Paris-Roubaix 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paris-Roubaix 2009
{{#if:
Tom Boonen sur le vélodrome de Roubaix
Tom Boonen sur le vélodrome de Roubaix
Généralités
Édition 107e
Date 12 avril 2009
Distance 259 km
Pays visité(s) Drapeau de la France France
Lieu de départ Compiègne
Lieu d’arrivée Roubaix (vélodrome André-Pétrieux)
Résultats
Vainqueur Drapeau : Belgique Tom Boonen
41,379 km/h de moyenne
Chronologie
Précédent Paris-Roubaix 2008 Paris-Roubaix 2010 Suivant

La 107e édition de la course cycliste Paris-Roubaix, inscrite au calendrier mondial UCI, a eu lieu le 12 avril 2009 entre Compiègne et le vélodrome André-Pétrieux de Roubaix.

Parcours[modifier | modifier le code]

Par rapport à l'édition 2008, seule le secteur pavé de Wallers à Hélesmes, longue de 1600 mètres, a été supprimé du programme. Il se situait au kilomètre 170

Détail des secteurs pavés
Secteur Kilomètre Localisation Longueur Difficulté
27 98 Troisvilles > Inchy 2 200 m 03 ***
26 104,5 Viesly > Quiévy 1 800 m 03 ***
25 107 Quiévy > Saint-Python 3 700 m 04 ****
24 112 Saint-Python 1 500 m 02 **
23 119,5 Vertain > Saint-Martin-sur-Écaillon 2 300 m 03 ***
22 126,5 Capelle-sur-Écaillon > Le-Buat 1 700 m 03 ***
21 138,5 Verchain-Maugré > Quérénaing 1 600 m 03 ***
20 141,5 Quérénaing > Maing 2 500 m 03 ***
19 144,5 Maing > Monchaux-sur-Écaillon 1 600 m 02 **
18 156 Haveluy > Wallers 2 500 m 04 ****
17 164 Trouée d'Arenberg 2 400 m 05 *****
16 176,5 Hornaing > Wandignies-Hamage 3 700 m 03 ***
15 184 Warlaing > Brillon 2 400 m 03 ***
14 187,5 Tilloy-lez-Marchiennes > Sars-et-Rosières 2 400 m 03 ***
13 194 Beuvry-la-Forêt > Orchies 1 400 m 03 ***
12 199 Orchies 1 700 m 03 ***
11 205 Auchy-lez-Orchies > Bersée 2 600 m 03 ***
10 210,5 Mons-en-Pévèle 3 000 m 05 *****
9 216,5 Mérignies > Pont-à-Marcq 01 700 m 02 **
8 219,5 Pont-Thibaut > Ennevelin 1 400 m 03 ***
7-2 225,5 Templeuve (L'Épinette) 01 200 m 01 *
7-1 226 Templeuve (Moulin-de-Vertain) 01 500 m 02 **
6-2 232,5 Cysoing > Bourghelles 1 300 m 04 ****
6-1 235 Bourghelles > Wannehain 1 100 m 04 ****
5 239,5 Camphin-en-Pévèle 1 800 m 04 ****
4 242 Carrefour de l'Arbre 2 100 m 05 *****
3 244,5 Gruson 1 100 m 02 **
2 251 Willems > Hem 1 400 m 01 *
1 257,5 Roubaix 01 300 m 01 *
Total 01 52 900 m

Déroulement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

L'échappée matinale, lancée aux abords du 30e kilomètre, est composée de Steve Chainel (BBox Bouygues Telecom), Steven Cozza (Garmin-Slipstream), Angelo Furlan (Lampre-NGC), Gregory Henderson (Columbia-High Road), Andreas Klier (Cervélo TestTeam), Kasper Klostergaard (Saxo Bank), Servais Knaven (Team Milram), Joost Posthuma (Rabobank), Maarten Wynants (Quick Step), Yoann Offredo et Wesley Sulzberger (La Française des Jeux). Les fuyards vont prendre jusqu'à trois minutes d'avance, aborder en tête les premiers secteurs pavés, au nombre de vingt-sept sur cette 107e édition, et par tradition franchir en tête la Trouée d'Arenberg, qui marque le tournant de Paris-Roubaix. Les échappés sont revus après Beuvry-la-Forêt, à 60 kilomètres du but.

À la sortie du secteur de la tranchée d'Arenberg, un large peloton demeure encore massé. Les favoris ont franchi cette portion sans encombre et c'est donc dans la toute aussi sélectif secteur pavé de Mons-en-Pévèle, à 45 kilomètres de l'arrivée, que va se décanter l'épreuve. Un groupe formé autour de six favoris, se dessine alors. Tom Boonen est à l'avant, accompagné par Filippo Pozzato (Katusha), Thor Hushovd (Cervélo TestTeam), Juan Antonio Flecha (Rabobank), Leif Hoste et Johan Vansummeren (Silence-Lotto). Un groupe de poursuivants d'une dizaine de coureurs, comprenant notamment Heinrich Haussler, Stijn Devolder et Sylvain Chavanel se forme.

Moins rapide que ses adversaires, Juan Antonio Flecha déclenche les hostilités mais il est rejoint et brusquement victime d'une glissade éliminatoire, dans laquelle il implique les deux coureurs de la Silence-Lotto. Filippo Pozzato est lui aussi retardé par l'incident, qui intervient au moment où Thor Hushovd plaçait une accélération vigilamment contrôlée par Tom Boonen. Il semble un bref instant que les deux hommes soient partis pour se disputer la victoire. Cependant dans le secteur pavé du Carrefour de l'Arbre, bordé de supporters flamands, Thor Hushovd accroche une banderole publicitaire et chute.

Tom Boonen se retrouve ainsi seul à 15 kilomètres du but. Il entame alors un final en solitaire, résistant au retour de Filippo Pozzato, lancé à sa poursuite. Boonen accroît peu à peu son avance, et franchit seul la ligne d'arrivée sur le vélodrome de Roubaix.

Classement de l'épreuve[modifier | modifier le code]

Boonen, vainqueur pour la troisième fois.
Coureur Équipe Temps
1. Drapeau : Belgique Tom Boonen Quick Step en 6 h 15 min 53 s
2. Drapeau : Italie Filippo Pozzato Team Katusha + 47 s
3. Drapeau : Norvège Thor Hushovd Cervélo TestTeam 1 min 17 s
4. Drapeau : Belgique Leif Hoste Silence-Lotto 1 min 17 s
5. Drapeau : Belgique Johan Vansummeren Silence-Lotto 1 min 22 s
6. Drapeau : Espagne Juan Antonio Flecha Rabobank 2 min 14 s
7. Drapeau : Allemagne Heinrich Haussler Cervélo TestTeam 3 min 13 s
8. Drapeau : France Sylvain Chavanel Quick Step 3 min 15 s
9. Drapeau : Italie Manuel Quinziato Liquigas 5 min 00 s
10. Drapeau : Danemark Matti Breschel Team Saxo Bank 5 min 29 s

Liste des participants[modifier | modifier le code]

Quick Step 
Saxo Bank 
Lampre-NGC
Garmin-Slipstream 
Silence-Lotto 
Columbia-High Road 
La Française des Jeux 
Rabobank 
Liquigas 
Cofidis 
Team Milram 
Skil-Shimano 
AG2R La Mondiale 
BBox Bouygues Telecom 
Agritubel 
Cervélo TestTeam 
Katusha 
Topsport Vlaanderen-Mercator 
Landbouwkrediet - Colnago 
Caisse d'Épargne 
Astana 
Euskaltel-Euskadi 
Vacansoleil 
BMC Racing 

A : Abandon ; HD : Hors délai.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(fr) (en) Site officiel de Paris-Roubaix