Daniel Oss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Oss
Image illustrative de l'article Daniel Oss
Daniel Oss lors de la Japan Cup 2012
Informations
Nom Daniel Oss
Date de naissance 13 janvier 1987 (27 ans)
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Équipe actuelle BMC Racing
Spécialité classiques[1]
Équipes amateurs
2006-2008 Zalf Désirée Fior
Équipes professionnelles
2009
2010
2011-2012
2013-
Liquigas
Liquigas-Doimo
Liquigas-Cannondale
BMC Racing
Principales victoires
médaille d'or, monde Champion du monde du contre-la-montre par équipes 2014

Daniel Oss (né le 13 janvier 1987 à Trente, dans le Trentin-Haut-Adige) est un coureur cycliste italien, membre de l'équipe BMC Racing. Il devient professionnel en 2009 en rejoignant l'équipe Liquigas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Daniel Oss lors de l'arrivée de la 15e étape du Tour de France 2011 à Montpellier.

Daniel Oss brille tant sur piste que sur route durant sa jeunesse. Il devient en 2004 champion d'Italie de la poursuite chez les juniors et est 3e du championnat d'Italie du contre-la-montre espoirs, remporté par Adriano Malori.

Il effectue un stage en 2008, à 21 ans, dans l'équipe CSC-Saxo Bank à la suite d'une recommandation d'un ancien coureur de l'équipe, Giovanni Lombardi. Cette équipe ne le recrute cependant pas. Elle comptait trois autres stagiaires : Joaquín Novoa qui est parti dans la formation Cervélo Test, Jonathan Bellis et Lasse Bøchman qui eux ont signé chez Saxo Bank.

Oss est recruté par Liquigas. En 2010, il participe aux classiques flandriennes, au service de Manuel Quinziato. Il termine au sprint 5e de Gand-Wevelgem, remporté par Bernhard Eisel. Cité parmi les outsiders du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix, il ne peut suivre les meilleurs. Fin août, il remporte sa première victoire professionnelle en s'imposant lors du Tour de Vénétie[2]. L'équipe Liquigas-Doimo réalise le doublé car Oss devance son équipier Peter Sagan.

En 2013, il rejoint l'équipe américaine BMC Racing. Il est troisième du Grand Prix E3, douzième du Tour des Flandres et quatrième du Tour de Wallonie cette année-là. En janvier 2014, Daniel Oss se blesse au genou lors d'un camp d'entraînement. Il ne lui est pas possible de pédaler pendant une vingtaine de jours en février. Manquant d'entraînement à l'approche des classiques, il renonce à ces dernières et change son programme de courses. En avril, il dispute le Tour du Trentin, dans sa région d'origine. La victoire de BMC au contre-la-montre par équipes lui permet d'occuper la première place du classement général pendant une journée[3]. Le leader de BMC Cadel Evans gagne cette course. Oss dispute ensuite le Tour d'Italie, au service d'Evans, puis le Tour de France, en tant qu'équipier de Tejay van Garderen. En septembre, à Ponferrada en Espagne, il devient champion du monde du contre-la-montre par équipes avec ses coéquipiers.

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2011 2012 2013 2014
UCI World Tour 161e[4] 152e[5] 78e[6] nc[7]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats d'Italie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Daniel Oss », sur bmcracingteam.com (consulté le 16 mai 2013)
  2. (en) « Liquigas-Doimo dominate the Giro del Veneto », sur cyclingnews.com (consulté le 28 août 2010)
  3. (en) « Oss gets his moment of glory at the Giro del Trentino », sur cyclingnews.com,‎ 22 avril 2014 (consulté le 24 octobre 2014)
  4. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 13 décembre 2014)
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 16 novembre 2014)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 2 novembre 2014)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 2 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :