Maarten Tjallingii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maarten Tjallingii
Image illustrative de l'article Maarten Tjallingii
Maarten Tjallingii lors du Critérium du Dauphiné 2011
Informations
Nom Maarten Tjallingii
Date de naissance (37 ans)
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Équipe actuelle Lotto NL-Jumbo
Spécialité Rouleur[1]
Équipes amateurs
2001-2005 Marco Polo
Équipes professionnelles
2006-2007
2008
2009-2012
01.2013-06.2013[n 1]
06.2013-12.2014[n 2]
2015-
Skil-Shimano
Silence-Lotto
Rabobank
Blanco
Belkin
Lotto NL-Jumbo
Tjallingii juste avant de s'élancer sur le contre la montre du Critérium du Dauphiné 2011 à Grenoble.

Maarten Tjallingii, né le à Leeuwarden, est un coureur cycliste néerlandais. Professionnel depuis 2006, il est membre de l'équipe Lotto NL-Jumbo.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2001, Maarten Tjallingii s'engage au Marco Polo Cycling Club. Avec lui, il remporte cette année-là une étape du Tour du Faso et termine à la troisième place du classement général, remporté par son coéquipier Joost Legtenberg. Tjallingii gagne cette course en 2003, avec l'équipe Marco Polo, désormais enregistrée à l'Union cycliste internationale, en troisième division. Pratiquant également le VTT, Tjallingii est deuxième du championnat des Pays-Bas de cross-country en 2005.

Maarten Tjallingii est recruté en 2006 par l'équipe Skil-Shimano, avec laquelle il devient coureur professionnel[2],[3]. Il se révèle cette année-là, en remportant le Tour de Belgique, en mai, et le Tour du lac Qinghai, en juillet. L'année suivante, il est notamment deuxième du Tour de Belgique, quatrième du Tour du Danemark.

En 2008, il quitte Skil-Shimano, estimant avoir terminé sa « période d'apprentissage », et rejoint l'équipe belge Silence-Lotto[4]. Il y remplit un rôle d'équipier pour Leif Hoste et Greg Van Avermaet lors des classiques[5]. Il dispute le Tour d'Espagne, son premier grand tour. Il quitte cette équipe en fin d'année, et rejoint la Rabobank[5].

En 2011, il termine troisième de Paris-Roubaix derrière Johan Vansummeren et Fabian Cancellara après une échappée[6].

Aligné sur le Tour de France 2012, Tjallingii chute pendant la 3e étape. S'étant à cette occasion fracturé une hanche, il est non-partant le lendemain[7].

Lors du Tour d'Italie 2014, il est échappé lors de la première étape. Passé en tête aux deux côtes répertoriées, il porte le maillot bleu du classement de la montagne pendant quatre jours. En fin d'année, il prolonge d'un an le contrat qui le lie à son équipe[8], appelée en 2015 Lotto NL-Jumbo.

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Classement mondial UCI 119e[9] 106e[10]
UCI World Tour 69e[11] nc[12] nc[13] nc[14]
UCI Asia Tour 78e[15] 5e[16]
UCI Europe Tour 92e[17] 57e[18]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  2. Du 29 juin 2013 au 31 décembre 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Rabobank », sur letour.fr (consulté le 5 mars 2011)
  2. (nl) « Interview met Maarten Tjallingii », sur wvcycling.com,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  3. (nl) « Interview met Maarten Tjallingii », sur mountainbike.nl,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  4. (en) « Changes for Skil-Shimano », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  5. a et b (nl) « Maarten Tjallingii verlaat na 1 jaar Silence-Lotto », sur hln.be,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  6. John MacLeary, « Paris-Roubaix 2011: Johan Van Summeren upsets odds to win 'the hell of the north' ahead of Fabian Cancellara », sur telegraph.co.uk,‎
  7. Renaud Breban, « Hanche cassée pour Maarten Tjallingii », sur cyclismactu.net,‎
  8. (en) « Belkin signs two riders and extends with four », sur cyclingquotes.com,‎ (consulté le 18 janvier 2015)
  9. « Classement Mondial UCI 2009 », sur uci.ch, UCI,‎ (consulté le 24 mars 2012)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 6 décembre 2014)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 6 décembre 2014)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 6 décembre 2014)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 6 décembre 2014)
  15. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  16. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  17. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  18. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :