Malo-les-Bains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Malo-les-Bains
Mairie de Malo-les-Bains
Mairie de Malo-les-Bains
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Commune Dunkerque
Statut Ancienne commune
Date de fusion 1970
Démographie
Gentilé Malouin/Malouine
Population 16 182 hab. (1999)
Densité 4 304 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 02′ 48″ N 2° 23′ 54″ E / 51.046636, 2.398274 ()51° 02′ 48″ Nord 2° 23′ 54″ Est / 51.046636, 2.398274 ()  
Superficie 3,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 15.svg
Malo-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 15.svg
Malo-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Malo-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Malo-les-Bains

Malo-les-Bains (en néerlandais belge : Malo-aan-Zee[1]) est une ancienne commune du département du Nord, dans l'agglomération de Dunkerque. Elle a été détachée de la commune de Rosendaël en 1891 et fusionnée avec Dunkerque le 17 décembre 1969, dont elle constitue aujourd'hui l'un des quartiers, communément appelé « Malo ».

Malo-les-Bains compte plus de 16 000 habitants (16 182 en 1999), répartis sur une surface de 376 hectares.

Malo-les-Bains est classée depuis le 14 novembre 1989 "Station balnéaire et Touristique"[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Malo-les-bains est un quartier situé à l'est de Dunkerque, à caractère résidentiel et balnéaire : il s'étend en effet le long de la Mer du Nord, sur laquelle il dispose d'une plage renommée.

La plage, dans les années 1950
Le Poste de secours sur la plage de Malo

Quartiers[modifier | modifier le code]

  • La digue
  • Malo centre
  • Malo Terminus
  • Le Méridien
La carte de Malo au nord du Boulevard de la République, provenant d'Open Street Map
Malo-Centre au sud-ouest
La digue au nord-ouest
Le Méridien au centre
Malo-Terminus au nord-est

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]


Communes limitrophes de Malo-les-Bains
Mer du Nord Mer du Nord Mer du Nord
Dunkerque Malo-les-Bains Leffrinckoucke
Rosendaël

Histoire[modifier | modifier le code]

Malo-les-Bains fut desservi par le tramway de Dunkerque jusqu'en 1952.
On le voit ici avenue Faidherbe
L'avenue Faidherbe vers 1950
La Place du Kursaal, avant la Première Guerre mondiale
Articles détaillés : Tramway de Dunkerque et Opération Dynamo.

Le 21 juillet 1891, Ernest Constans, Ministre de l'Intérieur, du gouvernement de Sadi Carnot, signe la loi distrayant une partie du territoire de Rosendaël pour l'ériger en commune distincte sous le nom de Malo-les-Bains[3].

Elle tient son nom de Gaspard Malo né le 22 février 1804 à Dunkerque, fils d'un Corsaire de l'Empire (Guillaume Malo (1771/1835), il fut tout d'abord capitaine au long cours, puis constructeur de navires et Armateur[4].

Élu député le 23 avril 1848 il le restera jusqu'au 25 mai 1849[4].

Revenu à Dunkerque, il décide de se lancer dans l'agriculture, et acheta à la ville de Dunkerque le 11 février 1858, 657 hectares de dunes. Il tenta sans succès, la culture de la luzerne puis des pins maritimes, et décida alors de niveler ces immenses espaces sablonneux et de les vendre en terre à bâtir. Il fit don à la commune de nombreux terrains pour le percement de nouvelles rues et avenues, la construction d'une chapelle, créa une usine à gaz et établit un champ de courses[3]

En 1884, sa santé déclinant, Gaspard Malo ne fut plus en mesure d'assister aux réunions de la Chambre de commerce et du Conseil municipal de Dunkerque dont il était toujours membre, il décéda le 8 septembre 1884 dans sa villa la Belle-Plage sur le bord de mer.

En 1891, Edmond Duhan, 1er maire de Malo-les-Bains, fit élever un buste en l'honneur de Gaspard Malo[3].

En mai/juin 1940 opération Dynamo, Malo Beach (nom donné par les Anglais à la plage Malouine) fut l'une des plages de l'embarquement. On retrouve d'ailleurs plusieurs épaves le long de la plage. Le mémorial des Alliés à l'ouest de la plage (sur la Digue de Dunkerque) rappelle l'histoire des armées française, anglaise et belge dans la poche de Dunkerque.

le 17 décembre 1969, le Conseil municipal de Malo-les-Bains proclame la fusion avec la ville de Dunkerque, qui devient effective le 1er janvier 1970.

La station balnéaire de Malo-les-Bains est surtout connue pour sa longue plage de sable fin (« La Reine des Plages du Nord »).

Souvenir du Centenaire de Malo-les-bains en 1991

Décoration militaire française[modifier | modifier le code]

Le 25 septembre 1949, le Vice-amiral Lemonnier remettait la Croix de guerre 1939-1945, pour la ville de Malo-les-Bains à monsieur Ferdinand Schipman maire de l'époque[5].

Héraldique et vexillologie[modifier | modifier le code]

Malo-les-Bains a son propre drapeau qui se décrit comme suit : Palé d'une pièce de gueules d'où s'élève une étoile d'argent et fascé d'une pièce de gueules ainsi qu'une pièce or, c'est-à-dire une pièce verticale rouge d'où s'élève une étoile argentée et pièce rouge ainsi qu'une pièce jaune[6]

"De gueules à l'étoile d'argent s'élevant d'une mer de même qui est Malo-les-Bains accompagnée de deux roses d'or de Rosendaël, au chef cousu d'or chargé d'un lion de sable armé et lampassé de gueules qui est de Flandre." accompagnée une devise "ASCENDAM SUPERIUS" : je m'élève plus haut

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires et maires-adjoints[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs jusqu'à la fusion avec Dunkerque
Période Identité Étiquette Qualité
1891 1892 Edmond Duhan   Militaire en retraite[7].
1892 1922 Adolphe Geeraert Parti radical[8] Médecin[7].
1922 1959 Ferdinand Schipman   Membre fondateur de l'association des Maires des stations classées[7].
1959 1965 Daniel Lecomte   Chirurgien[7].
1965 1969 Paul Douchy   Opposé à la fusion avec Dunkerque, il démissionne des ses fonctions de Maire le 9 mai 1969, puis du Conseil municipal le 22 décembre suivant[9].
Vice-Président de la Communauté urbaine de Dunkerque de 1969 à 1983,
Maire Honoraire de Dunkerque[7].
1969 1969 René Castelin   Suit à la fusion de Malo-les-Bains et de Dunkerque, il devient 1er adjoint au maire de Dunkerque de janvier 1970 à mars 1971[7].
Liste des maires-adjoints successifs représentant Malo-les-Bains au conseil municipal de Dunkerque
Période Identité Étiquette Qualité
1970 1983 Jean Norbert[10],[11]    
1983 1986 Daniel Rouilleault[12]   Directeur aux Ateliers et Chantiers de France-Dunkerque[13],
Adjoint au Maire de Dunkerque, chargé des affaires sociales et organismes sociaux de 1977 à 1983[14].
1986 1989 Claude Croo[15]   Adjoint au Maire de Dunkerque, chargé du Tourisme, du camping, et de l'animation de 1977 à 1983[14].
1989 1993 Vincent Leignel PS Vice-président de la Communauté urbaine de Dunkerque 1989 à 2001[16]
Adjoint au Maire de Dunkerque, chargé de l'urbanisme et de la politique foncière de 1993 à 2014[17].
1993 1995 Philippe Waghemacker PS médecin,
Ancien Président de l'ADUGES (Association Dunkerquoise de Gestion des Équipements Sociaux) de 1989 à 1993[18],
Vice-président de la Communauté urbaine de Dunkerque de 2008 à 2014[19],
Adjoint au Maire de Dunkerque, chargé de la citoyenneté, des affaires militaires, des anciens combattants et de la sécurité publique de 1995 à 2014[17].
1995 2001 Pierre Grave SE Secretaire général de Mairie (r).
2001 2014 Danièle Thinon[17] PS Vice-Présidente du Conseil général de 2004 à 2011[20],
Conseillère général du Canton de Dunkerque-Est de 2004 à 2011,
Conseillère communautaire à la Communauté urbaine de Dunkerque de 2008 à 2014[21].
2014 en cours Martine Arlabosse SE Vice-Présidente de la Communauté urbaine de Dunkerque depuis 2014[22].

Sécurité[modifier | modifier le code]

La commune compte :

  • 1 caserne de Sapeurs-Pompiers volontaires
  • 1 Police municipale

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936
1 662 3 032 4 260 5 634[24] 6 751 9 025 8 867 10 296 10 997
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2011
8 660 12 101 14 510 15 223 - - - 16 182 16 572[25]
(Sources : Cassini[23])

Enseignement[modifier | modifier le code]

La ville compte les établissements d'enseignement suivants :

  • 5 écoles maternelles et primaires publiques
  • 1 école maternelle et primaire privée
  • 2 écoles élémentaires publiques
  • 1 collège public : collège Gaspard Malo
  • 1 collège privé : collège Fenelon
  • 1 école de commerce international
  • 1 école de musique[26]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Violette la baigneuse à l'avant bande de Malo les bains.
  • La bande de Malo appelée la bande de la Violette (dimanche suivant le Mardi gras), est emmenée depuis le 13 mars 2011 par le tambour major Goliath VIII (Grégory Miserole) qui a remplacé Goliath VII (Roger Turckx) qui officiait depuis 1987.
  • Violette, la Baigneuse (Géants du Nord)[27]
  • La Saint Martin (le 10 novembre)
  • Le Marché des Provinces (mai)
  • Braderie (14 juillet)
  • Nuit de Malo : braderie et brocante nocturne sur la digue (août)
  • Les Foulées du Père Noël (décembre)
  • Salon du Signet (avril) exposition et bourse d'échanges
  • Bourse multicollection (février) organisée par l'Association "la collection: passe-temps culturel"
  • De nombreuses régates se déroulent sur le plan d'eau maritime de Malo, comme la coupe de la Duchesse Anne en l'honneur du trois-mâts amarré aujourd'hui à Dunkerque.
  • L'équipe d'Inside Ankama, qui décrit l'actualité de la société Ankama ainsi que de ses jeux vidéo a tourné les numéros de l'été 2010 sur la page de Malo-Les-Bains.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Buste de Gaspard Malo
  • L'Hôtel de Ville de style flamand
  • La statue de Gaspard Malo (dans la cour de l'Hôtel de ville)
  • Le Monument aux Morts (Place Delta)
  • L'église Notre-Dame du Sacré Cœur et le kiosque à musique (place Turenne)
  • L'église Sainte-Anne (quartier du Méridien)
  • De nombreuses villas classées de la fin du XIXe et début du XXe siècle (Digue et Centre-Ville)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://proussel.voila.net/pages/noms_flamands.htm
  2. Conference de Presse du 18 mai 1991 Mairie de Dunkerque
  3. a, b et c Synthèse conférence de presse du samedi 18 mai 1991 pour le centenaire de Malo-les-Bains
  4. a et b http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=11263
  5. http://daf.archivesdefrance.culture.gouv.fr/sdx-23b1-20090531-daf-pleade-2/pl/toc.xsp?id=FRDAFAPH_00000002_d0e7236&qid=sdx_q2&fmt=tab&idtoc=FRDAFAPH_00000002-pleadetoc&base=fa&n=1&ss=true&as=&ai=
  6. source: Cyber flag
  7. a, b, c, d, e et f Conférence de Presse du samedi 18 mai 1991 pour le Centenaire de Malo-les-Bains
  8. Félix Coquelle Seigneur Républicain de Patrick Oddone ISBN 978 2 95 29 163 49
  9. Jacques Collache combat pour une grande ville et une agglomération solidaire ISBN 9782952916325
  10. http:/www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/coloc_0291-4700_1981_num_1_1_891
  11. Procès verbal du Conseil municipal du 9/01/1972
  12. Procès verbal du Conseil municipal du 12/03/1983
  13. http://referentiel.nouvelobs.com/archives_pdf/OBS0284_19700420/OBS0284_19700420_024.pdf
  14. a et b http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/coloc_0291-4700_1981_num_1_1_891
  15. Procès verbal du Conseil municipal du 27/06/1986
  16. guide des villes de la Communauté urbaine de Dunkerque édition 2002,
  17. a, b et c http://www.ville-dunkerque.fr/fr/la-mairie/les-elus/les-adjoints-au-maire/index.html
  18. http://www.aduges.org/index.php?option=com_content&view=article&id=69&Itemid=294
  19. http://www.communaute-urbaine-dunkerque.fr/fr/institution/organisation-politique/les-vice-presidents/index.html
  20. http://www.lesbiographies.com/#/Biographie/THINON-Daniele,158815
  21. http://www.communaute-urbaine-dunkerque.fr/fr/institution/organisation-politique/le-conseil-communautaire/index.html
  22. http://www.deltafm.fr/actu/actu-26781.html?num=#.U1FR_6h_vId
  23. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=20826
  24. http://www.archivesdepartementales.cg59.fr/?id=recherche_recensement_1906_detail&doc=accounts%2Fmnesys_ad59%2Fdatas%2Fir%2FRecensement%2Frecensement.xml&page_ref=8091
  25. http://www.ville-dunkerque.fr/qualite-de-vie/residentiel/malo-les-bains/
  26. Mairie Pratique Ville de Dunkerque
  27. Terre de Geants - Accueil

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Deux livres existent sur les monuments de Malo-les-Bains:

  • Notre-Dame du Sacré-Cœur. Malo-les-Bains. Notre-Dame des Flots (Éditions Jocelyne et Lysiane Denière)
  • Malo-les-Bains - la Mairie (Éditions Jocelyne et Lysiane Denière)