Baden Cooke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cooke.
Baden Cooke
Image illustrative de l'article Baden Cooke
Baden Cooke lors des Quatre jours de Dunkerque 2009
Informations
Nom Baden Cooke
Date de naissance 12 octobre 1978 (36 ans)
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Équipes professionnelles
2000-2001
2002-2005
2006-2007
2008
2009
2010-2011
01.2012-04.2012
05.2012-12.2013
Mercury
La Française des jeux
Unibet.com
Barloworld
Vacansoleil
Saxo Bank
GreenEDGE
Orica-GreenEDGE
Principales victoires
1 classement annexe de grand tour

Maillot vert Tour de France 2003
1 étape de grand tour

Tour de France (1 étape)

Baden Cooke, né le 12 octobre 1978 à Benalla en Australie, est un coureur cycliste australien. Professionnel de 2000 à 2013, il a notamment remporté le classement par points du Tour de France 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Baden Cooke doit son prénom au créateur du mouvement scout, le Britannique Robert Baden-Powell[1]. Il commence le cyclisme à 11 ans et étudie au Galen College à Wangaratta.

Il passe professionnel en 2000 dans l'équipe Mercury. En 2002, il rejoint La Française des jeux. Il participe à quatre tours de France consécutifs avec cette formation et remporte une étape et le classement par points du Tour de France 2003.

Sprinter, Baden Cooke est aussi un coureur de classique et de courses flandriennes, comme en témoignent ses victoires sur des courses telles que À travers les Flandres ou le Championnat des Flandres.

L'équipe Saxo Bank le recrute pour la saison 2010, son dirigeant Bjarne Riis estimant qu'il pourra « apporter beaucoup dans les classiques »[2].

Membre de l'équipe Orica-GreenEDGE à partir de 2012, Baden Cooke arrête sa carrière professionnelle en fin d'année 2013[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès année par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

5 participations

  • 2002 : 127e
  • 2003 : 140e, Maillot vert vainqueur du classement par points et d'une étape
  • 2004 : 139e
  • 2005 : 142e
  • 2008 : abandon (12e étape)
  • 2012 : 117e

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2005 : abandon (13e étape)
  • 2010 : non-partant (9e étape)

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2011 2012 2013
UCI World Tour 187e[4] 201e[5] nc[6]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Baden Cooke, l'ange exterminateur du sprint », sur leparisien.fr,‎ 8 juillet 2003 (consulté le 24 décembre 2014)
  2. « Cooke avec Saxo Bank », sur lequipe.fr,‎ 14 septembre 2009 (consulté le 14 septembre 2009)
  3. Julie Dremière, « Après 14 ans de carrière, Cooke raccroche », sur cyclismactu.net,‎ 27 novembre 2013
  4. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 décembre 2014)
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 26 novembre 2014)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 26 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :