William Bonnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonnet.
William Bonnet
Image illustrative de l'article William Bonnet
William Bonnet lors du Tour de France 2008.
Informations
Nom William Bonnet
Date de naissance 25 juin 1982 (32 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipe actuelle FDJ.fr
Spécialité Sprinter[1]
Équipes amateurs
1991-1998
1999
2000-2002
2003-2004
CC Vierzon
ASPTT Tours
UC Chateauroux-Fenioux
CC Nogent-sur-Oise
Équipes professionnelles
2005
2006-2008
2009-2010
2011
2012
01.2013-06.2013[n 1]
06.2013-[n 2]
Auber 93
Crédit agricole
BBox Bouygues Telecom
FDJ
FDJ-BigMat
FDJ
FDJ.fr

William Bonnet, né le 25 juin 1982 à Saint-Doulchard, est un coureur cycliste français de l'équipe FDJ.fr.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Bonnet débute chez les professionnels en 2005 chez Auber 93. Dès sa première saison, il remporte sa première victoire au sprint sur la 1re étape de Paris-Corrèze. Il se distingue également au sprint sur la Châteauroux Classic de l'Indre, qu'il termine à la 4e place.

En 2006, il quitte Auber 93 pour l'équipe ProTour Crédit agricole. Cette année-là, il participe à son premier Tour d'Italie, et se distingue en septembre, en terminant 5e du Grand Prix de Fourmies puis 3e du Grand Prix de Wallonie. L'année suivante, il réalise ses premières performances sur les classiques du ProTour, terminant 20e de Milan-San Remo, puis 13e de la Vattenfall Cyclassics. Il participe également à son premier Tour de France, qu'il termine 108e. En 2008, Bonnet s'illustre à nouveau sur la Vattenfall Cyclassics, qu'il termine à la 7e place. Deux semaines plus tard, il remporte consécutivement ses deuxième et troisième victoires professionnelles, sur le Grand Prix de la Somme et le Grand Prix d'Isbergues, devançant chaque fois un petit groupe au sprint.

En 2009, il quitte le Crédit agricole pour BBox Bouygues Telecom, à la suite du retrait du sponsor Crédit agricole, espérant en profiter pour avoir plus souvent sa chance sur les classiques[2]. Après avoir couru le Tour de France, terminant quatre fois dans les 10 premiers, il obtient la 11e place de la Vattenfall Cyclassics, et la 14e au Grand Prix de Plouay. Enfin, pour son premier Tour d'Espagne, il échoue à la deuxième place des 16e et 17e étapes, derrière le sprinteur André Greipel, puis derrière son compatriote Anthony Roux, échappé.

Il gagne à Limoges la deuxième étape du Paris-Nice 2010 avant de terminer dixième du Tour des Flandres, son premier Top 10 dans une classique monument. En août, son transfert dans l'équipe FDJ est annoncé[3]. À la fin de la saison 2010, il est sélectionné par Laurent Jalabert pour participer à la course en ligne au championnat du monde à Melbourne, en Australie[4].

Bonnet, fiévreux et sous traitement médical d'antibiotiques, abandonne le Tour de France 2013 durant la dix-huitième étape[5].

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

William Bonnet au Tour de Suisse 2007.

Tour de France[modifier | modifier le code]

6 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014
UCI World Tour nc[6] 200e[7] nc[8]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

  • 2000
    • médaille d'argent, Coupe du Monde Médaillé d'argent de la poursuite par équipes juniors[9]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  2. Du 29 juin 2013

Références[modifier | modifier le code]

  1. « BBox Bouygues Telecom » [PDF], sur letour.fr (consulté le 1er septembre 2010)
  2. Exodus begins at Crédit Agricole, cyclingnews.com, 5 août 2008
  3. Bonnet deux ans à la FDJ, lequipe.fr, 19 août 2010
  4. Route - Championnats du monde - Élites - La sélection tricolore sur ffc.fr
  5. Loïc Becart, « William Bonnet ne pouvait plus », sur courrier-picard.fr,‎ 19 juillet 2013
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 30 novembre 2014)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 26 octobre 2014)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 26 octobre 2014)
  9. Championnat du Monde, Piste, Poursuite par équipes, Juniors 2000

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :