Jean-Paul Rouve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Paul Rouve

Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Paul Rouve au festival de Cannes 2008.

Naissance 26 janvier 1967 (47 ans)
Drapeau de la France Dunkerque, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession acteur
réalisateur
Films notables Nos jours heureux
Les Tuche
Sans arme, ni haine, ni violence

Jean-Paul Rouve est un acteur et réalisateur français né à Dunkerque le 26 janvier 1967. Il s'est révélé au grand public dans la troupe comique des Robins des Bois et grâce à un petit rôle dans la série télévisée Julie Lescaut.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Rouve grandit à Dunkerque et s'initie au théâtre durant sa scolarité. Il suit des cours au centre dramatique national du Nord-Pas de Calais et fonde une troupe de théâtre amateur. Rouve part à Lille afin d'étudier les sciences de l'information et de la communication. En 1989, grâce à l'une de ses amies, Emmanuelle Lepoutre, il assiste à un cours donné par Isabelle Nanty dans une école de théâtre, le cours Florent, et décide de rester à Paris afin d'étudier la comédie. Il vit en effectuant de petits boulots[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

En tournée dans le Nord avec une troupe de théâtre, il est remarqué par le réalisateur belge Pierre Joassin, ce qui lui permet d'apparaître dans un téléfilm. Il décroche ensuite un rôle dans le feuilleton télévisé Julie Lescaut[1],[2].

Les Robins des Bois[modifier | modifier le code]

Rouve fonde la troupe des Robins des Bois avec Marina Foïs, Maurice Barthélémy et Pierre-François Martin-Laval, jeunes acteurs rencontrés au cours Florent, bientôt rejoints par Élise Larnicol et Pascal Vincent. En 1997, la troupe joue Robin des Bois d'à peu près Alexandre Dumas dans une grange à Fontainebleau. L'intervention de Dominique Farrugia, qui assiste à leur spectacle, leur permet de monter la pièce au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse, puis au Splendid. Elle totalise 300 représentations. La troupe participe ensuite à La Grosse Émission sur la chaîne Comédie !, créée à l'initiative de Farrugia[1].

Au cinéma[modifier | modifier le code]

En 1998, Rouve se produit dans un registre différent dans Karnaval, film d'auteur réalisé par Thomas Vincent[3]. Au cinéma, il tient des seconds rôles. Il interprète notamment l'avocat dans Tanguy d'Étienne Chatiliez et le collabo Pierre-Jean Lamour dans Monsieur Batignole, rôle pour lequel il obtient le César du meilleur espoir masculin en 2003[1].

Le succès de ces interprétations l'entraîne vers des rôles plus importants comme dans Un petit jeu sans conséquence (où il retrouve Marina Foïs, sa comparse des Robins des Bois), Podium avec Benoît Poelvoorde, Bunker Paradise de Stefan Liberski. Il tourne dans deux films réalisés par Éric Toledano & Olivier Nakache, Je préfère qu'on reste amis..., où il partage l'affiche avec Gérard Depardieu, et Nos jours heureux, comédie à succès de l'été 2006.

Il interprète ensuite Louis Gassion, le père d'Édith Piaf, dans un film biographique retraçant sa vie : La Môme réalisé par Olivier Dahan. Il apparaît également dans Ce soir je dors chez toi d'Olivier Baroux et dans La Jeune Fille et les Loups de Gilles Legrand.

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

Il passe à la réalisation en 2007 avec Sans arme, ni haine, ni violence, un film biographique consacré à Albert Spaggiari[3],[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a vécu plusieurs années avec la romancière Bénédicte Martin ; le couple a eu un enfant [5],[6] .

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma
Télévision
Courts-métrages
Voxographie
DVD
Clip

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]