Fives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fives
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Ville Lille
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 42″ N 3° 05′ 26″ E / 50.6282509, 3.0906388 ()50° 37′ 42″ Nord 3° 05′ 26″ Est / 50.6282509, 3.0906388 ()  
Transport
Métro Lille Metro Logo.svg (1) Caulier
Lille Metro Logo.svg (1) Fives
Lille Metro Logo.svg (1) Marbrerie
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lille

Voir la carte administrative de Lille
City locator 14.svg
Fives

Géolocalisation sur la carte : Lille

Voir la carte topographique de Lille
City locator 14.svg
Fives

Fives est un quartier populaire de l'est de Lille comptant environ 19 000 habitants[1] et souffrant d'un taux de chômage important. Faubourg industriel qui a donné son nom à une entreprise, Fives a perdu de nombreux emplois avec la fermeture de ses usines et peine à se reconvertir. Mais il attire de plus en plus les classes moyennes en raison de la présence de maisons avec jardin à prix raisonnable pour la métropole lilloise. Une ligne de métro traverse le quartier, qui reste essentiellement résidentiel.

Équipement Culturel[modifier | modifier le code]

  • Lasécu
  • La Maison de la Photographie
  • Théâtre Massenet
  • (éditions) La Contre Allée au sein du 57 au 57 rue de Flers
  • NASDAC organisateur du FiveStival depuis 2008
  • Plusieurs centres sociaux
  • Salle des fêtes de Fives

Toponymie[modifier | modifier le code]

Selon Hippolyte-Romain-Joseph Duthillœul, l'étymologie de Fives serait « fif », signifiant « cinq » et de « es », signifiant « eau, fontaine ou source »[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le Prieuré clunisien de Fives au XVIIe siècle

En 1066 Fives faisait partie de la châtellenie de Lille et forme une paroisse indépendante avec Fâches (Fâches-Fives). Vers 1130 un prieuré est fondé, les moines reçoivent des terres préalablement défrichées. Ce Prieuré de Fives a dépendu de l'Abbaye Sainte-Nicaise de Reims jusqu'en 1771.

Vers 1200 Fives devient une paroisse indépendante.

En 1485, 1491 et 1498 Fives est incendiée par trois fois par les Français. Au XVIe siècle Philippe II, roi d'Espagne, autorise la construction d'un canal de Lille vers Fives pour évacuer les eaux polluées vers la Marque. En 1579, les « Gueux », partisans de l'indépendance des Pays-Bas pillent Fives. La guerre d'indépendance des Pays-Bas fait rage, le Nord (Pays-Bas actuels) devient indépendant en 1640 tandis que le Sud (Belgique et Nord-Pas-de-Calais, appelés Pays-Bas espagnols puis autrichiens) restent sous contrôle espagnol. Lille devient la capitale des Pays-Bas du Sud. En août 1667, Louis XIV prend le contrôle de Lille et de Fives.

Entre 1815 et 1845, trois filatures de coton s'installent à Fives jusqu'ici restée rurale. Fives est d'ailleurs située en dehors de l'enceinte fortifiée de Lille[3]. Fives est rattachée à Lille par décret impérial en 1858.

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, Fives connaît son essor, l'église Notre-Dame de Fives conçue en 1856 par Charles Leroy (architecte de la Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille) devient vite trop petite et s'élargit d'un deuxième bas-côté en 1869 afin d'accueillir toute la population. En 1861, fondation de la compagnie Fives Cail Babcock qui construisit plusieurs milliers de locomotives, de ponts ferroviaires et routiers et quelques gares de chemin de fer (dont celle d'Orsay, actuel musée d'Orsay). Fives doit donc son essor à l'avènement des filatures, de la métallurgie et de l'automobile. Sa population a été multipliée par six entre 1860 et 1920 et le quartier accueillait de grands noms comme Peugeot, la Compagnie de Fives-Lille (qui employa jusqu'à 8 000 personnes, actuellement intégré dans le Groupe Fives-Lille).

Ces industries furent très durement touchées par la crise industrielle : Peugeot, puis Fives Cail ferment leurs portes dans les années 1990. Le quartier devint de plus en plus résidentiel et tente désormais de se reconvertir. Une nouvelle place centrale, la place Pierre-Degeyter est inaugurée en 2007.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Fives

Les armes de Fives se blasonnent ainsi :"D'azur semé de fleurs de lis d'or, et un buste de saint Nicaise au naturel, mitré d'argent, brochant sur le tout".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lillemetropole.fr/gallery_files/site/91/168784.PDF
  2. Hippolyte-Romain-Joseph Duthillœul, Petites histoires des pays de Flandre et d'Artois, Foucart,‎ 1935 (lire en ligne), p. 217
  3. « Ascq sous la féodalité », « La châtellenie de Lille », Part. 1, Chap. 3, , pages 17 et 18, Essai de l'histoire d'Ascq et de ses environs, Pierre Delebart, Imprimerie R. Boulonnais, Ascq, 1952.

Voir aussi[modifier | modifier le code]