Paris-Roubaix 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paris-Roubaix 2012
{{#if:
Une carte du parcours serait la bienvenue.
Généralités
Édition 110e
Date 8 avril 2012
Distance 257,5 km
Pays visité(s) Drapeau de la France France
Lieu de départ Compiègne
Lieu d’arrivée Roubaix
(vélodrome André-Pétrieux)
Partants 194
Arrivants 86
Résultats
Vainqueur Drapeau : Belgique Tom Boonen
43,476 km/h de moyenne
Chronologie
Précédent Paris-Roubaix 2011 Paris-Roubaix 2013 Suivant

La 110e édition de Paris-Roubaix a eu lieu le 8 avril 2012 entre Compiègne et le vélodrome André-Pétrieux de Roubaix. Il s'agit de la dixième épreuve de l'UCI World Tour 2012.

Elle est remportée par le Belge Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step) après 50 kilomètres en solitaire. En remportant sa quatrième victoire sur l'Enfer du Nord, il égale le record de son compatriote Roger De Vlaeminck datant de 1977 et devient le premier coureur à réaliser deux fois le doublé Tour des Flandres-Paris-Roubaix. Il conforte également sa première place au classement du World Tour après avoir remporté les quatre classiques flandriennes.

Avec un écart de 1 minute et 39 secondes, le Français Sébastien Turgot (Europcar) prend la deuxième place de cette édition en devançant au sprint Alessandro Ballan (BMC Racing), Juan Antonio Flecha (Sky) et Niki Terpstra (Omega Pharma-Quick Step).

L'Américain George Hincapie (BMC Racing) prend part à son 17e Paris-Roubaix tout comme le Français Frédéric Guesdon (FDJ-BigMat), vainqueur en 1997, ce qui constitue un nouveau record malgré un abandon et une arrivée hors-délai pour le premier et deux abandons et une arrivée hors-délai pour ce second[1],[2],[3],[4]. L'ancien record était de 16 participations, qu'ils codétenaient avec le Belge Raymond Impanis et le Néerlandais Servais Knaven vainqueur respectivement des éditions 1954 et 2001.

Présentation[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

La célèbre Trouée d'Arenberg a été une nouvelle fois menacée de ne pas figurer au parcours de cette 110e édition[5],[6]. Cependant après avoir eu l'accord d'effectuer des travaux de nettoyage, la direction (ASO) a confirmé sa présence[7]. La classique part une nouvelle fois de Compiègne pour arriver à Roubaix, sur le vélodrome André-Pétrieux, après 257,5 km de course.

Cette édition comporte 27 secteurs pavés pour une longueur totale de 51,5 kilomètres, répartis comme l'an dernier[8]. De plus, un autre secteur non répertorié entre Artres et Préseau long de 1 900 m est de nouveau présent. Il se situe entre le secteur 22 et 21 et au km 137.

Détail des secteurs pavés
Secteur Kilomètre Localisation Longueur Difficulté
27 97,5 Troisvilles > Inchy 2 200 m 03 ***
26 104 Viesly > Quiévy 1 800 m 03 ***
25 106,5 Quiévy > Saint-Python 3 700 m 04 ****
24 111,5 Saint-Python 1 500 m 02 **
23 119,5 Vertain > Saint-Martin-sur-Écaillon 2 300 m 03 ***
22 126 Capelle-sur-Écaillon > Ruesnes 1 700 m 03 ***
21 142 Aulnoy-lez-Valenciennes > Famars 2 600 m 05 *****
20 145,5 Famars > Quérénaing 1 200 m 02 **
19 149 Quérénaing > Maing 2 500 m 03 ***
18 152 Maing > Monchaux-sur-Écaillon 1 600 m 03 ***
17 163,5 Haveluy > Wallers 2 500 m 04 ****
16 172 Trouée d'Arenberg 2 400 m 05 *****
15 178,5 Millonfosse > Bousignies 1 400 m 03 ***
14-2 183 Brillon > Tilloy-lez-Marchiennes 1 100 m 02 **
14-1 185,5 Tilloy-lez-Marchiennes > Sars-et-Rosières 2 400 m 03 ***
13 192 Beuvry-la-Forêt > Orchies 1 400 m 03 ***
12 197 Orchies 1 700 m 03 ***
11 203 Auchy-lez-Orchies > Bersée 2 600 m 04 ****
10 208,5 Mons-en-Pévèle 3 000 m 05 *****
9 215 Mérignies > Avelin 01 700 m 02 **
8 218 Pont-Thibaut > Ennevelin 1 400 m 03 ***
7-2 223,5 Templeuve (L'Épinette) 01 200 m 01 *
7-1 224 Templeuve (Moulin-de-Vertain) 01 500 m 02 **
6-2 230,5 Cysoing > Bourghelles 1 300 m 04 ****
6-1 233 Bourghelles > Wannehain 1 100 m 03 ***
5 237,5 Camphin-en-Pévèle 1 800 m 04 ****
4 240,5 Carrefour de l'Arbre 2 100 m 05 *****
3 242,5 Gruson 1 100 m 02 **
2 249,5 Willems > Hem 1 400 m 02 **
1 256,5 Roubaix 01 300 m 01 *
Total 01 51 500 m

Équipes[modifier | modifier le code]

L'organisateur Amaury Sport Organisation a communiqué la liste des équipes invitées le 19 mars 2012[9]. 25 équipes participent à ce Paris-Roubaix - 18 ProTeams et 7 équipes continentales professionnelles :

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale Drapeau de la France France ALM
Astana Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan AST
BMC Racing Drapeau des États-Unis États-Unis BMC
Euskaltel-Euskadi Drapeau de l'Espagne Espagne EUS
FDJ-BigMat Drapeau de la France France FDJ
Garmin-Barracuda Drapeau des États-Unis États-Unis GRM
GreenEDGE Drapeau de l'Australie Australie GEC
Katusha Drapeau de la Russie Russie KAT
Lampre-ISD Drapeau de l'Italie Italie LAM
Liquigas-Cannondale Drapeau de l'Italie Italie LIQ
Lotto-Belisol Drapeau de la Belgique Belgique LTB
Movistar Drapeau de l'Espagne Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step Drapeau de la Belgique Belgique OPQ
Rabobank Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas RAB
RadioShack-Nissan Drapeau du Luxembourg Luxembourg RNT
Saxo Bank Drapeau du Danemark Danemark SAX
Sky Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni SKY
Vacansoleil-DCM Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas VCD
Équipes invitées
Nom de l'équipe Pays Code
Argos-Shimano Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas ARG
Bretagne-Schuller Drapeau de la France France BSC
Cofidis Drapeau de la France France COF
Europcar Drapeau de la France France EUC
Farnese Vini-Selle Italia Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni FAR
NetApp Drapeau de l'Allemagne Allemagne APP
Saur-Sojasun Drapeau de la France France SAU

Favoris[modifier | modifier le code]

Après sa chute lors du Tour des Flandres qui lui a causé une quadruple fracture de la clavicule droite, le Suisse Fabian Cancellara (RadioShack-Nissan) ne pourra pas participer à cette édition 2012 de Paris-Roubaix[10]. Ainsi, le Belge Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step) est considéré comme le grand favori de l'épreuve après ses 3 récents succès dans le Grand Prix E3, Gand-Wevelgem, et surtout le Tour des Flandres. D'autres coureurs s'y sont montrés en bon état de forme, tels que les Italiens Alessandro Ballan (BMC Racing) et Filippo Pozzato (Farnese Vini-Selle Italia), le Belge Stijn Devolder (Vacansoleil-DCM). Le tenant du titre belge Johan Vansummeren (Garmin-Barracuda), ainsi que le Norvégien Thor Hushovd (BMC Racing) et l'Espagnol Juan Antonio Flecha (Sky), respectivement deuxième et troisième en 2010, sont également présents.

Récit de la course[modifier | modifier le code]

Après une heure de course, douze hommes parviennent à s'échapper et leur avance dépasse rapidement les quatre minutes. Puis une chute divise le peloton en plusieurs blocs dans le secteur pavé 22 de Capelle-sur-Écaillon à Ruesnes. Le groupe de tête se réduit petit à petit.

Un peu plus tard, la Trouée d'Arenberg ne fait pas la différence au sein du peloton. Jimmy Casper (AG2R La Mondiale) et Matthieu Ladagnous (FDJ-BigMat) sortent dans un premier temps, suivis par Alessandro Ballan (BMC Racing) et Juan Antonio Flecha (Sky), avant que Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step) ne leur emboîte le pas. Ce dernier crève cependant au moment où les favoris opèrent leur retour sur la tête de course.

Tom Boonen (Omega Pharma-Quick Step) en profite pour lancer son attaque, suivi par son coéquipier Niki Terpstra, Filippo Pozzato (Farnese Vini-Selle Italia), Alessandro Ballan et Sébastien Turgot (Europcar). Rapidement, ces trois derniers coureurs stoppent leur effort, laissant les deux coureurs d’Omega Pharma-Quick Step s’envoler seuls. Terpstra aide son leader pendant quelques minutes, avant de le laisser en solitaire à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée. Finalement, Tom Boonen n'est pas rejoint et remporte son quatrième Paris-Roubaix [11],[12]. Le groupe Terpstra-Turgot rejoint sur le vélodrome le trio Ballan-Boom-Flecha, et c'est Turgot qui gagne le sprint de la deuxième place devant Ballan, après visionnage de la photo-finish et devient le premier français depuis Frédéric Guesdon en 1997 à monter sur le podium de Paris-Roubaix. Ce dernier prend sa retraite sportive à l'issue de la course, qu'il termine hors-délais.

Classement final[modifier | modifier le code]

Tom Boonen triomphant sa quatrième victoire à l'arrivée
Coureur Équipe Temps Points UCI
1 Drapeau : Belgique Tom Boonen Omega Pharma-Quick Step en 5 h 55 min 22 s 100
2 Drapeau : France Sébastien Turgot Europcar + 1 min 39 s -
3 Drapeau : Italie Alessandro Ballan BMC Racing 1 min 39 s 70
4 Drapeau : Espagne Juan Antonio Flecha Sky 1 min 39 s 60
5 Drapeau : Pays-Bas Niki Terpstra Omega Pharma-Quick Step 1 min 39 s 50
6 Drapeau : Pays-Bas Lars Boom Rabobank 1 min 43 s 40
7 Drapeau : Italie Matteo Tosatto Saxo Bank 3 min 31 s 30
8 Drapeau : Australie Mathew Hayman Sky 3 min 31 s 20
9 Drapeau : Belgique Johan Vansummeren Garmin-Barracuda 3 min 31 s 10
10 Drapeau : Belgique Maarten Wynants Rabobank 3 min 31 s 4

Liste des participants[modifier | modifier le code]

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Paris-Roubaix Pos Position à l'arrivée de la course
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ de la course AB Indique un coureur qui n'a pas terminé la course
HD Indique un coureur qui a terminé la course hors des délais
Garmin-Barracuda
GRM
Num Coureur Pos
1 Drapeau : Belgique Johan Vansummeren (BEL) 9e
2 Drapeau : Nouvelle-Zélande Jack Bauer (NZL) HD
3 Drapeau : États-Unis Tyler Farrar (USA) 29e
4 Drapeau : Australie Heinrich Haussler (AUS) 32e
5 Drapeau : Allemagne Andreas Klier (GER) AB
6 Drapeau : États-Unis Jacob Rathe (USA) AB
7 Drapeau : Belgique Sep Vanmarcke (BEL) 84e
10 Drapeau : Belgique Sébastien Rosseler (BEL) AB
Omega Pharma-Quick Step
OPQ
Num Coureur Pos
11 Drapeau : Belgique Tom Boonen (BEL) 1er
12 Drapeau : France Sylvain Chavanel (FRA)
MaillotFra.PNG Champion de France
27e
13 Drapeau : Belgique Iljo Keisse (BEL) AB
14 Drapeau : Belgique Gert Steegmans (BEL) 85e
15 Drapeau : Pays-Bas Niki Terpstra (NED) 5e
16 Drapeau : Italie Matteo Trentin (ITA) AB
17 Drapeau : Belgique Guillaume Van Keirsbulck (BEL) AB
18 Drapeau : Belgique Stijn Vandenbergh (BEL) 24e
Rabobank
RAB
Num Coureur Pos
21 Drapeau : Pays-Bas Maarten Tjallingii (NED) 33e
22 Drapeau : Pays-Bas Lars Boom (NED) 6e
23 Drapeau : Pays-Bas Tom Leezer (NED) 46e
24 Drapeau : Pays-Bas Bram Tankink (NED) 55e
25 Drapeau : Pays-Bas Jos van Emden (NED) 74e
26 Drapeau : Pays-Bas Dennis van Winden (NED) HD
27 Drapeau : Pays-Bas Coen Vermeltfoort (NED) AB
28 Drapeau : Belgique Maarten Wynants (BEL) 10e
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
31 Drapeau : Italie Alessandro Ballan (ITA) 3e
32 Drapeau : Allemagne Marcus Burghardt (GER) 36e
33 Drapeau : États-Unis George Hincapie (USA) 43e
34 Drapeau : Norvège Thor Hushovd (NOR) 14e
35 Drapeau : États-Unis Taylor Phinney (USA) 15e
36 Drapeau : Italie Manuel Quinziato (ITA) 82e
37 Drapeau : Suisse Michael Schär (SUI) 37e
38 Drapeau : Suisse Danilo Wyss (SUI) AB
Farnese Vini-Selle Italia
FAR
Num Coureur Pos
41 Drapeau : Italie Filippo Pozzato (ITA) AB
42 Drapeau : Italie Luca Ascani (ITA) AB
43 Drapeau : Italie Cristiano Benenati (ITA) AB
44 Drapeau : Italie Thomas Bertolini (ITA) AB
45 Drapeau : Italie Roberto De Patre (ITA) HD
46 Drapeau : Italie Oscar Gatto (ITA) AB
47 Drapeau : Italie Leonardo Giordani (ITA) AB
48 Drapeau : Belgique Kevin Hulsmans (BEL) 17e
Sky
SKY
Num Coureur Pos
51 Drapeau : Espagne Juan Antonio Flecha (ESP) 4e
52 Drapeau : Autriche Bernhard Eisel (AUT) 86e
53 Drapeau : Norvège Edvald Boasson Hagen (NOR) 42e
54 Drapeau : Australie Mathew Hayman (AUS) 8e
55 Drapeau : Royaume-Uni Jeremy Hunt (GBR) AB
56 Drapeau : Allemagne Christian Knees (GER) 56e
57 Drapeau : Royaume-Uni Ian Stannard (GBR) 51e
58 Drapeau : Australie Christopher Sutton (AUS) HD
RadioShack-Nissan
RNT
Num Coureur Pos
61 Drapeau : Suisse Grégory Rast (SUI) 13e
62 Drapeau : Italie Daniele Bennati (ITA) AB
63 Drapeau : France Tony Gallopin (FRA) AB
64 Drapeau : Espagne Markel Irizar (ESP) HD
65 Drapeau : Italie Giacomo Nizzolo (ITA) AB
66 Drapeau : Ukraine Yaroslav Popovych (UKR) AB
67 Drapeau : Nouvelle-Zélande Hayden Roulston (NZL) 26e
68 Drapeau : Nouvelle-Zélande Jesse Sergent (NZL) 66e
GreenEDGE
GEC
Num Coureur Pos
71 Drapeau : Australie Stuart O'Grady (AUS) 53e
72 Drapeau : Australie Baden Cooke (AUS) AB
73 Drapeau : Belgique Jens Keukeleire (BEL) HD
74 Drapeau : Australie Brett Lancaster (AUS) AB
75 Drapeau : Pays-Bas Jens Mouris (NED) 75e
76 Drapeau : Canada Svein Tuft (CAN)
MaillotCanadá.PNG Champion du Canada
AB
77 Drapeau : Lituanie Tomas Vaitkus (LTU) AB
78 Drapeau : Australie Matthew Wilson (AUS) AB
Lotto-Belisol
LTB
Num Coureur Pos
81 Drapeau : Allemagne André Greipel (GER) 77e
82 Drapeau : Belgique Sander Cordeel (BEL) AB
83 Drapeau : Belgique Kenny Dehaes (BEL) 73e
84 Drapeau : Belgique Jens Debusschere (BEL) AB
85 Drapeau : Nouvelle-Zélande Gregory Henderson (NZL) AB
86 Drapeau : Belgique Maarten Neyens (BEL) AB
87 Drapeau : Allemagne Marcel Sieberg (GER) AB
68 Drapeau : Belgique Frederik Willems (BEL) AB
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
91 Drapeau : Italie Luca Paolini (ITA) 11e
92 Drapeau : Autriche Marco Haller (AUT) HD
93 Drapeau : Russie Vladimir Isaychev (RUS) AB
94 Drapeau : Norvège Alexander Kristoff (NOR)
MaillotNoruega.PNG Champion de Norvège
57e
95 Drapeau : Biélorussie Aleksandr Kuschynski (BLR)
MaillotBielorrusia.PNG Champion de Biélorussie
AB
96 Drapeau : Russie Alexander Porsev (RUS) 62e
97 Drapeau : Allemagne Rüdiger Selig (GER) 61e
98 Drapeau : Belgique Maxime Vantomme (BEL) 76e
Vacansoleil-DCM
VCD
Num Coureur Pos
102 Drapeau : Belgique Kris Boeckmans (BEL) AB
103 Drapeau : Belgique Stijn Devolder (BEL) 58e
104 Drapeau : Suède Gustav Larsson (SWE) 31e
105 Drapeau : Italie Marco Marcato (ITA) 20e
106 Drapeau : Danemark Martin Mortensen (DEN) HD
107 Drapeau : Belgique Frederik Veuchelen (BEL) 52e
109 Drapeau : Pays-Bas Pim Ligthart (NED)
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas
AB
110 Drapeau : Pays-Bas Bert-Jan Lindeman (NED) 49e
FDJ-BigMat
FDJ
Num Coureur Pos
111 Drapeau : France Frédéric Guesdon (FRA) HD
112 Drapeau : France William Bonnet (FRA) AB
113 Drapeau : France David Boucher (FRA) HD
114 Drapeau : France Steve Chainel (FRA) 16e
115 Drapeau : France Mickaël Delage (FRA) 34e
116 Drapeau : Biélorussie Yauheni Hutarovich (BLR) 41e
117 Drapeau : France Matthieu Ladagnous (FRA) 12e
118 Drapeau : Canada Dominique Rollin (CAN) 54e
Saxo Bank
SAX
Num Coureur Pos
121 Drapeau : Italie Matteo Tosatto (ITA) 7e
122 Drapeau : Argentine Lucas Sebastián Haedo (ARG) 72e
123 Drapeau : Danemark Jonas Aaen Jørgensen (DEN) AB
124 Drapeau : Danemark Kasper Klostergaard (DEN) 35e
125 Drapeau : Danemark Anders Lund (DEN) 78e
126 Drapeau : Pologne Jarosław Marycz (POL) HD
127 Drapeau : Danemark Michael Mørkøv (DEN) 59e
128 Drapeau : Australie Luke Roberts (AUS) HD
Lampre-ISD
LAM
Num Coureur Pos
131 Drapeau : Allemagne Danilo Hondo (GER) 64e
132 Drapeau : Italie Matteo Bono (ITA) AB
133 Drapeau : Ukraine Vitaliy Buts (UKR) AB
134 Drapeau : Italie Davide Cimolai (ITA) AB
135 Drapeau : Italie Massimo Graziato (ITA) AB
136 Drapeau : Ukraine Dmytro Krivtsov (UKR) HD
137 Drapeau : France Yuriy Krivtsov (FRA) HD
138 Drapeau : Ukraine Oleksandr Kvachuk (UKR)
MaillotUcrania.PNG Champion d'Ukraine
AB
Liquigas-Cannondale
LIQ
Num Coureur Pos
141 Drapeau : Italie Daniel Oss (ITA) 60e
142 Drapeau : Italie Federico Canuti (ITA) AB
143 Drapeau : Italie Mauro Da Dalto (ITA) AB
144 Drapeau : États-Unis Ted King (USA) AB
145 Drapeau : Slovénie Kristjan Koren (SLO) AB
147 Drapeau : Italie Alan Marangoni (ITA) AB
148 Drapeau : Slovaquie Juraj Sagan (SVK) HD
Europcar
EUC
Num Coureur Pos
151 Drapeau : France Sébastien Turgot (FRA) 2e
152 Drapeau : France Sébastien Chavanel (FRA) 80e
153 Drapeau : Tunisie Rafaâ Chtioui (TUN) HD
154 Drapeau : France Damien Gaudin (FRA) 25e
155 Drapeau : France Yohann Gène (FRA) AB
156 Drapeau : France Saïd Haddou (FRA) 38e
157 Drapeau : France Alexandre Pichot (FRA) AB
158 Drapeau : Canada David Veilleux (CAN) 47e
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
161 Drapeau : France Lloyd Mondory (FRA) 45e
162 Drapeau : France Jimmy Casper (FRA) 19e
163 Drapeau : Suisse Martin Elmiger (SUI) AB
164 Drapeau : Slovénie Gregor Gazvoda (SLO) HD
165 Drapeau : Belgique Kristof Goddaert (BEL) HD
166 Drapeau : France Steve Houanard (FRA) AB
167 Drapeau : France Romain Lemarchand (FRA) AB
168 Drapeau : France Sébastien Minard (FRA) 39e
Argos-Shimano
ARG
Num Coureur Pos
171 Drapeau : Pays-Bas Tom Veelers (NED) AB
172 Drapeau : Belgique Bert De Backer (BEL) 83e
173 Drapeau : Allemagne John Degenkolb (GER) 63e
174 Drapeau : Allemagne Dominic Klemme (GER) HD
175 Drapeau : Allemagne Roger Kluge (GER) HD
176 Drapeau : Pays-Bas Ramon Sinkeldam (NED) HD
177 Drapeau : Pays-Bas Tom Stamsnijder (NED) AB
178 Drapeau : Pays-Bas Ronan van Zandbeek (NED) HD
Astana
AST
Num Coureur Pos
181 Drapeau : Kazakhstan Dmitriy Muravyev (KAZ) AB
182 Drapeau : Kazakhstan Assan Bazayev (KAZ) AB
183 Drapeau : Slovénie Borut Božič (SLO) 48e
184 Drapeau : Kazakhstan Dmitriy Gruzdev (KAZ) AB
185 Drapeau : Italie Jacopo Guarnieri (ITA) 23e
187 Drapeau : Kazakhstan Valentin Iglinskiy (KAZ) AB
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
191 Drapeau : Costa Rica Andrey Amador (CRC) 40e
192 Drapeau : Espagne Imanol Erviti (ESP) 50e
193 Drapeau : Espagne Jesús Herrada (ESP) AB
194 Drapeau : Espagne Francisco Ventoso (ESP) NP
195 Drapeau : Espagne Rubén Plaza (ESP) AB
196 Drapeau : Lituanie Ignatas Konovalovas (LTU) 22e
197 Drapeau : Espagne Pablo Lastras (ESP) AB
Saur-Sojasun
SAU
Num Coureur Pos
201 Drapeau : France Jimmy Engoulvent (FRA) 21e
202 Drapeau : France Jérémie Galland (FRA) AB
203 Drapeau : France Christophe Laborie (FRA) HD
204 Drapeau : France Laurent Mangel (FRA) 81e
205 Drapeau : France Rony Martias (FRA) AB
206 Drapeau : France Jean-Lou Paiani (FRA) 30e
207 Drapeau : France Stéphane Poulhiès (FRA) AB
208 Drapeau : France Yannick Talabardon (FRA) AB
Euskaltel-Euskadi
EUS
Num Coureur Pos
211 Drapeau : Espagne Ricardo García Ambroa (ESP) AB
212 Drapeau : France Pierre Cazaux (FRA) AB
213 Drapeau : Espagne Ion Izagirre (ESP) 79e
215 Drapeau : Espagne Alan Pérez (ESP) AB
216 Drapeau : Espagne Rubén Pérez (ESP) HD
217 Drapeau : Espagne Adrián Sáez (ESP) AB
218 Drapeau : Espagne Pablo Urtasun (ESP) AB
Cofidis
COF
Num Coureur Pos
221 Drapeau : Belgique Edwig Cammaerts (BEL) AB
222 Drapeau : Colombie Leonardo Duque (COL) 67e
223 Drapeau : France Julien Fouchard (FRA) 69e
224 Drapeau : Espagne Egoitz García (ESP) AB
225 Drapeau : France Arnaud Labbe (FRA) 65e
226 Drapeau : France Adrien Petit (FRA) 28e
227 Drapeau : Lettonie Aleksejs Saramotins (LAT) 18e
228 Drapeau : Belgique Nico Sijmens (BEL) AB
Bretagne-Schuller
BSC
Num Coureur Pos
231 Drapeau : France Florian Vachon (FRA) AB
232 Drapeau : France Guillaume Blot (FRA) AB
233 Drapeau : France Jean-Luc Delpech (FRA) AB
234 Drapeau : France Sébastien Duret (FRA) AB
235 Drapeau : France Mathieu Halleguen (FRA) AB
236 Drapeau : France Johan Le Bon (FRA) 44e
237 Drapeau : France Gaël Malacarne (FRA) 68e
238 Drapeau : France Laurent Pichon (FRA) AB
NetApp
APP
Num Coureur Pos
241 Drapeau : Allemagne Markus Eichler (GER) HD
242 Drapeau : Suisse Reto Hollenstein (SUI) HD
243 Drapeau : Allemagne Grischa Janorschke (GER) AB
244 Drapeau : Slovénie Blaž Jarc (SLO) 70e
245 Drapeau : Allemagne Andreas Schillinger (GER) 71e
246 Drapeau : Allemagne André Schulze (GER) AB
247 Drapeau : Allemagne Michael Schwarzmann (GER) AB
248 Drapeau : Allemagne Timon Seubert (GER) AB

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le dernier coup de Guesdon », sur eurosport.fr,‎ 5 avril 2012
  2. « Les Paris-Roubaix de Frédéric Guesdon », sur eurosport.fr,‎ 5 avril 2012
  3. « Ces «jumeaux» que tout opposait », sur ladepeche.fr,‎ 6 avril 2012
  4. « Hincapie : 'J'espère pouvoir être devant' », sur cyclismactu.fr,‎ 8 avril 2012
  5. « Avec ou sans la trouée d'Arenberg ? », sur cyclismactu.fr,‎ 24 janvier 2012
  6. « Le tracé à nouveau en péril ? », sur cyclismactu.fr,‎ 6 mars 2012
  7. « La trouée d'Arenberg au programme », sur cyclismactu.fr,‎ 6 mars 2012
  8. « 51,5 km de pavés : les notes », sur letour.fr,‎ 2 avril 2012
  9. « Les 7 formations invitées connues », sur cyclismactu.fr,‎ 19 mars 2012
  10. (nl) « Cancellara met succes geopereerd aan viervoudige sleutelbeenbreuk », sur demorgen.be,‎ 2 avril 2012 (consulté le 2 avril 2012)
  11. Boonen, la légende en grand, Le Figaro, 8 avril 2012.
  12. Paris-Roubaix : Boonen entre dans la légende,velochrono.fr, 8 avril 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :