Aleksejs Saramotins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aleksejs Saramotins
Image illustrative de l'article Aleksejs Saramotins
Informations
Nom Aleksejs Saramotins
Date de naissance 8 avril 1982 (32 ans)
Pays Drapeau de la Lettonie Lettonie
Équipe actuelle IAM
Équipes professionnelles
2004-2008
2009
2010
2011-2012
2013-
Rietumu Bank-Riga
Designa Køkken
HTC-Columbia
Cofidis
IAM
Principales victoires
MaillotLetonia.PNG Champion de Lettonie sur route (2005, 2006, 2007, 2010, 2012 et 2013)

Aleksejs Saramotins, né le 8 avril 1982 à Riga, est un coureur cycliste letton, membre de l'équipe IAM. Professionnel depuis 2004, il a notamment été champion de Lettonie sur route à six reprises.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aleksejs Saramotins dispute la course en ligne des moins de 23 ans aux championnats du monde sur route 2003 et 2004. Après un abandon en 2003[1], il est l'un des attaquants en 2004 et termine à la 23e place[2].

De 2004 à 2008, Aleksejs Saramotins est membre de l'équipe lettonne Rietumu Bank - Riga. Il est champion de Lettonie sur route en 2005, 2006 et 2007. Il dispute la course en ligne élites des championnats du monde sur route : hors-délai en 2005, il abandonne en 2006 et 2007.En 2008, il obtient cinq victoires lors d'épreuves de l'UCI Europe Tour : le SEB Tartu GP, la Scandinavian Open Road Race, le Lombardia Tour, et des étapes du Circuit des Ardennes et du Tour de Slovaquie. Il est également deuxième du Tour du Finistère, troisième du Samyn et du Riga Grand Prix. Ces résultats lui valent la 14e place du classement individuel du circuit européen[3]. Il termine 57e du championnat du monde sur route à Varèse[4].

En 2009, l'équipe Rietumu Bank-Riga n'existe plus, Saramotins rejoint l'équipe continentale danoise Designa Køkken, avec son coéquipier russe Sergey Firsanov. Il gagne le Grand Prix de Lillers, la Course des raisins, le Tour de Münster et une étape de la Ronde de l'Oise. Il se classe deuxième du SEB Tartu GP et du Duo normand, contre-la-montre en couple qu'il dispute avec Firsanov. Il est deuxième des deux championnats de Lettonie sur route, la course en ligne et le contre-la-montre. Il finit dixième de l'UCI Europe Tour[5]. En septembre, aux championnats du monde sur route à Mendrisio, Il est 30e du contre-la-montre, sur 65 classés, et 77e de la course en ligne.

En 2010, Aleksejs Saramotins est recruté par l'équipe ProTour américaine HTC-Columbia[6]. Il retrouve cette année-là le maillot de champion de Lettonie sur route et prend la deuxième place du championnat du contre-la-montre. Il gagne le Grand Prix d'Isbergues.

Saramotins rejoint en 2011 l'équipe continentale professionnelle Cofidis, avec laquelle il signe un contrat de deux ans[7]. Il connait sa première année sans victoire depuis 2004. Comme en 2009, il est deuxième des championnats de Lettonie sur route et du contre-la-montre. Il est dixième du Samyn et huitième de Binche-Tournai-Binche. Il dispute son premier grand tour, le Tour d'Espagne. Aux championnats du monde sur route au Danemark, il est 22e de la course en ligne.

En début de saison 2012, Saramotins est septième du Tro Bro Leon et des Boucles de la Mayenne, dixième du Grand Prix de Francfort, dix-huitième de Paris-Roubaix. En juin, il est de nouveau champion de Lettonie sur route et deuxième du contre-la-montre. En juillet, il représente la Lettonie aux Jeux olympiques de Londres. Il termine la course en ligne dans le peloton, à la 56e place. Neuvième du Tour du Limousin en août, il dispute en septembre les championnats du monde sur route dans le Limbourg néerlandais. Il est 50e du contre-la-montre, sur 56 classés, et abandonne lors de la course en ligne.

Aleksejs Saramotins est recruté pour la saison 2013 par la nouvelle équipe suisse IAM[8]. Il chute sur Paris-Roubaix et se casse alors un scaphoïde, ce qui l'oblige à stopper toute compétition pendant quatre semaines et à être privé des classiques ardennaises[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Aleksejs Saramotins aux Quatre jours de Dunkerque 2010.
Aleksejs Saramotins vêtu du maillot de champion de Lettonie lors des Quatre jours de Dunkerque 2011.

Par années[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2014
UCI Europe Tour 124e[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lagutin Leaps In; Uzbeki Rider On Top Of The World », sur cyclingnews.com,‎ 11 octobre 2003 (consulté le 7 octobre 2012)
  2. (en) « Belarusian Blasts to U23 gold », sur cyclingnews.com,‎ 1er octobre 2004 (consulté le 7 octobre 2012)
  3. « 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.ch (consulté le 7 octobre 2012)
  4. (en) « Ballan crowned new King of Italy », sur cyclingnews.com,‎ 28 septembre 2008 (consulté le 7 octobre 2012)
  5. « UCI Europe Tour Ranking Individual », sur uci.ch (consulté le 7 octobre 2012)
  6. (en) « Columbia-HTC recruits Saramotins », sur cyclingnews.com,‎ 4 octobre 2009 (consulté le 7 octobre 2012)
  7. (en) « Transfer news: Katusha, Astana, Cofidis », sur cyclingnews.com,‎ 24 septembre 2010 (consulté le 7 octobre 2012)
  8. « IAM Cycling dévoile son effectif au complet », sur cyclismactu.net,‎ 21 septembre 2012 (consulté le 7 octobre 2012)
  9. Thomas Lecloux, « Fracture du scaphoïde pour Saramotins », sur cyclismactu.net,‎ 9 avril 2013
  10. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 26 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :