Paris-Roubaix 2006

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paris-Roubaix 2006
Paris-Roubaix 2006
Carte de la course
Généralités
Édition 104e
Date
Pays visité(s) Drapeau de la France France
Lieu de départ Compiègne
Lieu d’arrivée Roubaix (vélodrome André-Pétrieux)
Résultats
Vainqueur Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
42,239 km/h de moyenne
Chronologie
Précédent Paris-Roubaix 2005 Paris-Roubaix 2007 Suivant

La course Paris-Roubaix 2006 s'est déroulée le 9 avril, et fut remportée par le Suisse Fabian Cancellara. Le champion du monde Tom Boonen faisait figure de grand favori.

Le parcours[modifier | modifier le code]

Détail des secteurs pavés
Secteur Kilomètre Localisation Longueur Difficulté
27 98 Troisvilles > Inchy 2 200 m 03 ***
26 104,5 Viesly > Quiévy 1 800 m 03 ***
25 107 Quiévy > Saint-Python 3 700 m 04 ****
24 112 Saint-Python 1 500 m 02 **
23 119,5 Vertain > Saint-Martin-sur-Écaillon 1 900 m 03 ***
22 126,5 Capelle-sur-Écaillon > Le-Buat 1 700 m 03 ***
21 138 Verchain-Maugré > Quérénaing 1 600 m 03 ***
20 141 Quérénaing > Maing 2 500 m 03 ***
19 144 Maing > Monchaux-sur-Écaillon 1 600 m 03 ***
18 155,5 Haveluy > Wallers 2 500 m 04 ****
17 163,5 Trouée d'Arenberg 2 400 m 05 *****
16 170 Wallers > Hélesmes 1 600 m 04 ****
15 176,5 Hornaing > Wandignies-Hamage 3 700 m 03 ***
14 184 Warlaing > Brillon 2 400 m 03 ***
13 187,5 Tilloy-lez-Marchiennes > Sars-et-Rosières 2 400 m 03 ***
12 198,5 Orchies 1 700 m 03 ***
11 205 Auchy-lez-Orchies > Bersée 2 600 m 02 **
10 210,5 Mons-en-Pévèle 3 000 m 05 *****
9 216,5 Mérignies > Pont-à-Marcq 01 700 m 02 **
8 219,5 Pont-Thibaut > Ennevelin 1 400 m 03 ***
7-2 225 Templeuve (L'Épinette) 01 200 m 01 *
7-1 225,5 Templeuve (Moulin-de-Vertain) 01 500 m 02 **
6-2 232 Cysoing > Bourghelles 1 300 m 04 ****
6-1 234,5 Bourghelles > Wannehain 1 100 m 04 ****
5 239 Camphin-en-Pévèle 1 800 m 04 ****
4 242 Carrefour de l'Arbre 2 100 m 05 *****
3 244 Gruson 1 100 m 02 **
2 251 Hem 1 400 m 01 *
1 259 Roubaix 01 300 m 01 *
Total 01 52 700 m

Récit de la course[modifier | modifier le code]

Une échappée de quatre hommes composée de Joost Posthuma, Nicolas Portal, Stephan Schreck et Dimitri Konyshev anime la première partie de la course. Ces coureurs sont repris dans la fameuse Trouée d'Arenberg qui fait son retour sur le parcours après des travaux en 2005. Le suisse Fabian Cancellara emmène alors le peloton, qui se scinde en plusieurs parties. Un groupe de dix-sept coureurs se forme alors à l'avant. Tous les favoris sont présents à l'exception du norvégien Thor Hushovd, victime de crevaisons. Le vainqueur sortant Tom Boonen est cependant isolé, ce qui entraîne une poursuite de ses équipiers de la Quick Step-Innergetic finalement vaine.

À 47 kilomètres de l'arrivée (sur le secteur pavé de Mons-en-Pévèle) l'Américain George Hincapie, qui faisait partie des favoris, chute lourdement après avoir cassé son guidon, il se casse un os de l'épaule et abandonne.

Fabian Cancellara après avoir attaqué à 19 kilomètres de l'arrivée dans le secteur pavé de Camphin-en-Pévèle, se vit poursuivi par deux groupes, l'un composé de Peter Van Petegem, Vladimir Gusev et Leif Hoste, l'autre de Tom Boonen, Juan Antonio Flecha et Alessandro Ballan.

À 10 kilomètres de l'arrivée, les barrières d'un passage à niveau s'abaissent avant le passage du premier groupe de poursuivants Peter Van Petegem, Vladimir Gusev et Leif Hoste. Néanmoins, ces derniers franchissent les rails, bien que le règlement l'interdise. Le deuxième groupe de poursuivants, composé de Tom Boonen, Juan Antonio Flecha et Alessandro Ballan, s'arrête une trentaine de secondes pour laisser passer un train de marchandises et repartent ensuite alors que les barrières sont toujours abaissées. Fabian Cancellara, non concerné par cet incident, file alors vers la victoire et s'impose en solitaire sur le vélodrome de Roubaix.

À l'arrivée, seul le premier groupe est déclassé, malgré les réclamations des équipes concernées, laissant à Tom Boonen la deuxième place de la course.

Le 21 septembre 2006, les organisateurs de Paris-Roubaix ont écopé d'une amende de 5000 francs suisses de la part de l'UCI pour "défaut d'organisation" en raison du passage à niveau fermé.

Classement[modifier | modifier le code]

# Coureur Équipe Temps
1 Drapeau de la Suisse Fabian Cancellara Drapeau du Danemark Team CSC en 6 h 07 min 54 s
2 Drapeau de la Belgique Tom Boonen Drapeau de la Belgique Quick Step-Innergetic + 1 min 49 s
3 Drapeau de l'Italie Alessandro Ballan Drapeau de l'Italie Lampre-Fondital 1 min 49 s
4 Drapeau de l'Espagne Juan Antonio Flecha Drapeau des Pays-Bas Rabobank 1 min 49 s
5 Drapeau de l'Autriche Bernhard Eisel Drapeau de la France La Française des Jeux 3 min 25 s
6 Drapeau de la Suisse Steffen Wesemann Drapeau de l'Allemagne T-Mobile 5 min 35 s
7 Drapeau de la France Frédéric Guesdon Drapeau de la France La Française des Jeux 6 min 31 s
8 Drapeau de la Belgique Bert Roesems Drapeau de la Belgique Davitamon-Lotto 6 min 44 s
9 Drapeau de la France Christophe Mengin Drapeau de la France La Française des Jeux 6 min 44 s
10 Drapeau de la Belgique Staf Scheirlinckx Drapeau de la France Cofidis 6 min 45 s

Équipes[modifier | modifier le code]

Engagés[modifier | modifier le code]

Quick Step - Innergetic 
Discovery Channel 
Rabobank
Gerolsteiner
Team CSC 
Phonak Hearing Systems 
Davitamon - Lotto
Lampre - Fontidal 
Liberty Seguros - Würth Team 
Crédit Agricole
Caisse d'Épargne - Illes Balears 
La Française des Jeux 
T-Mobile
Team Milram 
Cofidis 
Euskaltel - Euskadi
Bouygues Telecom 
Saunier Duval - Prodir 
AG2R Prévoyance
Liquigas 
Agritubel 
Unibet.com
Landbouwkrediet - Colnago 
Team LPR 
Skil - Shimano

Sites officiels[modifier | modifier le code]