Gert Steegmans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gert Steegmans
Image illustrative de l'article Gert Steegmans
Lors des Quatre jours de Dunkerque 2008
Informations
Nom Steegmans
Prénom Gert
Date de naissance 30 septembre 1980 (33 ans)
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Équipe actuelle Omega Pharma-Quick Step
Spécialité Sprinteur[1] /poisson-pilote
Équipe professionnelle
09.2001-12.2001
2003-2004
2005-2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012-
Domo-Farm Frites-Latexco (stagiaire)
Lotto-Domo
Davitamon-Lotto
Quick Step-Innergetic
Quick Step
Katusha
RadioShack
Quick Step
Omega Pharma-Quick Step
Principales victoires
2 étapes de grand tour
Tour de France (2 étapes)
Gert Steegmans.

Gert Steegmans, né le 30 septembre 1980 à Hasselt, est un coureur cycliste belge. Il a débuté sa carrière professionnelle en 2003 au sein de l'équipe belge Lotto-Domo. Il est membre depuis 2011 de l'équipe Quick Step devenue en 2012 Omega Pharma-Quick Step.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il acquiert sa première victoire majeure en 2007, année où il court dans l'équipe Quick Step-Innergetic. Lors de la 2e étape du Tour de France arrivant à Gand, où il est chargé d'emmener son leader Tom Boonen, il ne se relève pas, poursuit son effort et franchit la ligne devant Boonen. Il continue le Tour et permet à Tom Boonen de remporter le maillot vert du classement par points. Il revient en force quelques mois plus tard sur le Circuit franco-belge, où il remporte deux des quatre étapes, la 2e et la 4e. Il s'adjuge également le classement final de l'épreuve.

L'année 2008 commence bien pour lui, il est imbattable sur les sprints du Paris-Nice, ayant lieu dans des conditions pluvieuses. Il remporte les première et deuxième étapes, après avoir remporté la manche du Trofeo Calvia, au Challenge de Majorque, quelque temps auparavant.

Habitué de s'imposer sur au moins une étape des Quatre jours de Dunkerque chaque année, il garde cette habitude et remporte la 2e étape.

En l'absence de Boonen, il est le sprinter de la Quick Step sur le Tour de France. Il échoue sur les arrivées massives jusqu'à la 21e et dernière étape, qu'il s'adjuge sur les Champs-Élysées.

En septembre, après avoir appris sa non-sélection pour les Mondiaux de Varèse, il termine deuxième de Paris-Bruxelles, lançant le sprint trop tôt, il est remonté par Robbie McEwen et résiste de justesse à Luca Paolini pour la seconde place du podium, après avoir tout de même enlevé le Mémorial Rik Van Steenbergen, auparavant.

Pour la saison 2009, il signe dans l'équipe Katusha. Il signe deux succès en Espagne en début de saison. Au printemps, il entre en conflit avec la direction de l'équipe en refusant de signer un amendement à son contrat stipulant qu'un coureur de l'équipe faisant l'objet d'un contrôle anti-dopage positif paierait l'équivalent de cinq fois son salaire annuel. Il est écarté de la sélection pour le Tour de France[2] et ne peut pas participer au championnat de Belgique[3], puis est licencié de son équipe en août[réf. nécessaire]. En 2010, il porte les couleurs de l'équipe américaine RadioShack, dirigée par Johan Bruyneel et emmenée notamment par le septuple vainqueur du Tour de France, Lance Armstrong[4].

En 2011, il retourne dans l'équipe belge Quick Step[5], et signe à nouveau une année supplémentaire pour 2012 au sein de son équipe devenue Omega Pharma-Quick Step.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Gert Steegmans vit actuellement avec une Française, Laura Leturgie, qui fut hôtesse protocolaire, sur le podium du Tour de France, de 2002 à 2010[6], avec qui il a un enfant, Maélya, née le 6 juin 2011.

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Steegmans

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

5 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gert Steegmans », sur omegapharma-quickstep.com (consulté le 12 août 2013)
  2. « Gert Steegmans, victime de sa révolte », sur dhnet.be,‎ 25 juin 2009 (consulté le 12 juillet 2009)
  3. « Steegmans skips Belgian Nationals », sur cyclingnews.com,‎ 29 juin 2009 (consulté le 12 juillet 2009)
  4. « Steegmans to join RadioShack », sur cyclingnews.com,‎ 2 septembre 2009 (consulté le 18 octobre 2009)
  5. (nl) « Officieel: Steegmans 1 jaar bij Quick Step », sur nieuwsblad.be,‎ 20 décembre 2010 (consulté le 20 décembre 2010)
  6. Le Blog de l'Ardoisier « Beauté du Tour : Laura Leturgie »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :