Grand Prix de Plouay 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix de Plouay 2012
{{#if:
Une carte du parcours serait la bienvenue.
Généralités
Édition 76e
Date 26 août 2012
Distance 253 km
Pays visité(s) Drapeau de la France France
Lieu de départ Plouay
Lieu d’arrivée Plouay
Partants 180
Arrivants 136
Résultats
Vainqueur Drapeau : Norvège Edvald Boasson Hagen
42,704 km/h de moyenne
Chronologie
Précédent Grand Prix de Plouay 2011 Grand Prix de Plouay 2013 Suivant

La 76e édition du Grand Prix de Plouay a eu lieu le 26 août 2012. Il s'agit de la 24e épreuve de l'UCI World Tour 2012.

Présentation[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Le GP de Plouay se dispute autour d'un circuit de 27 à parcourir 9 fois, soit 243 km.

Le départ et l'arrivée ont lieu sur le boulevard des Championnats du Monde. Les coureurs empruntent la côte du Lézot, avant de prendre la direction de Kerscoulic puis Pont-Neuf. Ils longent alors le Scorff, passent à Pont-Calleck et près de la Chapelle St Anne. Le circuit revient vers Pont-Neuf avant d'emprunter le Minojenn du Calvaire, nouveauté cette année. Il finit par la côte de Ty-Marrec à seulement 4 km de l'arrivée[1].

Équipes[modifier | modifier le code]

L'organisateur a communiqué la liste des équipes invitées le 17 août 2012[2]. 24 équipes participent à ce Grand Prix de Plouay - 18 ProTeams et 6 équipes continentales professionnelles :

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale Drapeau de la France France ALM
Astana Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan AST
BMC Racing Drapeau des États-Unis États-Unis BMC
Euskaltel-Euskadi Drapeau de l'Espagne Espagne EUS
FDJ-BigMat Drapeau de la France France FDJ
Garmin-Sharp Drapeau des États-Unis États-Unis GRS
Katusha Drapeau de la Russie Russie KAT
Lampre-ISD Drapeau de l'Italie Italie LAM
Liquigas-Cannondale Drapeau de l'Italie Italie LIQ
Lotto-Belisol Drapeau de la Belgique Belgique LTB
Movistar Drapeau de l'Espagne Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step Drapeau de la Belgique Belgique OPQ
Orica-GreenEDGE Drapeau de l'Australie Australie OGE
Rabobank Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas RAB
RadioShack-Nissan Drapeau du Luxembourg Luxembourg RNT
Saxo Bank-Tinkoff Bank Drapeau du Danemark Danemark STB
Sky Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni SKY
Vacansoleil-DCM Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas VCD
Équipes invitées
Nom de l'équipe Pays Code
Argos-Shimano Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas ARG
Bretagne-Schuller Drapeau de la France France BSC
Cofidis Drapeau de la France France COF
Europcar Drapeau de la France France EUC
Farnese Vini-Selle Italia Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni FAR
Saur-Sojasun Drapeau de la France France SAU

Favoris[modifier | modifier le code]

Récit de la course[modifier | modifier le code]

Rui Alberto Faria da Costa (Movistar) et Simon Gerrans (Orica-GreenEDGE) attaquent dans le final, dans la côte de Ty-Marrec. Edvald Boasson Hagen (Sky) vient reprendre et dépasser Faria da Costa. Il est le premier Norvégien à remporter le Grand Prix de Plouay[3]. Le podium est complété par Faria da Costa qui conserve son avantage sur le peloton réglé par Heinrich Haussler (Garmin-Sharp) qui s'emparer de la troisième place.

Classement final[modifier | modifier le code]

Coureur Équipe Temps Points UCI
1 Drapeau : Norvège Edvald Boasson Hagen Sky en 4 h 45 min 00 s 80
2 Drapeau : Portugal Rui Alberto Faria da Costa Movistar + 4 s 60
3 Drapeau : Australie Heinrich Haussler Garmin-Sharp 5 s 50
4 Drapeau : Australie Matthew Goss Orica-GreenEDGE 5 s 40
5 Drapeau : Belgique Jürgen Roelandts Lotto-Belisol 5 s 30
6 Drapeau : Italie Marco Marcato Vacansoleil-DCM 5 s 22
7 Drapeau : Italie Giacomo Nizzolo RadioShack-Nissan 5 s 14
8 Drapeau : Slovénie Borut Božič Astana 5 s 10
9 Drapeau : France Samuel Dumoulin Cofidis 5 s -
10 Drapeau : Italie Luca Paolini Katusha 5 s 2


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Parcours », sur grandprix-plouay.com,‎ 25 août 2012
  2. « L'organisation annonce les 6 wild-cards », sur cyclismactu.fr,‎ 17 août 2012
  3. « Boasson Hagen tambour battant à Plouay », sur Velochrono.fr,‎ 26 août 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]