
  11. Georges Vancauwenberghe (1853-1929) : Ingénieur centrale Lille (IDN 1875), industriel des filatures, maire de Saint-Pol-sur- Mer, président-fondateur du sanatorium de Saint-Pol-sur-Mer (Rue Jean Bart), président du Conseil d'arrondissement de Dunkerque, membre du Conseil supérieur de l'assistance publique.
  12. a et b http://www.communaute-urbaine-dunkerque.fr/fr/linstitution/lorganisation-politique/les-vice-presidents/index.html
  13. http://www.assemblee-nationale.fr/14/tribun/fiches_id/333818.asp
  14. Encyclopédie des villes-élection municipale à Saint-Pol-sur-mer
  15. Journal des républicains-article sur les municipales saint-poloises
  16. Résultat des élections européennes de 2009 à Saint-Pol-sur-Mer
  17. Diagramme des scores des différents partis aux européennes de 2004
  18. Résultats nationaux des européennes de 2004
  19. Résultat élection présidentielle à Dunkerque 2007
  20. Ministère de L'Intérieur-résultat par commune de l'élection présidentielle fichier excel zippé
  21. Ministère de L'Interieur-résultat par commune du 1er tour de l'élection présidentielle fichier excel zippé
  22. Résultats des 2 tours des élections régionales de 2004 à Saint-Pol-sur-Mer
  23. Résultats des 2 tours des élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais et répartition des sièges
  24. Résultat des élections législatives de 2002 à Saint-Pol-sur-Mer
  25. Résultat des élections législatives de 2007 à Saint-Pol-sur-Mer
  26. Résultat des élections législatives de 2007 dans la 12e circonscription du Nord
  27. Résultats des municipales de 2001 pour les villes > 9000 h fichier excel zipé-tour 1-
  28. Résultats des élections cantonales de 2008 dans le canton de Dunkerque-Ouest
  29. Résultat des élections cantonales de 2008 à Dunkerque(partie composant le canton de Dunkerque-Ouest
  30. Résultat du référendum sur la Constitution européenne 2005
  31. « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui », sur site de l'École des hautes études en sciences sociales (consulté le 1er août 2010)
  32. « Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) », sur Insee (consulté le 1er août 2010)
  33. « Recensement de la population au 1er janvier 2006 », sur Insee (consulté le 1er août 2010)
  34. « Recensement de la population au 1er janvier 2008 », sur Insee (consulté le 5 janvier 2011)
  35. « Évolution et structure de la population à Saint-Pol-sur-Mer en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  36. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)