Kristjan Koren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kristjan Koren
Image illustrative de l'article Kristjan Koren
Kristjan Koren lors du prologue du Tour de France 2010 à Rotterdam
Informations
Nom Koren
Prénom Kristjan
Date de naissance 25 novembre 1986 (27 ans)
Pays Drapeau de la Slovénie Slovénie
Équipe actuelle Cannondale
Spécialité rouleur
Équipe amateur
2009 Bottoli Ramonda
Équipe professionnelle
2005-2007
2008
2010
2011-2012
2013-
Sava
Perutnina Ptuj
Liquigas-Doimo
Liquigas-Cannondale
Cannondale
Principales victoires
Drapeau : Slovénie Champion de Slovénie du contre-la-montre 2007

Kristjan Koren, né le 25 novembre 1986 à Šempeter pri Novi Gorici, est un coureur cycliste slovène, membre de l'équipe Cannondale.

Biographie[modifier | modifier le code]

En catégorie junior, Kristjan Koren participe en 2004 aux championnats du monde sur route à Vérone en Italie. Il y prend la 19e place du contre-la-montre[1] et la 47e place de la course en ligne[2].

En 2005, Kristjan Koren intègre l'équipe continentale slovène Sava. Il est champion de Slovénie du contre-la-montre espoirs en 2006. Il participe aux championnats d'Europe espoirs, où il prend la 5e place du contre-la-montre[3], et aux championnats du monde sur route, lors desquels il se classe 10e du contre-la-montre des moins de 23 ans[4]. En 2007, il remporte le champion de Slovénie du contre-la-montre élite. Il dispute des manches de la Coupe des Nations U23 avec l'équipe de Slovénie. Il est notamment sixième de la Côte picarde, remportée par son coéquipier Simon Špilak, et participe au Tour de l'Avenir durant lequel il est deuxième d'étape puis neuvième de l'étape contre-la-montre. La Slovénie remporte cette Coupe des nations. Kristjan Koren participe à nouveau aux championnats d'Europe et du monde des moins de 23 ans, sans autant de réussite qu'en 2006 : il y est respectivement 18e et 27e des épreuves contre-la-montre, devancé par son coéquipier d'équipe nationale Grega Bole[5],[6].

En 2008, il rejoint la formation Perutnina Ptuj, autre équipe continentale slovène. Il remporte en début d'année deux étapes du Tour de Cuba, puis l'étape contre-la-montre de l'Istrian Spring Trophy, dont il prend la deuxième place finale. Durant la suite de la saison, avec Perutnina Ptuj, il se classe 3e du Tour de Rijke, 7e du Gran Premio della Liberazione, et vice-champion de Slovénie du contre-la-montre, battu par Gregor Gazvoda. Avec l'équipe de Slovénie espoirs, il dispute à nouveau la Coupe des nations. Il en remporte une des sept manches, la Côte picarde, et se classe troisième du Giro delle Regioni et onzième du Tour de l'Avenir, avec une deuxième place lors du prologue derrière Andrey Amador. Aux championnats d'Europe espoirs, il est sixième de la course en ligne et dixième du contre-la-montre, et lors des championnats du monde, il prend la septième place du contre-la-montre[7] et la 46e de la course en ligne[8]. En octobre, il devient champion du monde sur route militaire, devant un autre Slovène, Grega Bole, tandis que Janez Brajkovič remporte le titre du contre-la-montre[9].

Au début de l'année 2009, Kristjan Koren fait partie des recrues annoncées de l'équipe H2O, qui ne voit pas le jour[10]. Il évolue durant cette saison dans l'équipe amateur italienne Bottoli Ramonda Nordelettrica, aux côtés notamment d'Adriano Malori, champion du monde du contre-la-montre des moins de 23 ans en 2008. Avec cette équipe, il est vainqueur d'étapes du Tour du Frioul-Vénétie julienne, dont il prend la cinquième place finale, du Baby Giro, où il est également cinquième du classement général, et du Tour de la vallée d'Aoste. Il est troisième du championnat de Slovénie du contre-la-montre derrière Janez Brajkovič et Gregor Gazvoda, et cinquième du contre-la-montre des Jeux méditerranéens.

En 2010, il est recruté par l'équipe ProTour italienne Liquigas-Cannondale. Il dispute le Tour de France 2010 et remporte le Grand Prix de la ville de Camaiore.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Kristjan Koren (à gauche) dans la 7e étape du Tour de France 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « German junior sandwich takes gold and bronze », sur cyclingnews.com,‎ 28 septembre 2011 (consulté le 24 juillet 2011)
  2. (en) « Kreuziger cruises to Verona Victory », sur cyclingnews.com,‎ 2 octobre 2004 (consulté le 24 juillet 2011)
  3. (en) « Day 2 - July 14: U23 Men/Junior Women TT, 32/16.1 km », sur cyclingnews.com,‎ 14 juillet 2006 (consulté le 24 juillet 2011)
  4. (en) « A dream comes true for Cornu », sur cyclingnews.com,‎ 20 septembre 2006 (consulté le 24 juillet 2011)
  5. (en) « Stage 2 - July 20: Junior women TT / U23 men TT, 12/34km », sur cyclingnews.com,‎ 20 juillet 2011 (consulté le 24 juillet 2011)
  6. (en) « Holland's Boom takes Under 23 title after two-man fight », sur cyclingnews.com,‎ 26 septembre 2007 (consulté le 24 juillet 2011)
  7. (en) « Malori brings in first gold for host », sur cyclingnews.com,‎ 23 septembre 2008 (consulté le 24 juillet 2011)
  8. (en) « Colombian Duarte spoils Italian party », sur cyclingnews.com,‎ 26 septembre 2008 (consulté le 14 juillet 2011)
  9. « L'armée Slovène maître chez elle », sur cyclismag.com,‎ 6 octobre 2008 (consulté le 24 juillet 2011)
  10. « Deux Luxembourgeois chez H2O », sur cyclismag.com,‎ 30 janvier 2009 (consulté le 24 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :